• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

poonk

poonk

Journaliste, libre penseur, et un tant soit peu conscient du monde qui l’entoure.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 12 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • poonk poonk 11 mai 2007 16:05

    Amusante référence à De Gaulle de la part d’un sarkoziste convaincu. Dois-je vous rappeller qu’il veut en finir avec la Vè république pour instaurer une république à l’Américaine, chose que De Gaulle détestait par dessus tout ? Autre fait : De Gaulle ne méprisait aucun adversaire politique, il avait même des communistes dans son gouvernement. Il défendait aussi les intérêts des Palestiniens face à la main-mise d’Israël, contrairement à Sarkozy qui veut s’aligner en la matière sur la politique américaine. Et le communautarisme ? Autre pensée réfutée par De Gaulle dans ses grandes largeurs. Par ailleurs, sa volonté de faire passer, par voie parlementaire, le traité constitutionnel européen par morceaux une fois installé à l’Élysée, est un « pied de nez » à la pensée gaulliste.Retournez s’il vous plait en cours d’histoire avant de nous polluer avec vos poncifs de comptoir.



  • poonk poonk 11 mai 2007 15:57

    Annie ce que vous dites est très juste. En outre, ce qui est vraiment amusant, c’est de voir comment ceux qui se réclament de la droite gaulliste et républicaine ont fait allégeance sans aucune résistance à celui qui n’a pas hésité à dézinguer tout le monde dans son propre parti : de son arrivée à la mairie de Neuilly (à la faveur de l’hospitalisation de son ami Pasqua), en passant par sa prise de pouvoir à l’UMP (à la suite de la démission de Séguin). Tout est démocratique là-dedans si vous voulez, mais alors quelles méthodes ! Il a même réussi à faire croire qu’il serait le candidat du changement (alors qu’il était au gouvernement depuis le début du second mandat de Chriac) en crachant sur le bilan de son aîné. En psychanalyse, on appelle ça « tuer le père ».



  • poonk poonk 11 mai 2007 15:15

    Encore un très bon argumentaire : la majorité a toujours raison. C’est également ce qu’on disait en Allemagne en 1933.



  • poonk poonk 11 mai 2007 15:14

    Tient, une tentative d’argumentaire de la pensée sarkozienne face à l’évidente et crue vérité. Sauf que votre argumentaire cher ami, se borne à dire : « oui mais la gauche, ils ont fait pire ». Bravo !



  • poonk poonk 11 mai 2007 15:10

    Cher adorateur borné de la pensée sarkoziste, permettez-moi de vous dire que vous confondez visiblement deux notions : celle de démocratie, qui consiste à élire un pouvoir à la majorité, et à en contester les abus par la liberté d’expression et la libre information ; et celle du totalitarisme, qui n’accepte pas la critique, la réprime par la violence (verbale ou physique), les menaces, et un vide argumentaire d’une amplitude sidérale. Le lavage de cerveau a très bien fonctionné. L’anti-France, c’est comme ça que la tyrannie (pourtant dénoncée dans La Marseillaise) balance dans le même panier d’injure toute pensée contraire à la sienne. Finalement vous ne faites ici qu’une chose : prouver l’effroyable efficacité du lavage de cerveau généralisé.

    À l’auteur : excellent article qui donne un éclairage philosophique sur la situation telle qu’elle est vraiment.







Palmarès