• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

PiXels

PiXels

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1354 0
1 mois 0 88 0
5 jours 0 5 0

Derniers commentaires


  • PiXels PiXels 7 juin 21:45

    @Fergus
    .

    « Bonjour Fergus

    Si j’étais »médecin du cerveau« je vous prescrirais 

     un »Chomsky«  3 fois par jour (avant |mais ça marche aussi »pendant« et »après« ] chaque repas)
     un Franck Lepage quotidien (un peu moins »technique« mais plus »fun« que Chomsky)
     si possible une petite cure d’ateliers désintox à la »langue de bois«  
     et du »Bourdieu« en »prise libre« (sans modération)
    (par contre il va falloir de toute urgence arrêter de »fumer la moquette« médiatique [BFM, L’Immonde, F2/3/4/5.. L’Obs, LCI, TF1, etc.])

    Vous écrivez :
     »c’est évidemment consternant de bêtise« 

    Non Fergus ! 
    Ce n’est pas de la »bêtise« 
    C’est même tout l’inverse !
    Ça s’appelle de la »stratégie« , de »l’enfumage« , des »calculs politiciens« , une »arnaque« , etc.. mais ce n’est PAS de la »bêtise«  !

    Et tant que vous relaierez l’idée que c’est »par bêtise« (ou incompétence) que Sarkozy, Hollande, (à venir, Macron !) etc. nous mettent dans la m..de dans laquelle nous sommes (et dans laquelle notre nouveau Roi » va nous enfoncer encore plus profondément)... vous leur faciliterez la « tâche » !!!

    Les mots ont un sens !
    Ce n’est pas par hasard que la « caste » les « retourne » mais bel et bien pour « brouiller les pistes ».
    En utilisant , reprenant, relayant LEUR « novlangue » (souvent ces oxymores que vous affectionnez tant...ex « élections démocratiques ») vous vous faites leur meilleur porte-parole (à l’insu de votre plein-gré ?)


  • PiXels PiXels 7 juin 01:12

    Et puis, j’ai oublié.. alors de façon « synthétique »


    Si vous n’êtes pas capable de faire « philosophiquement » la différence entre « tuer pour se nourrir » et « tuer (en torturant au passage) » pour... je vous laisse mette les « justificatifs » que vous voudrez (art ? sport ? tradition ? symbolique ? ...et que dire des « spectateurs » [ le jour où les corridas seront interdites ils-elles iront chercher leurs...dose de « frissons »... dans les abattoirs ?])

  • PiXels PiXels 7 juin 00:34

    @Pierre
    .

     Du coup, vous êtes encore plus con et/ou hypocrite que je ne le pensais.

    Pourtant (contrairement au taureau dans l’arène) je vous avais laissé une « porte de sortie ».

    Alors je vais vous EXPLIQUER.

    Contrairement à VOUS, je ne suis pas MFGE (mauvaise foi grande envergure).

    J’aurais pu vous répondre que j’étais végétarien. mais J’ASSUME ma « médiocrité » (ma non perfection) !

    Mais quand vous écrivez que je « bouffe » (encore une fois, ne vous déplaise.. je « mange ».. donc non seulement vous êtes un con, mais vous aimez répéter vos conneries) « en toute bonne conscience » et que vous concluez.... (c’est tellement débile que je ne vais même pas prendre la peine de copier/coller)

    Comment dire ?
    Peut-être.. que vous êtes une Grosse TACHE (sans accent circonflexe)

    Pour « défendre » la corrida vous tentez de « culpabiliser » les « omnivores » 
    (désolé pour vous c’est la terminologie « scientifique »)

    Depuis qu’il est devenu « cueilleur/chasseur » l’humain « mange » de la viande.
    Je ne dis pas que « c’est bien », c’est juste un « constat » !

    Du jour où j’ai compris (je devais avoir 8/10 ans) que le lapin que nous « câlinions » le samedi chez mon oncle nous était servi dans l’assiette le dimanche... plus jamais je n’ai mangé de lapin !

    Mais, à moins d’être un génie (ce qui ne semble pas être votre cas) et compte-tenu des « mentalités » et des « médias » disponibles à l’époque à laquelle je fais référence la « logique » n’était pas évidente. :
    TOUT le monde mangeait de la viande et PERSONNE n’expliquait comment elle était « fabriquée »

    Encore une fois, je ne me cherche AUCUNE excuse et j’ai une profonde admiration et un grand respect pour celles et ceux (dont alinea et l’un de mes fils) qui ont franchi le pas du « végétarisme », du « végétalisme » ou du « véganisme » 
    (et vous au fait, vous en êtes où ? .. POUR la corrida mais « vegan » ? )

    Je reconnais volontiers que le « raisonnement » qui m’aide à supporter une forme de « lâcheté » ne vaut pas un clou ! Mais je n’ai pas besoin de vous pour le savoir e l’admettre !! 
    (et le combattre.. à mon rythme)

    Et pourtant ce « raisonnement » il vaut mille fois les « balivernes » et les « enfumages » des aficionados.

    J’ai été « camé » à la viande (la charcuterie ) dès ma plus tendre enfance comme un vulgaire héroïnomane.
    J’ai accepté de vivre un calvaire (un supplice) de plus d’un mois afin de me d« désintoxiquer » du tabac et de la nicotine« et pour NE PAS RENVOYER L’IMAGE (indélébile) d’un »père fumeur« .à mes enfants »
    Je ne dispose plus de la même « force » pour mettre des « pensées » qui ne concernent que moi en totale adéquation avec mes actes.
    Je ne le « renie pas ».. « je vis avec » ce « paradoxe » que je ne suis pas encore parvenu à totalement « éradiquer » (je suis malade mais je me soigne)

    En me disant de façon totalement cartésienne que que « la viande » qui est ( rarement ) d’ans mon assiette est, certes issue d’un animal.. mais DÉJÀ mort  !.
    Que je la mange moi-même ou ou je le donne à mon toutou (ce qui arrive fréquemment) cela ne changera plus rien à sa « condition » d’animal mort transformé en « viande » par les travers d’un système que je CONDAMNE mais face auquel je me sens encore plus « impuissant » que celui de la « Tauromachie » !! 

    S’il fallait que je tue de mes propres mains .. je serais végétarien (je l’aurais toujours été)
    S’il fallait que je « commandite » la mort (que je « commande »l’assassinat« d’une poule, d’un veau , d’un agneau encore vivant.. je serais végétarien)
    La viande qu’il m’arrive encore de (rarement) acheter.. je suis conscient qu’elle est issue d’un animal »assassiné « CONTRE ma volonté !
    Je doute que ce soient des »nuances« que vous soyez capable d’intégrer !
    Parce que votre unique motivation était de balancer ce »non contre-argument« supposé »déstabiliser« les empêcheurs de torturer et et de tuer .. en toute bonne conscience !

    Vous aurez noté que si j’avoue manger parfois encore quelques côtes de porc je n’essaie pas de justifier cet acte »barbare« en prétendant, atteindre des sommets de l’art »contemporain« ,,respecter des »traditions ancestrales« qu’il faudrait préserver, ni évoquer une quelconque symbolique balabalba ..
    Au contraire, la boule toujours plus grosse qui remonte mes intestins me laisse à penser (espérer) que le jour n’est plus très loin ou je pourrai me retrouver en »parfaite adéquation avec moi-même)

    Dans l’attente, je me contente de me « consoler » : « nobody’s perfect[but you ?]

    Vous refoulez sur autrui vos propre tares...et vous en profitez pour tenter de »justifier« vos propres turpitudes !!!

    Je ne vous ferai pas un procès en diffamation mais me contenterai de vous dire que (au risque de faire ma pauvre mère se retourner dans sa tombe) je vous pisse à la raie quand par pure bêtise, vous osez affirmer que »par IGNORANCE DELIBEREE...je suis .. à L’ORIGINE D’ASSASSINATS multiples...« .

    Dites-moi ! C’est quoi VOTRE SOLUTION pour mettre fin à ce carnage ??!!!

    Et puisque, à priori vous êtes en possession de LA solution miracle.. qu’attendez-vous pour la mettre en oeuvre ?... (en fait »pour être tout à fait franc« je ’ai pas réussi à déterminer si vous êtes juste très con ou alors un faux cul de classe internationale !)

    Pour conclure, je vous demanderai de ne répondre qu’à cette seule et unique question :
    Pensez-vous sincèrement que défendre activement le spectacle des corridas favorise (ou favorisera) le respect de »la cause animale« dans les milieux de l’élevage intensif et de l’industrie agro alimentaire ?
    Ou, (posée différemment) : pensez-vous que dénoncer les turpitudes de la »tauromachie« impacte négativement les luttes pour le respect de »la cause animale.. en général" ?

  • PiXels PiXels 6 juin 21:12

    @Christian Labrune
    .

    Je ne suis pas toujours (pas souvent ?) d’accord avec vous.

    Mais je tiens à préciser que sur ce fil.. je vous ai « plussé » allègrement et « sans modération » !

    Merci pour vos commentaires et références. smiley

  • PiXels PiXels 6 juin 17:08

    @Pierre
    .

    « Vous bouffez de la viande de bestioles ignoblement assassinées combien de fois par semaine ? »

    Vos parents vous auront probablement habitué à « bouffer ».

    Les miens m’ont appris à « manger » (sans mettre les coudes sur la table et en fermant la bouche pour mastiquer).

    Je passerai rapidement sur le fait que j’ai généralement plutôt tendance à parler de « pauvres bêtes » ou « d’être vivants doués de sensibilité » quand j’évoque l’horreur que représente pour moi le traitement qui leur est réservé par les humains.

    Rassurez-vous, je pense avoir compris le sens « profond » (? !) de votre question.
    C’est un des grands classique de « la question qui tue » (? ??!!!) utilisée par les « pro corrida » et/ ou les « pro chasse » (avec une petite nuance mais je ne développerai pas) pour tenter de combler l’absence totale de « vrais » arguments.

    La technique n’est pas nouvelle : Schopenhauer (1788 - 1860) dans « L’Art d’avoir toujours raison » mais aussi Socrate (liste non exhaustive) en ont largement préconisé l’usage.

    (Schopenhauer qui d’ailleurs à ce sujet considérait que
    « Le comportement des animaux et des hommes [...] est entièrement régi par la fuite de la souffrance »

    et que

     « le terme d’amour peut s’entendre, [...] au sens de compassion universelle devant l’universelle souffrance dont nous sommes tous témoins, soit en tant qu’agents et aussi en tant que patients.[...] est la seule vertu morale qui ait véritablement un sens profond au regard de la condition humaine »

    Mais comme je n’ai pas pour habitude de me défiler je vais vous répondre :

    Très (de plus en plus) rarement.
    Mais OUI, il m’arrive encore de manger de la viande.

    Et ??? (rappelez moi le sujet)
    Rassurez-vous, j’ai bien compris où vous vouliez en venir !

    Faut-il vraiment que je vous explique pourquoi votre « intention » et donc votre question sont complètement stupides ?

    Allez, juste pour vous aider :

    Le jour où un référendum proposera « l’abolition du génocide animal » je voterai... POUR !!!
    Si j’ai employé cette expression, c’est parce que je n’ignore pas que cette « évolution », si elle doit survenir (je pense que ce sera le cas) ne pourra s’opérer que (très) progressivement tant le sujet est complexe à tous les niveaux.
    Donc merci de ne pas « rebondir » sur un détail quelconque de cette « hypothèse »... le sujet initial étant.. « La corrida ».







Palmarès