Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Pr ELY Mustapha

Pr ELY Mustapha

Professeur d'université et consultant international.
Juriste et spécialiste en finances publiques.
Ecrivain. Informaticien réseaux et système.
Domaines de recherche : Gouvernance démocratique, finances publiques, management public, elearning, réformes judiciaires, sécuritaires et pénitentiaires.
Une quinzaine d'ouvrages spécialisés (droit, économie, finances publiques, TIC), de romans et d'essais publiés.

Tableau de bord

  • Premier article le 25/06/2011
  • Modérateur depuis le 29/06/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 38 71 667
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 65 64 1
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires

  • Pr ELY Mustapha (---.---.---.57) 20 décembre 2015 18:15
    Pr ELY Mustapha

    @l’auteur,
    Merci pour cet article et pour les liens d’éveil info qu’il contient.

  • Pr ELY Mustapha (---.---.---.40) 22 novembre 2015 10:33
    Pr ELY Mustapha

    Cher ami(e)s,

    J’ai l’habitude de ne pas « commenter » les commentaires sur les  articles que j’écris  sauf si je suis personnellement interpéllé,  si cela ne porte pas atteinte au droit d’expression et à la liberté de pensée du commentateur et encore si le démonstratif ne doit pas à lui tout seul faire l’objet d’un autre article.


    Je ne jouerai donc pas le contradicteur tout azimut. D’ailleurs faudrait-il qu’un tel  le temps me soit donné.


    @Garibaldi,


    D’après ce que je sais , on appelle bien « son Excellence, l’ambassadeur » (madame ou monsieur ) le représentant diplomatique de premier rang d’un pays auprès d’un autre.


    « Son Excellence » est un prédicat honorifique qui est davantage utilisé quand on s’adresse à un ambassadeur (hors de son pays) ou quand on n’est pas ressortissant du pays qu’il représente. Ce qui est mon cas en tant qu’auteur de cet article. Et en tant que juriste je ne pourrai que vous épargner la fastidieuse démonstration des références des conventions diplomatiques et consulaires à ce propos.


    Toutefois, si c’est le « son excellence » deTalleyrand qui vous  importune, vous pourrez toujours vous consoler de  la description exprimée à son égard et attribuée à Napoléon et qui, tout à votre décharge, montre bien que les prédicats honorifiques, n’ont de sens que celui qu’on leur donne.  smiley(Description que vous retrouverez, entre autres liens, ici

    Amicalement

  • Pr ELY Mustapha (---.---.---.163) 19 novembre 2015 09:50
    Pr ELY Mustapha

    @toutes et tous,

    Respectant les idées des un(e)s et des autres et ne pouvant répondre à chacun en particulier, je dirai à l’intention de toutes celles et ceux qui ont eu l’obligeance de commenter cet article, que le noyau qui le sous-tend n’est autre que la volonté de chercher des pistes pouvant expliquer, à travers une logique humaine de paix et de justice, l’inexplicable antinomie infernale, de violence et de terreur.

    Ma modeste réflexion, ne doit pas dans tous les cas servir pour s’étriper en commentaires, n’avons-nous pas déjà assez souffert de violence ?

    Amitiés

  • Pr ELY Mustapha (---.---.---.34) 19 octobre 2015 23:10
    Pr ELY Mustapha

    @toutes et tous,

    Merci pour vos réactions positives. Je ne fais, ici, qu’indexer l’une des nombreuses atteintes au peuple mauritanien et à son développement par une minorité détentrice d’un pouvoir usurpé par la force.

    Et si n’était que l’école ! Tout est bradé y compris les infrastructures publiques (routes,  aéroport..) à travers des marchés publics à soumissionnements et adjudications plus sombres que les avenues de Nouakchott et plus glauques que ses caniveaux jours de pluie.

    Le peuple mauritanien dans sa grande majorité, ses couches les plus faibles,  subit une oppression qui ne dit pas son nom et que l’on pourrait assimiler à un « génocide » culturel et social militaro-tribalo-religieux organisé sournois et  latent, visant la destruction  de ses valeurs humaines et sociales. Le bradage de l’école est l’un des moyens les plus apparents de ceux qui l’organisent.

    En l’avenir de la Mauritanie, je rejoins, hélas !, le camp des pessimistes, au moins en ce que, dit-on,  « le pessimiste est un optimiste averti ».  Averti et en alerte.

    Amitiés


  • Pr ELY Mustapha (---.---.---.34) 31 octobre 2014 12:02
    Pr ELY Mustapha

    @Layly Victor 


    Exact. Et l’on se demande si celui qui touille l’univers, n’est pas en train de le renverser, d’où les « trous noirs »....dans ma tasse de café, qui s’est renversée.







Palmarès



Agoravox.tv