• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Parlons-en

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Parlons En 28 octobre 2007 15:51

    Je considère partial ce rapport d’étape car il admet de façon implicite l’inéluctabilité de la formation de grands groupes de distribution. Libérer la concurrence est tout d’abord un leurre : il n’y a plus qu’une poignée de centrales d’achat en France et, dès que le législateur aura tourné le dos, elles s’entendront sur celui du consommateur pour pratiquer les niveaux de prix qu’elles auront décidés. Je suis libéral et, si mes souvenirs sont bons, il me semble que seule l’atomisation de l’offre permet une véritable concurrence. De la même façon, obliger les enseignes à publier la part de leurs achats provenant de fournisseurs indépendants (sic !), n’empêchera pas les premières d’imposer aux second leur hégémonie. Jacques Attali semble véritablement méconnaître les réalité de ce secteur économique.

    En marge de ce débat, le rapport n’aborde pas la vassalisation des petits commerçants dits indépendants à un système qui a été bien imaginé par ces mêmes centrales d’achat. Pour la plupart des produits, les commerçants indépendants ne peuvent plus acheter directement aux industriels puisque ceux-ci se sont vus imposer des contrats exclusifs d’approvisionnement. Ils sont donc plus où moins obligés de s’affilier aux grands groupes de distribution et, sous le prétexte jamais démontré d’une logistique plus lourde, se voient imposer un tarifaire qui ne leur permet pas de rivaliser avec les grandes enseignes. Les petits commerçants financent la guerre des hypermarchés. Il y a là un point qu’il faudra bien, un jour ou l’autre mettre sur la table si l’on ne veut pas voir disparaître le commerce de proximité, véritable lien social dans nos villages et nos quartiers. Si quelque lecteur a déjà vu un homme politique s’emparer de ce problème particulier, qu’il soit remercié de me communiquer des noms !







Palmarès