• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

PiXels

PiXels

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 488 0
1 mois 0 168 0
5 jours 0 45 0

Derniers commentaires


  • PiXels PiXels 16 février 19:55

    @Gavroche
    .
    « c’est une absolue certitude et aussi mon avis. »
    .
    C’est parce que c’est une « certitude » que vous en avez fait « votre » avis«  ?
    .
    OU
    .
    .C’est parce que c’est »votre avis« que vous affirmez que ce serait une »certitude«  ?
    ..
    Vous pouvez nous rappeler la définition de »certitude«  ?
    .
    En fonction de cette définition, êtes-vous »certain« de pouvoir dans le cas présent parler de »certitude«  ?
    .
    Ne pensez-vous pas que vous auriez eu plus »certainement« raison d’écrire :
    j’en suis »absolument certain« , c’est mon »avis" ?


  • PiXels PiXels 16 février 14:08

    @HELIOS
    .
    « ... ce qui prouve que tout le monde peut faire des fautes d’orthographe ! »
    .
    On est bien d’accord.
    Et il m’est arrivé plus souvent qu’à mon tour de regretter avoir cliqué un peu trop rapidement sur « Message définitif : envoyer au site » !
    .
    Mais quand on se prend à vouloir jouer les « redresseurs de torts », je pense qu’il est judicieux de s’efforcer de n’en point commettre et surtout... d’être sûr de son fait et accessoirement de vérifier !


  • PiXels PiXels 16 février 13:45

    @alinea
    .
    .
    Bonjour Alinea
    .
    « Or vous avez bien écrit cette phrase, quasi comme une conclusion ! »
    .
    Il est logique que la « conclusion » soit foireuse.
    Quand le problème est mal posé, la « conclusion » ne peut que l’être ..
    Au primaire on apprend qu’il ne faut pas « additionner des carottes et des navets »
    .
    Moderatus commet exactement la même erreur que celle qu’il reproche aux « journalistes » (qui eux sont payés pour « mélanger carottes et navets »)
    « les vraies questions ne sont pas posées. »
    .

    Sachant que Hamon = PS
    et que le PS = la (gauche de ?) DROITE
    .
    Ces 3 questions, par exemple sont « mal posées » :
    "Si c’est Mélenchon qui se désiste, quelle chance a Hamon d’être au second tour ?

    Si c’est Hamon, quelles chances pour Mélenchon d’être au second tour ?

    Si aucun des deux ne se désiste quelles chances a la gauche d’être au second tour ?« 

    .
    La bonne formulation aurait dû se résumer à UNE seule question :
     »Si Hamon ne se désiste pas quelles chances a la gauche (Mélenchon) d’être au second tour ?« 
    .
    Autre erreur :

     »La seule Chance pour la Gauche d’être au second tour serait Mélenchon, dixit Mélenchon.« 

    Non. Non pas ... »dixit Mélenchon«  !
    Mais par pure évidence : lui-seul représentant »la gauche" !
    .
    Moderatus chercherait-il (comme les mms) à tenter de nous refaire le coup de 2012 ?


  • PiXels PiXels 16 février 11:45

    @Michel Maugis
    .
    .
    "NON ! Que vous et d’autres prennent du plaisir, est bon, puisque le sujet est « vous et d’autres » 3 ème personne du pluriel, le vous ne l’emporte pas sur d’autres, il me semble.« 
    .
    Je n’ai ni vocation, ni le temps, ni surtout la prétention de vouloir me transformer en professeur/correcteur orthographique attitré de ce site.
     (j’avais pris soin de préciser à Clojea ce qui avait motivé mon petit »clin d’œil«  !)
    .
    Je vais donc vous laisser avec vos certitudes.
    .
    Mais puisque je remarque que vous souhaitez vous y coller, permettez-moi ce petit conseil.
    .
    Avant de rendre une »copie corrigée« , assurez-vous, afin d’éviter le ridicule, de ne pas commettre vous-même une énormité !

    .
     »... puisque trop cultivé pour vous occupEZ de ce genre d’ émission !«  »
    .
    NON ! (pardon pour le plagiat !)
    « .. .puisque trop cultivé pour vous occupER de ce genre d’ émission ! ».
    .
    Comme quoi le gag de l’arroseur arrosé n’a rien perdu de son pouvoir comique.


  • PiXels PiXels 16 février 11:20

    @catomaior
    .
    « Le verbe prendre doit être conjugué au présent de l’indicatif, le présent du subjonctif n’est pas nécessaire. »
    .
    .
    Merci Monsieur LE PROFESSEUR pour cette docte leçon !
    .
    .
    Mais si vous n’y voyez pas d’inconvénient, je continuerai à m’en tenir à ce que mon instituteur m’a appris (à cette époque-là on ne les nommait pas encore « professeurs des écoles »... ils n’en étaient pas moins efficaces  !)
    .
    Vous noterez que j’avais pris soin de « découper » la citation à partir de « QUE ».
    Cela ne doit rien au hasard.
    .
    « que » :
    "Subordinatif de sens général permettant d’introduire et associer une clause conditionnelle, causale ou déclenchante (voire plusieurs) à celle affirmant la réalisation d’un ou plusieurs effets.

    1. La clause subordonnante qu’il introduit se conjugue alors au subjonctif, respectivement présent ou passé, alors que la clause subordonnée causée ou déclenchée (employant un sujet distinct) se conjugue alors respectivement à l’indicatif (le plus souvent au futur simple ou antérieur) ou au conditionnel (présent ou passé).
      • Que nous gagnions ou pas, j’aurai eu ma commission.
      • (Littéraire) (Vieilli) Que nous eussions gagné ou pas, j’aurais eu ma commission. Irréel du passé. Syntagme inusité en français moderne.
    2. Si la clause conditionnelle, causale introduite par que est employée comme subordonnée d’une clause principale impersonnelle ou directement comme sujet impersonnel de la clause principale, elle se met au subjonctif (présent ou passé, selon qu’elle s’est effectivement réalisée ou non) ; la clause principale se conjugue à l’indicatif ou au conditionnel.
      • Que nous gagnions ou pas, cela m’indiffère au plus haut point.
      • Il ne m’a pas paru important que nous ayons gagné.
    .
    Maintenant, si vous souhaitez interpeler l’Académie afin que soit reconnue l’utilisation d’un présent de l’indicatif après le subordinatif « que », vous participerez à la « simplification » de notre langue tant appelée de leurs vœux par de nombreux bobos (notre ministre de l’ EN en tête !)
    .
    Vous aurez ainsi réussi à faire disparaître ce mode si « barbare » qu’est le subjonctif ! smiley
    .
     smiley






Palmarès