• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Pierre-Antoine

Pierre-Antoine

Spécialiste en marketing en ligne, j’aborde dans mon blog, et notament sur AgoraVox.fr, la problématique de l’influence au sein de notre société et tout particulièrement dans le monde politique au travers des thématiques de l’intelligence économique et du lobbying.

Tableau de bord

  • Premier article le 28/08/2006
  • Modérateur depuis le 03/11/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 12 5 121
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • Pierre-Antoine Pierre-Antoine Rousseau 6 mars 2007 13:06

    Mon analyse se veut une déconstruction froide de cette opération d’influence. Je ne prends pas partie. Je suis tout simplement impressionné par le professionnalisme d’Augustin Legrand et son collectif. On peut juste regretter une mauvaise gestion des suites de l’opération d’influence, car il est vrai ques les habitants et commerçants du canal souffrent terriblement de cette situation.


  • Pierre-Antoine Pierre-Antoine Rousseau 28 février 2007 13:50

    A philippe Renève, Je fais allusion à l’analyse financier qui pilote en somme l’investissement du hedge fund.

    A Florence5, Je tiens à signaler que je ne suis qu’un étudiant en intelligence économique, absolument pas un recruteur faisant de la publicité pour son fond d’investissement. Je suis conscient de la fragilisation du système financier, en grande partie du fait des « fonds d’investissement spéculatifs à hauts risques » http://hedgefundswatch.blogspot.com/search/label/Hedge%20Funds%20regulation

    Et puis aux envolées lyriques contre les hedge funds d’une profane, je préfère l’argumentation froide et chiffrée. Si les hedge funds existent, qu’ils sont constitutifs de l’économie financière, c’est qu’il y un besoin identifié lié à un système de retraite particulier (« par capitalisation »). Pas d’effet sans cause.

    A l’Enfoiré, cet article n’a pas pour motif d’expliquer ce qu’est un hedge fund et comment il fonctionne. Wikipédia est très complet à ce sujet.


  • Pierre-Antoine Pierre-Antoine Rousseau 26 février 2007 12:24

    Le sujet concerné est le profession d’analyste financier au sein d’un hedge fund. Pour des informations commplémentaires, sur les hedge funds, n’hésitez pas à visitez l’unique blog francophone et anglophone sur les hedge funds : http://www.hedgefundswatch.blogspot.com

    Sur le métier de lobbyiste : http://ie-lobbying.blogspot.com/2007/02/devenir-lobbyiste.html


  • Pierre-Antoine Pierre-Antoine Rousseau 19 novembre 2006 13:56

    Je reconnais que l’article est léger concernant la position précise des candidats (il me semble en effet que Nicolas Sarkosy s’achemine vers un compromis entre libéralisme et patriotisme économique). Pour ce qui est de mesure à envisager, je me prononce pour un « Exon-Florio » européen susceptible de bloquer la pénétration du capital d’entreprises « stratégique » en Europe par des fonds de pension outre-Altantique.

    Pour répondre au premier commentaire, je reconnais ma proximité idéologique vis-à-vis de Christian Harbulot, fondateur de l’Ecole de guerre économique. Mais si je le « singe », c’est aussi pour rendre hommage à une pensée libre qui assume ses convictions.


  • Pierre-Antoine Pierre-Antoine Rousseau 29 août 2006 17:52

    Pour répondre à Ulmo, je rappelle que l’enregistrement des groupes d’intérêt ne serait pas obligatoire mais seulement facultatif. Pour ma part, je pense que lorsque des non-élus participent à l’élaboration de la politique de la Cité, les citoyens ont le droit de connaître ces « législateurs de l’ombre ». Pour plus de détails, reporte-toi au Livre vert de la Commission. A vrai dire, il est difficile de réguler l’activité des groupes d’intérêt lorsque de puissantes organisations comme la SEAP (Society of European Affairs Professionals) ou l’EPACA (European Public Affairs Consultancies’ Association) font pression pour « persévérer dans la discrétion ». Sinon, je conseille à quiconque s’intéressant à la problématique de la régulation du lobbying en Europe de se reporter à mon blog à l’adresse suivante : http://ie-lobbying.blogspot.com/







Palmarès