• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Philippe Antonetti

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 95 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Philippe Antonetti 11 avril 2009 13:54

    Cher epicure, il y a deux parties bien distinctes dans vos interventions : un constat sur l’état de la société corse que je partage en grande partie, malheureusement pour nous, et une analyse de l’affaire Colonna que la force de vos préoccupations légitimes rend quasiment surréaliste. Donnez-moi un petit délai pour développer ce point. Rendez-vous donc ici même dans quelques heures !



  • Philippe Antonetti 9 avril 2009 18:09

    Car j’estime de mon devoir et de citoyen et de père de famille de m’indigner contre cette parodie de justice. Et ça n’a rien à voir avec une quelconque opinion politique !
    Quant à l’épisode LeVert, étonnant qu’il vous ait échappé, vous qui prétendez si bien connaitre ce dossier.



  • Philippe Antonetti 9 avril 2009 09:01

    Désolé, epicure, mais votre prétendue démonstration ne tient pas : elle ne tient absolument pas compte des doutes énormes sur la cohérence des aveux, alimentés par des éléments objectifs apparus lors des audiences :
    -Colonna est simultanément en deux endroits distants de 50 km
    -Les enquêteurs ont tous été pris en flagrant délit de mensonge au sujet des gardes à vue
    -La juge LeVert remet en cause la version officielle des 3 tueurs
    -Les témoignages des gendarmes de Pietrosella démontrent la présence de conjurés supplémentaires
    Dans ces conditions, prendre pour argent comptant la version de l’accusation n’est pas très objectif.
     Par contre, dès qu’il s’agit de témoins à décharge, vous les dénigrez
    -Vous êtes le seul à parler de revirement à propos de Marie Ange Contard. Pourtant, ses dépositions n’ont jamais changé.
    -Si le témoignage de Pierre Alessandri n’a pas été approfondi, vous en rejetez la responsabilité sur la défense. Pourquoi, la recherche de la vérité ne concerne pas la cour ?
    Vous parlez de doutes, mais éludez soigneusement l’ersatz de complément d’information après le témoignage de Vinolas, les interrogatoires sommaires des témoins à décharge, le refus d’une reconstitution.
     Vous avez une drôle de conception de la justice, appuyant de tout votre poids sur un plateau de la balance, l’air de ne pas y toucher !



  • Philippe Antonetti 7 avril 2009 17:23

    Bluelight, ne croyez pas une seconde que je vous en veuille, mais vous mélangez un peu tout ::

    - comparaison n’est pas raison, si mon voisin vit dans une poubelle, ce n’est pas une excuse à ma saleté.

    - Féraud habile ? En quoi ? Il a surtout été très chanceux que personne n’ait pu étouffer l’affaire.

    - Vous parlez de quel état de droit : de celui qui produit de faux plans cadastraux au tribunal pour favoriser la construction d’un lotissement ? Ou de celui qui s’assied sur ses propres règles d’urbanisme quand le permis concerne certains people.

    - Quelle est la pire violence faite au droit : qu’un CRS tire une grenade dans la tête d’un gamin ou que les responsables fassent tout pour étouffer l’affaire ?

    - Pourquoi un procureur n’a jamais reçu le rapport sur le grand banditisme qu’il avait expressement demandé à son arrivée à Bastia ? Pourquoi et par qui certains grands noms du banditisme ont-ils disparu du fichier central ? Une rapide recherche vous renseignera.

    - Ou mènent systématiquement les traces des leaders nationalistes principaux responsables de la guerre des années 90 : Place Beauvau et cellule élyséenne ?

    - Qui a coulé le Rainbow warrior ?

    - Comment ont été traitées beaucoup d’affaires de terrorisme, pas seulement corses : irlandais de Vincennes, réseau Chalabi, le MacDo breton, Tarnac actuellement, etc... ?
    Et la liste est infinie de toutes les crapuleries de ce régime de courtisans.
    Quand je pense que les espagnols ont rejeté Gonzales à cause des GAL et Aznar pour son mensonge aprés l’attentat de la gare d’Atocha, je me demande si les français sont réellement mûrs pour la démocratie !



  • Philippe Antonetti 7 avril 2009 16:05

    bluelight, comme vous avez la mémoire courte et un gout certain pour les explications de textes, qui a laissé un tract à côté de la paillote incendiée Route des sanguinaires par, je vous le rappelle, républicain modèle, le secrétaire général de la préfecture et le colonel de la légion de gendarmerie ? Sur ce tract était écrit "a droga basta". La vertueuse république avait juste accroché dans le dos de l’exploitant un panneau "dealer". Quant aux trois malheureuses planches incendiée par deux officiers de gendarmerie, ceux-ci n’avaient pas oublié, pour agrémenter leur feu de plage, de laisser sur place un tract disant tout simplement que le propriétaire était une balance des flics. Pas de quoi fouetter un chat, juste de quoi faire tuer quelques innocents ! Bluelight, quand votre république se comportera comme une démocratie normale, vous pourrez en louer l’exemplarité, mais nous nous en éloignons de plus en plus. La Chine est aussi une république !

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès