Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

piquecul

Je suis un petit retraité d’un service public avec un bagage scolaire négligeable. Mon vote n’a jamais été à la droite sauf cas de force majeure mais si mon penchant est à gauche, je ne suis pas non plus satisfais de la gauche. J’adore poser des question dérangeantes. Je tente de rester les yeux grand ouvert sur mes semblables et je déteste les discours nébuleux et mensonger dont nos politiciens et responsables de tout bords, niveaux et espèces nous abreuvent. Bien entendu je ne suis pas un parangon de vertus et je me trompe aussi. La critique ne m’est pas insupportable si elle est bien argumentées et surtout courtoise et franche. En gros je suis un vieux septique qui aime gueuler quand ça lui fait mal. 

Tableau de bord

  • Premier article le 12/07/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 59 58
1 mois 0 1 0
5 jours 0 0 0





Derniers commentaires

  • Par piquecul (---.---.---.229) 13 juin 2011 21:33

    A titre personnel j’ai personnellement beaucoup de respect pour la gendarmerie, les pompiers, les gardiens de la paix. Je suis très attaché à la maintenance de leurs corps et de leurs missions. Même au risque d’en subir les foudres. Mais je ne partage pas l’idée de l’obéissance aveugle et de la bouche cousue.
    Le fait d’être un élu de la république n’est pas un blanc sein pour faire n’importe quoi, n’importe quand, n’importe où.
    Si l’on peu plaider l’erreur de jugement, encore faut il rendre des comptes au peuple car c’est « prétendument » en son nom que certaines actions sont faites. Puisque nous sommes censés en être l’inspiration, nous devons donc être partie prenante dans ces décisions discutables.
    Je n’ai jamais eu le pouvoir de donner mon opinion sur telle ou telle action que d’aucuns estiment avoir le droit de prendre. Chaque politique qui opère dans ce sens devrait être soumis au jugement des électeurs dont il a revêtu l’armure.
    Je ne me permettrais certainement pas de décider avec légèreté et désinvolture du sort de gens même si cela fait partie des risques de leur métier. l’ambition politique et l’attrait du pouvoir aveugle bien trop d’élus ces derniers temps.

  • Par piquecul (---.---.---.9) 10 mai 2011 18:49

    Hélas le régime de mineurs est comme d’autres régimes particuliers antérieur à la création de la SECU, il est directement menacé. Alors qu’en 1946 l’état s’engageait à laisser perdurer ces régimes antérieurs (c’est écrit en toutes lettres) il ont étés, pour certains d’entre eux, réformé et ramené au régime général. 

    Mais quelques régimes subsistent encore comme les marins, les députés et sénateurs, les militaires, les CRS et la police. Déjà nous avons vu ce qu’il en advenait lorsque l’état timidement à tenté de réformer les CRS. La levée de bouclier de ces soutiens indéfectibles de l’état a été telle que bien vite la mesure a été oubliée. Ne parlons pas de nos députés et sénateurs qui se sont mis à l’abri sans aucune honte.

     Je craint bien qu’il ne faille compter sur aucun parti pour revenir sur ces iniquité et notamment sur la réforme des retraites.

  • Par piquecul (---.---.---.81) 27 avril 2011 07:54

    erratum : c’est un fait exemplaire que d’avoir un gradé qui refuse de se courber !
    Oups ! c’est l’ alcool !

  • Par piquecul (---.---.---.81) 27 avril 2011 07:43

    Il y a dans la police et la gendarmerie des gens biens, des gens consciencieux et compétents. Puis il y a les autres !
    Malheureusement pour vous, ce que le public perçoit en premier, ce sont les racistes, alcooliques, incompétents et abrutis. Si il existe des ordres, il n’y a que trop de gens passifs et peu réactifs. Le métier n’exige pas absolument d’être décervelé pour être un bon policier. Tant que la course à l’échalote des carriéristes, tant que la souplesse de l’échine et la servilité seront récompensés la police sera un corps malade.
    Bravo de dénoncer les « ripoux » et de ne pas mettre son âme en berne , mais cela n’est pas suffisant. C’est par l’éducation des recrues que passe la solution. Le fait d’avoir un gradé qui refuse de se courber béatement, d’obéir aveuglément aux ordres, d’être dans la ligne de productivité voulue par le Naboléon de service n’est pas exemplaire pour des jeunes dans le service.
    Avoir une belle carrière ce n’est surement pas un miroir où l’on se rase le matin sans sourciller. Défendre la police équitable, respectueuse du citoyen, d’une probité irréprochable et d’un dévouement sans faille est la fierté de ceux là.
    Je méprise profondément les moutons de Panurge, mais chapeau bas à ceux là qui sont les véritable « gardiens de la paix ». Un métier difficile et exigeant qui devient, s’il est bien fait, un enrichissement.
    Non ! cela ne me réjoui pas de savoir que le règne du correctement exécuté est celui qui existe aujourd’hui. J’en suis écœuré mais je garde l’espoir en ces vieux briscards qui, blanchis sous le harnais, malicieusement contrarie la hiérarchie par des actes hors de propos pour garder l’estime de sois même et montrer aux jeunes qu’il y a une autre manière de servir.   

  • Par piquecul (---.---.---.69) 5 avril 2011 11:05

    Une chose est certaine et c’est qu’aucune machine conçue par l’homme n’est par essence ni éternelle ni totalement fiable. A ce jour nous sommes, en notre qualité d’humain, incapable de prévoir quelque évènement naturel majeur.
    La conclusion qui s’impose d’elle même pour des gens pragmatiques est donc : le jeux en vaut il la chandelle ?
    Des petits malins ont une partie de la réponse qui consiste à engranger des bénéfices et vogue la galère.
    Un détail d’importance qui leur est indifférent, c’est qu’ils ne veulent pas admettre qu’ils sont embarqués dans cette même galère. Personne ne pourra échapper aux problèmes nucléaires à plus ou moins long terme.
    Bienvenus à bord ! Ils seront aussi contaminés que le plus humble d’entre nous mais avec les poches pleines. Grand bien leur fasse.
      

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Retraites Sécurité






Palmarès