• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

philéas

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 6 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • philéas 10 avril 2012 17:41

    Ouais on peut avoir des tas de titres ronflants et être totalement inculte
    Le programme le pen : "le plus couillu et le plus audacieux, transversal, jamais tenté" ???? Relisez les livres d’histoire !
    Cet article est en fait un article de propagande lepéniste qui ne s’assume pas comme tel.



  • philéas 3 décembre 2011 19:28

    Annuler la dette : voila une idée brillante.
    Ainsi tous ceux qui ont des assurances vie, par exemple, c’est-à-dire de nombreux français, seront ruinés, puisque les gestionnaires des fonds se sont largement positionnés sur de la dette souveraine européenne.
    Donc : l’annulation de la dette ne gênera pas les plus pauvres, ceux qui n’ont rien, ni les plus riches (ceux qui ont les moyens d’aller placer leur argent ailleurs). Par contre tous les autres, ceux qui ont fait quelques économies pour arrondir des retraites qui s’annoncent maigrichonnes seront rincés. En bref, vous proposez de faire payer les classes moyennes, comme toujours. Ouais, idée brillante et très originale.



  • philéas 23 juin 2011 19:56

    Il ne faudrait pas trop s’exciter. Rien a à voir avec un complot libéral contre les pauvres comme l’écrivent certains azimutés smiley . Et ce n’est pas la Commission européenne qu’il faut blâmer sur ce coup mais les états.

    http://quoideneufeneurope.hautetfort.com/archive/2011/06/23/l-union-europeenne-et-les-pauvres-un-roman-d-aujourd-hui.html



  • philéas 18 mai 2009 15:34

    Ce qui vous ennuie, précisément, c’est qu’Europe Ecologie a bien un programme comme le font remarquer d’autres commentaires. Je ne m’appesantis pas sur ce point donc. Juste quelques remarques sur le fonds (si l’on peut dire qu’il y en a un) de votre article.


    "des directives qui constituent près de 80% des lois votées en France" : c’est faux. Ce pourcentage, au demeurant contestable, s’applique uniquement aux normes dans des domaines circonscrits aux domaines où l’UE a une compétence, donc : consommation, normalisation technique, coordination de certaines dispositions sociales, environnement, agriculture. Donc, on est loin des 80% que vous citez en répétant ce qu’on lit partout. Vous pourriez consulter les rapports d’information des délégations parlementaires pour l’UE et vous verrez ce qu’il en est (Sénat  et Assemblée nationale  )

     

    « réglementation européenne, qui précisément interdit toute entrave au libre-échange mondial » : c’est faux. Vous confondez l’Union Européenne et l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) qui effectivement a pour but de libéraliser les achanges mondiaux. L’UE a de nombreux instruments de protection qui lui valent d’ailleurs régulièrement des conflits au sein de l’OMC avec les Etats-Unis, la Chine mais aussi des pays moins avancés. Et ce n’est pas la France seule qui serait en mesure de pouvoir faire front. Un ensemble pesant 500 millions a plus de poids dans ces négociations commerciales, c’est évident.

     

    Services publics ; le traité de Lisonne préserve la compétences des états pour les organiser et les financer


    Délocalisations : avec ou sans UE il y en aurait (voir ce que j’écris sur l’OMC). L’UE en rapprochant les systèmes nationaux permet précisément qu’elles soient moins « tentantes ». A nous de faire en sorte que le rapprochement se fasse par le haut en votant pour des partis qui s’opposent au moins disant social.


    Pouvoir d’achat : pour en avoir il faut produire de la richesse et le NPA n’a aucune idée sur ce pont si ce n’est de prendre aux riches pour donner aux pauvres, programme auquel je pourrai souscrire si je savais comment l’appliquer et dans quelle mesure.


    Bref, vous feriez mieux de vous informer sur les sujets dont vous traitez et notamment sur l’Union européenne dont à l’évidence vous ne connaissez que la rengaine entendue chez ses détracteurs et que vous nous resservez en bon petit soldat.



  • philéas 8 mai 2009 11:58

    Les européennes...les souverainistes sont de sortie.
    Rendre l’Europe aux peuples disent-ils. Eh bien moi, j’aimerais aussi que M.de Villiers rende ses indemnités parlementaires aux contribuables qui le payent pour pas grand chose :
     http://www.europarl.europa.eu/members/public/yourMep/view.do?name=de+villiers&partNumber=1&language=FR&id=2212

    Pour le reste, cet article est un bel exemple de propagande.
    En vrac :
    « L’Europe est une bulle technocratique indécente ». Absurde. Il suffit de comparer avec la situation chez nous. Et par exemple, si on parlait de la bulle technocratique du Conseil Général de Vendée ? http://quoideneufeneurope.hautetfort.com/archive/2005/10/26/bureaucratie-europeenne-vraiment.html

    Le coup de lobbyistes et des décisions loin des citoyens : bien sûr, en France, ça n’existe pas ! Et bien sûr dans les mairies, lss conseils généraux qui, eux sont prêts, soi disant, des citoyens il n’y a pas de passe droits ni d’influences sur les élus ! Qui peut croire ce conte à dormir debout ? Les lobbies agissent partout et à tous les niveaux. Mais dans l’Union on sait qui sont les lobbyistes, car ils sont enregistrés. En France, on ne sait pas car tout se passe dans l’ombre. C’est plus démocratique, vraiment, et plus proche des citoyens ? De qui se moque M.Louis ?

    La Turquie : quoi qu’on pense sur l’élargissement à la Turquie, n’importe qui qui s’intéresse un tant soit peu aux affaires européennes sait très bien que cet élargissement n’est pas pour demain ni pour après demain car il faut l’unanimité des états pour l’accepter. Mais bien sur M.Louis n’en dit rien car l’« épouvantail » de la Turquie c’est un de ses fonds de commerce.

    L’Europe ne tient pas ses promesses écrit M. Louis parce qu’on a revoté sur le nouveau traité. Ce n’est pas l’Europe qui l’a décidé ainsi mais la majorité élue par les français en 2007. De même, rien n’empêche les irlandais à ne pas revoter. Ils ont bien voté non malgré les pressions énormes exercées parait-il. Ce sont des décisions nationales et non européennes.

    A tous ceux qui veulent payer des élus sans savoir quel travail ils font, à tous ceux qui préfèrent la propagande à l’information, je dis : votez MPF !







Palmarès