• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

picador

Passionné de politique, je travaille dans la banque.
Les articles que je publierai seront des critiques de François Bayrou qui ne fait pas campagne sur un programme mais avec des postures.
Vous pouvez venir lire l’ensemble de mes piques sur
http://www.toreador.fr/category/les-piques-de-picador/
Picador
 

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • picador 23 février 2007 11:11

    Petite analyseb sur le programme attendu de Bayrou sur l’économie :

    Quand François saluait le programme fiscal de Nicolas...

    Aujourd’hui, François affirme que « Ceux qui souhaitent baisser les impôts racontent des histoires » ( Emission A vous de juger), lisez plutôt ce qu’il écrivait dans le Roi libre en 1994 (et oui j’avais acheté le livre, très bien écrit d’ailleurs) :

    « Henri IV et Sully ont réussi à désendetter le pays de 50% en dix ans.(...) Après la renégociation de la dette, Henri décida de construire une nouvelle politique fiscale (...). Le roi décida qu’il convenait d’alléger l’impôt direct (...). Henri avait compris que la ponction des revenus des Français, déjà exsangues, ne pouvait que prolonger la crise. Au contraire, en réduisant l’impôt direct, il aidait à relancer l’activité économique. Parallèlement, la baisse des prix, qui résulta du retour de la confiance accrut en fait les moyens à disposition de l’Etat en augmentant son pouvoir d’achat ». Cela sonne comme un vieux soutien à la baisse de 4 points des prélèvements obligatoires prévues par Nicolas tout en réduisant la dette. Parce qu’en effet, il faut en choc de confiance et que l’analyse économique doit se faire en dynamique.

    Merci François pour tes écrits qui sont sincères ! Picador

    Pour d’autres analyses : http://www.toreador.fr/category/les-piques-de-picador/



  • picador 23 février 2007 11:04

    Parlons de changement avec un petit quiz :

    QUIZ SUR UN ANCIEN MINISTRE QUI N’A RIEN CHANGE : REMEMBER...

     Le 20 septembre 1994, ce Ministre de l’Education Nationale adresse une circulaire aux chefs d’établissements. Il affirme, péremptoire : « On me saura gré d’avoir arrêté la montée de l’Islamisme en France ». En novembre 1994, la médiatrice de l’Education Nationale, Hanifa Chérifi, chiffre à 400 le nombre de jeunes filles voilées en France. En septembre 2003, elles sont 1465. Vous parlez d’une efficacité ! La loi du 15 mars 2004 a permis à la rentrée de septembre d’en recenser 639, avec seulement 72 cas non résolus au final et 47 exclusions (elles travaillent par correspondance). De qui s’agit-il ?

     La réforme dont il est le plus fier a été celle de l’Université avec pour ambitition une réorientation plus facile lors du premier semestre. Résultats : ces réorientations sont marginales. A quand un numérus clausus pour les filières qui n’ont pas de débouché ?

    Dernier indice : depuis, il dénonce les gouvernements qui n’ont rien changé depuis 25 ans. Il a raison mais certains Ministres sont plus à dénoncer que d’autres ... Je dis oui au changement (slogan Ikea), non à ...

    Pour voir d’autres analyses :

    http://www.toreador.fr/category/les-piques-de-picador/

    Picador



  • picador 23 février 2007 10:57

    Bonjour, j’ai trouvé passionnant votre analyse sur le cinquième pouvoir et votre exemple en Inde.

    je vous livre cette analyse sur le programme de Bayrou. Sur un ton un peu polémique, j’essaye de montrer que son programme est le même que celui de Sarko à quelques positions marketing près :

    LA POULE AU POT FAÇON FRANÇOIS

    Le cuisinier François n’élève pas en plein air sa poule. Il l’achète au magasin UMP : les programmes sont quasiment identiques ! Jugez vous-même :

    Véritable politique de la commande publique au profit des PME comme le font les américains (NS)/Small Business Act à la française (FB) Financement de projets grâce aux prêts au taux O et au cautionnement public (NS)/ aide à la création d’entreprise et développement des microcrédits (FB) Exonérer les heures supplémentaires de charges sociales et fiscales/Assouplissement des 35h, +35% nettes de charges pour l’employeur (FB) Déduction de l’ISF des investissements dans les PME jusqu’à 50 000 euros (NS)/ Réforme de l’ISF par une imposition sur le patrimoine à base large mais à taux léger (1 pour 1000) (FB). Inscrire dans la Constitution une règle d’or budgétaire : n’autoriser le déficit que pour financer les dépenses d’investissement (NS/FB) Mise sous tutelle des allocations familiales ou supression en cas de manquement au devoir éducatif (NS/FB) Fusion des minimas sociaux en un contrat unique de solidarité (NS)/ unification des minimas sociaux en une allocation unique (FB) Rééquilibrage des régimes spéciaux (NS)/ Extinction des régimes spéciaux (FB) Créer un quota obligatoire de logements sociaux dans les programmes immobiliers nouveaux (NS)/ « Que tout programme immobilier comprenne au moins 25% de sa surface en logements sociaux » (FB) Permettre aux 5% d’élèves les meilleurs de tous les établissements de rejoindre une classe préparatoire aux grandes écoles (NS)/ égal accès à tous les établissements aux filières d’excellence (FB) Une fiscalité écologique (NS/FB) Permettre à l’Europe de redémarrer en adoptant un traité limité aux questions institutionnelles (NS)/ Présentation d’un texte simple, lisible, court pour sortir de l’impasse (FB) Signature d’un traité stratégique avec la Turquie qui n’a pas vocation à adhérer à l’Europe (NS/FB) Création d’un service civique de 6 mois (NS/FB) Maîtrise de l’immigration clandestine, politique européenne de visas, renforcer les obligations de connaissance du français, signatures de traités de codéveloppement, création d’un ministère de l’immigration et de l’intégration (NS/FB) Accord sur un Parlement renforcé ( meilleure maîtrise de l’ordre du jour, des moyens alloués supérieurs à des parlementaires qui se consacrent exclusivement à leur mandat, fin du domaine réservé du Président) (NS/FB)

    L’ambitieux François, voulant se faire connaître, truffe sa poule UMP ( Cela va créer des vocations de cuistot à gauche !) de quelques originalités :

    Permettre à chaque entreprise de créer 2 emplois sans charges Transfert des charges pesant sur le travail vers la TVA : TVA sociale Adoption simple pour les homosexuels ( heureusement que ses électeurs chrétiens ne sont pas au courant !) Une VI république ( pour le vote obligatoire avec pour contrepartie la reconnaissance du vote blanc, une dose de proportionnelle que l’UMP limite au sénat) : une révolution de palais en somme ! Un garde des sceaux indépendant du gouvernement (une idée de Toreador ?) Adoption du texte européen par référundum ( François Bayrou n’avait pas mis en œuvre celui qui était prévu pour l’Education lorsqu’il était Ministre en 1995).

    Il n’hésite pas à rajouter un peu de farce, c’est-à-dire quelques postures : « vote protestataire républicain », l’Ancien Ministre de l’Education, friand de médias, dénonce aujourd’hui la collusion entre « pouvoir-argent-médias », l’Agrégé parle « du Tiers Etat contemporain, les sans pouvoir » par opposition aux 100 000 familiers du pouvoir politique, économique ou médiatique (Est-ce de notre faute si ce familier s’est révélé sans pouvoir en tant que Ministre faute d’actions ?).

    Il assaisonne avec un peu de sauce béarnaise et un brin de démagogie : une baisse de 20% des dépenses de l’Elysée, soit une mesure à 6 millions d’euros, tout à fait à la hauteur des enjeux de la dette !

    La poule au pot façon Francois est prête ! Personnellement je prendrai un autre plat !

    Vous pouvez venir sur le sitehttp://www.toreador.fr/category/les-piques-de-picador/

    pour d’autres analyses.

    PICADOR







Palmarès