• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

PierreLe+

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 23 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • PierreLe+ 28 septembre 2010 23:32

    Effectivement c’est le genre d’information qui ressort régulièrement, les chiffrent sont probablement faux, certains ici les ont d’ailleurs corrigés mais ce « pseudo article » nous donne quand même à réfléchir sur le bon usage ces prélèvements de plus en plus en plus importants pour une redistribution qui semble de plus en plus faible.
    Il y a depuis de trop nombreuses années un problème de panier percé qui n’a jamais été résolu smiley



  • PierreLe+ 11 juillet 2010 13:44

    Hé bien un article pour rien smiley . Il faut bidouiller pour arriver à lire le tableau pour finalement constater qu’il ne donne pas d’informations utiles. Par exemple le délai d’installation de la ligne en mois de 20 jours. Pourquoi ne pas indiquer le % en moins d’une semaine ? Ou en moins de deux mois on serait sûr que tous les FAI répondent à 100%, mais on ne serait pas moins ni mieux informé.
    Une voisine par exemple chez Free est restée 3 mois sans une connexion utilisable avant qu’un technicien ne vienne « rétablir » sa connexion. Et encore je mets des guillemets car cela a été fait au détriment de son débit. Elle n’a obtenu aucune compensation de Free sous le prétexte assez fallacieux que pendant ces trois mois ils ont des traces de connexions de sa Freebox. Elle a fini par obtenir une copie de ces traces qui indiquaient effectivement que plusieurs fois par jour la freebox arrivait à se synchroniser pendant quelques secondes. Il est bien évident du coup que les mesures données et reportées sur ce tableau ne tiennent pas compte de ces abus pourtant nombreux de la part des FAI, et n’apportent donc rien aux consommateurs que nous sommes.



  • PierreLe+ 3 avril 2010 23:40

    @NICOPOL,

    C’est étrange j’ai l’impression que l’on est pas sur la même planète et que les mots n’ont pas les mêmes sens sur la votre que sur la mienne.
    Je répète donc peut-être pour rien ce que j’ai écrit : « à qui profite le crime » est une question, et non pas une méthode ni un argument ni un sophisme.
    Quand aux amalgames dont je parle ils sont bien de votre fait puisque c’est bien vous qui associez le sophisme, le pseudo-raisonnement « si un phénomène A profite à B, alors B est la cause de A », et la question qui vous dérange qui est « à qui profite le crime ».
    Certes vous dites que ce sont les autres qui ont commencé et que vous ne faites que dénoncer, mais vous vous trompez dans les faits et la méthode.
    Dans les faits car comme je l’ai souligné avec « La pénurie de pétrole de 1973 a permis de faire flamber les prix, c’est donc un complot orchestré par le lobby pétrolier » vous donnez des exemples qui vont à l’inverse de ce que vous prétendez dénoncer.
    Vous vous trompez aussi dans la méthode car vous prétendez dénoncer des raisonnements simplistes basées sur cette simple question érigée en argument en faisant la même chose. Vous partez d’un postulat que la question « à qui profite le crime » est un sophisme, donc un faux argument (pour faire simple) et vous allez utilisez ça pour balayer une liste de sujets à controverse qui serait basée sur ce sophisme. C’est là que j’ai dit en reprenant vos propos ’pernicieux« .
    Mais je ne doute pas que vous soyez de bonne foi et qu’à la suite des ces nombreux échanges vous allez pouvoir vous apercevoir que ce posez cette question »à qui profite le crime« permet dans tous les cas de ne pas se laisser abuser par les vraisemblances et en relisant l’histoire vous verrez qu’il existe de très nombreux cas où les »complotistes" comme vous les appelez étaient ceux qui avaient compris avant les autres où était la vérité smiley



  • PierreLe+ 3 avril 2010 13:01

    Pas d’accord smiley
    « À qui profite le crime » n’est pas un sophisme mais une question de bon sens mainte fois éprouvée et dont la véracité est vérifiable dans l’histoire.
    Cette question permet de ne pas prendre directement pour argent comptant les informations qui nous parviennent, et de les soumettre à la logique de la nature qui est régit pas la loi du plus fort dans les temps primitifs, et du plus intelligent, voir pernicieux dans les temps plus modernes.
    Cet article, met sur le même plan la question « A qui profite le crime » et l’utilisation qui peut en être faite abusivement de départ de preuve. C’est subtile mais pernicieux.
    D’un autre côté cela rentre dans le courant actuel qui est de dénoncer tous ceux qui n’adhère pas « benoitement » aux versions officielles en les catégorisant de complotistes.
    Je propose un nouveau terme « propagantiste » pour désigner tous ceux qui défendent les informations officielles en voulant pour preuve qu’elles sont vraies puisqu’elles sont officielles, et généralement confirmé par les services de ces mêmes offices.
    J’ai entendu dernièrement un journaliste qui voulait qu’une experte qu’il avait invité retire ses propos qui mettaient en doute la version officielle (attentat de Moscou) car elle n’avait pas de preuve et que si elle ne les retirait pas c’est qu’elle était complotiste, et que cela lui faisait visiblement très peur. De son côté il n’avait pour seule preuve de la véracité des informations que le fait qu’étaient officielles.
    Encore un qui ne connait pas l’histoire où qui a trop rapidement rayé de sa mémoire les nombreuses utilisations et tout temps du terrorisme d« état.
    Dans les pays où la corruption règne, et la France a bien dérapé ces dernières années dans le classement des pays corrompus, il reste au moins le bon sens pour se faire une idée, et la question »à qui profite le crime participe« à ce bon sens.
    Les techniques de manipulations employés, étudiées et développées depuis l’origine des sociétés devraient être étudiées par l’auteur de cet article.
    Il y gagnerait à être moins naïf, à moins et je n’ose pas le penser que les amalgames et raccourcis qu’il utilise ici comme la question »A qui profite le crime est équivalente à si un phénomène A profite à B, alors B est la cause de A" ne soient délibérés de sa part.
    Je le renverrais donc à l’étude de l’histoire en commençant par exemple par l’histoire de la flambé des cours de pétroles de 1973 qui n’étaient pas comme il l’affirme dû à une pénurie de pétrole, mais bien à une volonté des pays producteurs de reprendre le contrôle de leurs ressources.
    Il verrait donc que ce qu’il dénonce pour faux est vrai smiley
    (j’ai pas eu le temps de relire avant de poster, désolé pour les fautes de frappes qui ont pu rester)



  • PierreLe+ 17 septembre 2009 22:56

    Moi je dis bravo à cette jeune fille, qui a su mobiliser ces camarades pour dénoncer un abus flagrant. Pour preuve, à l’inverse de ce qui se passe dans ce lycée, et du temps de ma jeunesse où la censure frappait fort (avant 68), le short à l’école où j’allais était obligatoire. Il l’était aussi quand j’allais chez les scouts, C’est pour dire que s’habiller en short est forcément vulgaire ?
    Mais c’est vrai que dans notre pays, le mot « liberté » a perdu bien de sa valeur. Cette fille et ses camarades ont au moins su ce que veut dire « fraternité ».
    Je trouve, si vous me permettez, bien plus indécent des politiciens qui trafiquent les lois pour éviter quelques problèmes aux scientologues (je n’ai rien contre eux, je ne les connais pas), ou pour toutes les autres affaires qui poignardent notre beau pays. Bon, c’est vrai je sors du sujet, mais j’en avais envie, on est libre non ? smiley
     

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès