Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

PiXels

PiXels

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 217 0
1 mois 0 18 0
5 jours 0 11 0

Derniers commentaires


  • PiXels PiXels 21 avril 2012 10:44

    « Etrange position que cet article. »

    Moi, ce que trouve « étrange »...c’est votre commentaire.
    Et si je dis « étrange », c’est uniquement pour reprendre votre formulation.

    Parce qu’en réalité, vous enfilez les conneries comme des perles !

    Ce n’est pas parce que vous affirmez sans d’ailleurs rien expliquer ni rien démontrer que cela devient des vérités !

    « Si ce think tank, voix de la haute bourgeoisie, avait conclu que le programme du FdG était souhaitable, quel article aurais-tu écrit ? »

    Oui...
    ....et SI tous ces salopards décidaient de prendre leur carte au NPA et s’engageaient à redistribuer l’intégralité de leur fortune bâtie sur la misère de ceux qu’ils eploitent... ?
    et Si les lions arrêtaient de bouffer les gazelles ?
    et SI ma tante en avait ?
    et SI Paris.... ?

    Vous comprenez ou il faut que je développe ?


    " Bref, une fois qu’on a nié même le contradicteur, en démontrant sa collusion et ses intérêts, il n’y a qu’une seule attitude logique : ignorer son discours. Ne pas l’analyser, l’ignorer. 
    Ce que tu ne fais pas ici, et c’est dommage parce qu’en prenant en compte leurs élucubrations (même si c’est pour les contester), tu les légitimes.« 

    Ah bon ?...donc je poursuis le raisonnement dans sa logique implacable.
    Ecoutez, vous les journalistes honnêtes et intègres (si, si, il y en a...peu, mais il y en a), vous les blogueurs intrépides qui traquez la vérité, vous tous militants et sympathisants de mouvements ou partis combattant le système oligarchique, etc. etc.
    écoutez sleeping-zombie, il vous le dit : 
    relever et tenter de prévenir les turpitudes et les malversations de ses adversaires/ennemis, dénoncer leur propagande abjecte revient à les »légitimer" ....donc à partir d’aujourd’hui, vous savez ce qu’il vous reste à faire...
    La fermer ! 
    Pour sleeping-zombie toute autre attitude serait suicidaire étant donné que vous ne feriez que LEGITIMER...donc il vaut mieux ne rien dire (? !) Laisser faire (? !)

    Vous comprenez, ...ou il faut que je développe ?

    Allez, sleeping-zombie retournez vous coucher...vous éviterez de sortir des conneries plus grosses que vous !

  • PiXels PiXels 20 avril 2012 23:30
    Bonjour Kali

    Dans votre message à Ariane vous dites :

    " Je me doute que mon commentaire va subir des moinssages rageux mais la vérité vaut la peine d’être dite « 

    Je retiens deux choses

    1) que parce que VOUS l’écrivez ça devient LA vérité

    2) que vous présupposez que votre commentaire va »subir" des moinssages 

    Et cela me laisse perpelexe. Par rapport à la démocratie. Je me doute que mon commentaire va subir des moinssages rageux mais la vérité vaut la peine d’être dite, et je récidiverai ....(ou pas !)


  • PiXels PiXels 20 avril 2012 23:12

    « Mélenchon :
    -non,jene connais pas le »Siècle« 

    Ben, oui il le connaissait

    Mélenchon connait-il le »Siècle«  ?
    http://www.youtube.com/watch?v=5sY7UiOHiuY&feature=related

    Voir les 2 premières minutes... »




    Vous pouvez m’expliquer..je ne comprends pas où est le problème ?

  • PiXels PiXels 20 avril 2012 18:31

    Décidément, Fergus, si un jour nous partons ensemble en vacances, je ne doute pas qu’elles seront animées.

    Vous nous faites savoir que vous êtes d’accord avec moi....mais vous réussissez le tour de force.... de faire en sorte que moi, je ne sois pas d’accord avec vous.

    Je sais ce que vous pensez à cet instant précis :

    « ce PiXels est un psychopathe...il m’en veut....quoi que je dise il affirme le contraire. »

    Que nenni ! Lisez la suite...

    En fait, quand vous prétendez partager mon avis, vous n’êtes d’accord avec moi que sur un point : les journaleux sont conscients de servir la soupe à « l’oligarchie ».

    Par contre il vous a semblé important de préciser que, selon vous cette prise de conscience, n’aurait eu lieu que très récemment grâce à « l’effet mirroir » de l’internet en général et de leur propres blogs en particulier.

    En outre, vous suggérez que je commettrais une erreur de jugement en considérant que les agissements de ces tristes sires et sirènes (je sais, rien à voir, c’était juste pour respecter la parité) seraient subordonnés à la pratique « de la carotte et du bâton ».

    Si je vous rejoins dans le constat qu’ils ont à peu près tous des têtes comme des pastèques (et pour certains on est plus proche de la montgolfière - tant pour le volume que pour le contenu -), je persiste dans l’idée qu’ils ne sont que « les putes de luxe » de la finance et qu’ils sont traités comme tels : grassement payés quand ils lèchent bien, virés à coups de pompes dans le c... (et plus si infidélités) quand par exemple ils s’aventurent à écrire que le future président est cocu ou à lui dire en public (et à une heure de très grande écoute !), une fois qu’il l’est devenu (président) qu’il se comporte comme un gamin.

    les « ego hypertrophiés » étant à mes yeux plus un résultat qu’une cause.

    Mais je pense que le mieux, plutôt que de longues explications sur ce que je pense et pourquoi je le pense, le plus simple est de vous donner à (re)lire cette tirade qui date d’un tout petit peu avant l’apparition d’internet et qui tendrait à « mettre un dièse à vos bémols ».


      À New York, lors d’un banquet, le 25 septembre 1880, le célèbre journaliste John Swinton se fâche quand on propose de boire un toast à la liberté de la presse :

     « Il n’existe pas, à ce jour, en Amérique, de presse libre et indépendante. Vous le savez aussi bien que moi. Pas un seul parmi vous n’ose écrire ses opinions honnêtes et vous savez très bien que si vous le faites, elles ne seront pas publiées. On me paye un salaire pour que je ne publie pas mes opinions et nous savons tous que si nous nous aventurions à le faire, nous nous retrouverions à la rue illico. Le travail du journaliste est la destruction de la vérité, le mensonge patent, la perversion des faits et la manipulation de l’opinion au service des Puissances de l’Argent. Nous sommes les outils obéissants des Puissants et des Riches qui tirent les ficelles dans les coulisses. Nos talents, nos facultés et nos vies appartiennent à ces hommes. Nous sommes des prostituées de l’intellect. Tout cela, vous le savez aussi bien que moi ! »


    Vous voyez, Fergus, ça ne date pas d’hier et non seulement la « laisse » existe bien mais elle est en prime équipée d’un collier « de dressage » à impulsions électriques...à moins que vous ne nous expliquiez que les USA ne sont pas la France ?!


    Désolé, Fergus ! (et cette fois, je le pense sincèrement)


  • PiXels PiXels 20 avril 2012 12:32

    E Ratier, Radio Courtoisie, etc...que des gens HHHachement objectifs et impartiaux....







Palmarès