• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Phil279

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 30 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Phil279 26 novembre 2010 19:25

    URSS veut dire Union des République SOCIALISTES sovietiques et non pas communiste. le communisme n’est que le but et les differents pays dits « communistes » n’ont en fait Lonnu que la transition du capitalisme au communisme qu’est le socialisme ( le socialisme peu impliquer quelquechose qui ressemble au capitalisme quand la révolution doit tout construite dans un pays arrieré, a la limite du régime feodal comme ce fut le cas en russie et de façon encore plus nette en Chine. Il faut construire une base industrielle et une économie solide car il n’est pas question de partager la misère et donc pour ce faire on permet l’existence d’un capitalisme sous controle - NEP en Russie et ce qui ce passe encore actuellement en chine

    Vous semblez particulierement ignorant des boulversement hisoriographiques au sujet de L’URSS qui ont pourtant commencés il y a une vingtaine d’années lors de l’ouverture des archives soviétiques en 90.

    Une petite liste d’historiens (non exhaustive) non communistes pour vous permettre de remedier a cette ignorance (tous édités par Yale University Press) :

    Arch getty
    Lynn viola
    Geoffrey roberts
    william thurston
    john davies
    Mark tauger...

    Petit exemple avec le livre de Thurston écrit en 1995 : Life and terror under Stalin’s Russia.

    Il établit que les purges étaent soutenues et voulues par le peuple ( beaucoup de lettres de citoyens soviétiques le démontrent) et qu’ elles visaient essentiellement les cadres.
    Dans le régime soviétiques, les discussions internes au PCus montrent que les defenseurs des droits individuels étaient Staline ! et Vichinsky ! (procureur des procès de Moscou).
    Il montre aussi que Staline devait s’appuyer sur un groupe ou un autre pour faire aboutir ses décisions et ne réussissait pas a chaque foi (il ne disposait pas de tous les pouvoirs)
    et beaucoup d’autres choses qui ont boulversé ma vision de l’URSS et du soit disant Stalinisme...
    Ces auteurs sont toujours anti communistes mais il n’en ont pas oublié d’etre historiens et pour cette raison ont tout mon respect : ils sont capables de modifier leurs opinions (pas jusqu’a devenir communistes !) en fonction des evidences qu’il découvrent dans les archives.
    J’aimerais trouver une telle honneteté intellectuelle en France.

    Je trouve toujours étonnant de voir que beaucoup aujourd’hui qui sont capables de comprendre que des politique et des universitaires peuvent mentir pour proteger un système (capitaliste) et une idéologie (le libéralisme) ne comprennent pas que ces memes individus mentirons en ce qui concerne leur pire ennemis : le communisme.
    C’est comme si les gens ( pourtant intelligent par alleurs) avaient le cerveau paralysé dès que le mot communisme était prononcé et étaient incapable de conserver leur esprit critique.

    C’est cette cécité irrationnelle qui interdit a un occidental de comprendre pourquoi :

    81% des Serbes regrettent le socialisme
    République Tchèque : 39%
    Slovaquie : 42%
    Lituanie : 42%
    Russie : 45%
    Bulgarie : 62%
    Ukraine : 62%
    Hongrie : 72% 
    Roumanie : 61% (si Causescu se presentait aux éléctions aujourd’hui il serait élu !)

    US-based Pew Research Center, 2009

    (chiffres qui deviennent plus importants avec le temps)

    L’institut de sondage se réjouit de voir que ce sont les jeunes de plus de 15 ans qui sont le plus critiques envers le socialisme ( c’est a dire ceux qui ne l’ont pas connus...)

     




  • Phil279 27 décembre 2009 20:39

    et tes chiffres tu les sort d’ou ? de ton chapeau magique ?

    pourquoi pas 1 milliard ?

    c’est pas toi qui nous sort que l’eglise catholique a bien eu raison de soutenir franco espece d’ordure quand on sait ce qu’il atorturé et massacré ?



  • Phil279 27 décembre 2009 20:37

    Bla Bla sans aucune source a l’appui

    Merci au revoir



  • Phil279 27 décembre 2009 20:35
    Des étudiants français mettent la fiabilité de Wikipedia à l’épreuve

    par La rédaction, ZDNet France. Publié le 11 juillet 2007

    L’encyclopédie communautaire en ligne continue à susciter le débat sur la fiabilité de son contenu. Cinq étudiants français du master de journalisme de Sciences-Po (*) ont décortiqué le modèle de Wikipedia, et publient une enquête de 67 pages intitulée « La révolution Wikipedia, les encyclopédies vont-elles mourir ? ».

    Pour procéder, ils ont notamment modifié plusieurs articles publiés dans l’encyclopédie, en y intégrant des erreurs plus ou moins flagrantes. Objectif avoué : voir combien de temps elles resteraient en ligne avant d’être corrigées. Ils ont ainsi fait de l’écrivain Pierre Assouline, également leur professeur à Science Po, le champion de France 2001 du jeu de paume, ou encore converti Tony Blair au catholicisme. Ces erreurs ou approximations sont restées en ligne plusieurs semaines, ont-ils expliqué au quotidien Libération.

    Dans leur conclusion, ils estiment que Wikipedia « doit être un outil parmi d’autres, qui ne doit pas supplanter les autres outils d’accès à la connaissance, mais qu’il est possible de faire un usage intelligent de [cette encyclopédie] », explique au Monde Béatrice Roman-Amat, l’une des étudiantes.

    « Il faut toutefois que les personnes sachent que Wikipedia peut se tromper et qu’il est très facile de [lui] faire gober n’importe quoi », poursuit Tassilo Von Droste Zu Hülshoff, son collègue. Ce qui pose en question l’éducation des élèves et des étudiants vis-à-vis des différentes sources, et leur esprit critique, surtout lorsqu’on sait que nombre d’entre eux utilise l’internet et Wikipedia comme source principale, voir unique.



  • Phil279 27 décembre 2009 20:28

    Source de cette etude ?
    Pour Katyn le debat est encore en cours (du moins aux etats unis) les documents fournis par Gorbatchev etant douteux

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès