• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Polimeris

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 53 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Polimeris 20 novembre 2009 10:57

    Ah ! Malheur !

    Moui qui me fiche complétement du foot, je n’est découvert que le lendemain qu’il y avait eut un match. Je ne découvre qu’aujourd’hui cette polémique, et je la découvre à l’envers.

    Je me suis senti si fier pour la france en lisant votre article sans rien connaitre des faits !.. Qu’un sportif proffessionnel... Non mieux ! Qu’un footballeur puisse faire ainsi preuve d’honnêteté en connsaissance de toutes les implications, cela aurait été admirable. Un exemple pour le monde entier.

    Et je découvre dans les commentaires que l’article est une fiction (c’est logique d’ailleurs, sinon j’en aurai entendu parler avant). Ah ! Que je suis déçu.

    Moi qui croyait voir pour la première fois de la beauté dans ce sport.

    Si seulement ce Thierry Henry pouvait finir par s’en mordre les doigts. Là, il a contenté quoi ? La moitié des fans de foot français ? S’il avait fait ce que vouc avez dit dans votre article, il serait devenu un sujet d’admiration pour le monde. Même pour ceuw comme moi qui fuient le foot.

    Le malheureux !


  • Polimeris 9 mars 2009 19:30

    Quel tollé pour si peu de choses...
    Je me sens obligé de donner mon avis sur cet article du coup !

    L’article m’a intéressé. Voila. Je n’en demande pas plus à un papier qui traite d’un nouveau gadget que je n’apercevrai très certainement que dans 10 ans et sous une forme différente.

    Toujours est il que je suis content de savoir que des gens bossent et matérialisent en partie le concept du TUI.

    Et pour cela, je trouve que l’article mérite mon plussoiement.
    Ais-je tord ? (par pitié, c’est une question réthorique. Ne répondez pas.)


  • Polimeris 12 janvier 2009 19:44

    Tiens ? Dans la phrase : " Travailler plus pour gagner plus" , je comprends que c’est l’argent qui est une valeur, et pas le travail.

    La robotique n’est pas encore assez dévelloppée pour qu’on puisse faire une croix définitive sur le travail. On a le droit de réfléchir à la question, mais il ne faut pas en oublier de travailler Mr Branche.
    Actuellement, les travaux qui je l’espèrent seront dans le futur effectués par des automates sont réalisés par d’autres hommes. En toute bonne foi, je ne vois que deux façons de percevoir le monde (dans notre sujet en tout cas) :

    -  : soit nous nous révoltons contre les traitements infligés à ceux qui travaillent pour nous.

    -  : soit nous acceptons notre statut d’esclavagiste mondialiste.

    Bon, le mot est peut être un peu fort. Contentons nous d’asservisseur. Après tout, ne sommes nous pas des clients n’ offrant aucune concession à nos travailleur chinois et africains ?

    Ah ! Commes les problèmes peuvent avoir des apparences différentes suivant l’angle et le niveau à partir desquellesnous les regardons... Autant je suis parfaitement d’accord avec vous si on se place au niveau franco-français. Autant j’aurai tendance à vouloir "soulager" nos serviteurs (pardon, approvisionneurs) en leur donnant de ci de là un petit coup de main. Histoire de mettre un peu nous aussi les mains dans le camboui. Ou alors, nous dévelloppons les technologies qui permettront de trivialiser le travail :

    -  : eugenisme (mais c’est tellement de problèmes éthiques !)

    -  : robotique (Depuis quand sommes nous doués pour la robotique ? Ca m’a toujours étonnés que nous ayons les meilleurs informaticiens (indiens exceptés) et que nous soyons des buses en robotique)

    -  : biogénétique (développement de cultures facile à cultiver et pourvoyant à tous les besoins)

    -  : politique (mais là vrai, dur et totalitaire, égalitaire et juste. Celle qui n’existera jamais en fait ...)

    En ce moment, je dirai que nous faisons un peu de tout, avec la conséquence évidente de ne rien réussir. D’un coté, on est bien content de vivre en exploitant les autres. De l’autre, on aimerait bien leur renvoyer l’ascenseur. Un jour. Demain peut être. Ou après demain. Oh et puis tant qu’ils demandent pas. Enfin, tant qu’ils demandent pas trop fort... N’est ce pas ?


  • Polimeris 9 janvier 2009 14:09

    Israël, je vous soupçonne fortement d’être pro-palestiniens tellement vos attaques sont maladroitement menées.


  • Polimeris 8 janvier 2009 19:08

    Vous savez quoi ? Je trouve extrêmement énervant de discuter avec des gens avec qui je suis d’accord. J’ai un discour qui est je le sais très provocateur et c’est voulu. Je n’ai pas énormément de temps devant moi alors je vais répondre assez vite.

    Je pense moi aussi que nous allons connaître une poussée religieuse dans le monde. Il me semble même que le processus a commencé avec la démolition de la religion boursière (tout ceux qui connaissent le milieu devraient comprendre de quoi je parle). Tout ce que j’espere, c’est que le monde choisira soit le christiannisme (à cause de la Bible) soit la foi en la science. C’est un avis personnel.

    La problématique familiale dont vous parlez et très intimement lié à l’individualisme dont je parle. L’un est cause et conséquence de l’autre et réciproquement. Individualisme est juste un terme plus général car il a d’autres sources en plus des chamboulements familiaux.
     Quand je parle de marasme intellectuel, je pense surtout à la faculté de générer des opinions propres et non des opinions empruntées, ainsi que la faculté de génerer des réflexions justes et personnelles en dehors d’un contexte scientifique. C’est un problême très large dont je n’ai pas le temps de parler ici.

    Pour moi, la démocratie n’est pas le moins pire des régimes pour reprendre l’expression consacré.
    La démocratie, c’est le meilleur des régimes en temps de troubles.
    La démocratie, c’est le pire des régimes en temps de paix.
    Vous voyez ? Je provoque, mais au moins je fais réfléchir. J’imagine le régime "parfait" comme étant un cycle de régimes différents.

    Dans les blogs, il y a 100 écrivains et 6 avis maximum. C’est le problème que je ne fais que nommer du ressassement des opinions classiques.

    La guerre, c’est l’activité humaine dans son excès, le contraire de l’apathie actuelle. L’un est aussi destructeur que l’autre. La guerre, c’est la destruction/reconstruction en folie. L’apathie, c’est l’immobilisme en folie (concept assez amusant il faut avouer)

    Mondialisation complète ? Ce serait merveilleux. Mais j’ai quand même assez d’expérience pour me rendre compte que ce n’est pas pour tout de suite.

    Et vous n’avez rien d’un dinosaure ! Les dinosaures campent leurs positions et jettent à la face de leurs détracteurs leurs dogmes millénaires.







Palmarès