• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

pirate

pirate

Ecrivain fâché mais pas seulement, de son vrai nom Stéphane Mortimore, préfère taper sur les murs que sur les gens.

Tableau de bord

  • Premier article le 06/05/2016
  • Modérateur depuis le 03/12/2016
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 42 593 1757
1 mois 12 88 293
5 jours 1 3 2
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 209 118 91
1 mois 68 38 30
5 jours 5 3 2

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • pirate pirate 26 février 07:55

    @Pseudonyme
    il y est, recherchez le terme « high heels » c’est le titre original, sinon, si vous avez la patience (parce que leur système de lecture déconne sévère) Papysreaming.com. Je suis passé d’un site à l’autre à cause des problèmes de papystreaming, au demeurant un très bon site, qui propose des films rares sur la toile et en VO mais leur système « cacaoweb » est une purge qui bug régulièrement.


  • pirate pirate 26 février 04:37

    @atmos
    faites nous le plaisir de les suivre voir de les précéder, perso j’échange toute une famille de « chance pour la France » pour deux barils de malchance pour la France, à savoir tout ceux qui utilisent des éléments de langage comme bobo blanc ou des propos racistes comme vous même ici. Ca nous ferais tellement d’air dans cette société rance, molle, xénophobe si vos pouviez vous trouvez un endroit rien qu’à vous, trèèèèès loin d’ici, par exemple sur la lune. Ils ont déjà ouvert les candidatures pour un futur voyage sur Mars, l’inconvenant c’est que c’est un voyage sans retour, vous et l’auteur de cet article gluant d’hypocrisie vous voulez pas postuler ? smiley


  • pirate pirate 25 février 23:04

    Il est bon que nous autres blanc sachions dénoncer avec vigueur et abnégation les infâmes nègres escrocs de la république. Avec le Maréchal crions tous ensemble notre dégoût des enculés et notre admiration des enculeurs !

    ....

    En attendant j’adore l’hypocrisie crasseuse qui fait préambule dans cet article de pauvre de petit franchouille qui se fait enculer toute l’année mais qui n’oublie jamais de trouver des victimes à sa portée. Aaaah la fRance de Pétain.... smiley


  • pirate pirate 16 février 21:09

    @Pseudonyme
    Merci du compliment c’est en effet ce que j’essaye de faire. Cela dit j’admets ici que je me laisse séduire par l’approche martial, c’est la première fois que je vois un film qui parle de Bagua, c’est très spécifique aux arts martiaux chinois je ne sais pas si vous saisirez les même plaisir que moi. Il y a toute une tradition martiale stricte dans le cinéma chinois, autour de son histoire, qui est dense et riche. Et une autre part qui se sert des arts martiaux comme un véhicule à film d’action, ici on est plus dans le premier avec des contraintes de l’autre, le tout à la sauce de son auteur.. Qui lorgne je trouve dans certain plan du côté de l’opulence d’un Peter Greenaway et de l’autre de la pure expression chinoise. Dans le Bagua il y a l’idée de cercle, de cycle perpétuel, c’est un double symbole dans le contexte, on ne marche pas, on glisse, on n’esquive pas on se déplace en permanence, et les mouvements sont enroulés, et la garde est cousine de celle du win chung, c’est aussi beau que foudroyant. Comparativement, le Wing Chun est vertical, l’homme ou la femme debout, la tradition est historiquement rompue, ce n’est plus un art de l’élite spirituelle et intellectuel ce n’est plus une pensée sur le monde, le cosmos c’est un art de l’autodéfense. Pourtant les deux se rejoignent en ceci que les deux pratiques visent également à renforcer la physiologie, les organes internes, les canaux d’énergie, la racine humaine en somme. C’’est deux extrême martial. Le bagua est très technique, demande des années avant de parvenir à maitriser le Pas dans la Boue (une façon de se déplacer) au contraire le Wing Chun est « facile » d’approche au bout d’un an vous avez les bases sur lesquels vous pouvez composer. C’est une autre caractéristique du Win Chung, par rapport au Bagua qui est codé et limité aux déplacement en cercle, il est moderne, vous pouvez broder autour, passer du Wing Chun au grabbing, ou à la self défense, la boxe ou même l’escrime. Si vous avez d’autre techniques à votre répertoire, ça s’intègre sans mal avec le Wing Chun.. 


  • pirate pirate 14 février 00:53

    @Ouam
    la prochaine fois essayez le français comme ça vous ne serez plus seul à rire de vos propres saillies.