• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Philippe Royer

Philippe Royer

Knowledge Designer / Architecte de tendances Né à Dunkerque, socio-psychologue / docteur en sciences sociales et cognitives de l’université des sciences et techniques de Berlin, Philippe Royer se consacre d’abord au conseil en communication et au marketing. Il dirige de 1992 à 1997 le Centre de prospective et d’évaluation des nouvelles technologies - TVFF/ Coordination Center Technology Impact and Assessment Research (Sénat de Berlin). Il rejoint ensuite bmp AG, où en tant que directeur, il a en charge de développer à l’international une stratégie réseau, une structure de veille et d’évaluation d’entreprises innovantes ainsi qu’une plateforme événementielle sur la nouvelle économie et les TIC. Depuis 2000, il intervient en audit et comme conseiller en stratégie et en développement auprès des collectivités territoriales, des organismes gouvernementaux / consulaires et des entreprises. Il prend part à de nombreux groupes de réflexion sur la gestion des connaissances et les nouvelles gouvernances en France et en Allemagne. En juin 2003, il crée à Berlin K/Shaping strategic forecasting - un bureau d’expertise et d’évaluation, conseil en management innovant et analyse de tendances. Il enseigne également la stratégie des réseaux et l’intelligence économique dans diverses écoles et universités européennes. + + +

Tableau de bord

  • Premier article le 30/07/2005
  • Modérateur depuis le 28/02/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 5 2 6
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique








Derniers commentaires


  • Philippe Royer Philippe Royer 1er août 2006 09:09

    Pourquoi vouloir toujours diaboliser les lobbies > Ils font partie de notre histoire et des pratiques politiques et économiques > Les anglo-saxons les considèrent comme des outils de gouvernance, tout comme d’ autres appareils > le pragmatisme est ici de rigueur et ils ont raison ! N’y aurait-il pas de lobbys en hexagone ..de quel bord politique qu’ils soient, quelques soient leurs intérêts ou leurs normes éthiques ? La différence, c’est que le non-dit y mène peut-être là une vie de « Prince » ! A Bruxelles, les NGOS et autres agences comme Greenpeace ou Attac y ont également des stratèges très actifs ! Le lobbying est un outil - A nous - selon nos convictions et nos intérêts ( et ils sont bien différents ...) de l’utiliser avec transparence et éthique !


  • Philippe Royer Philippe Royer 26 juillet 2006 23:24

    comme le disait si bien Frédéric II, ami ou ennemi de Voltaire - amour/haine oblige > « A chacun sa facon ! » Et d’intégrer avec grande motivation et soutien les « émigrés francais » huguenots en Prusse qu’on avait alors effectivement foutu dehors sans bien comprendre ce qu’on perdait comme potentiel innovant ! Encore faut-il avoir le courage de montrer pavillon ! Vive la diversité d’opinion !Merci de votre commentaire ! Il fait effectivement très chaud > Bien à vous / Philippe royer







Palmarès