• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Prosper

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 10/04/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 6 21
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • Prosper 13 avril 2008 22:20

    Je n’aurais pas cru à une remontée de cet article un an plus tard, j’ai du mal à comprendre ce type de réponse, mais je vais quand meme y repondre.

    « Voilà un résumé plus que simpliste de la situation, certainement écrit par une personne qui ne réussi pas à entrer en formation conduisant au Diplôme d’Etat Infirmier. Si tu n’arrives pas à entrer en formation je pense que ce n’est pas la peine de t’en prendre aux IFSI.... »

    Cet article est évidement une version simplifiée de la réalité. Croire qu’il désigne en détail les processus de gestion d’un concours serait totallement illusoire, le but de cet article est/etait de donner un avis critique, de ma position de personne passant le concours, et ayant un peu l’impression (et pas que) d’être une vache à lait. La question de savoir si je suis dans un IFSI ou non est secondaire, surtout que à l’epoque de l’ecriture de l’article, je n’avais pas recu les resultats de l’ecrit (ou les oraux, et oui, j’ai passé des oraux) de tous les concours. Donc me désigner comme une personne n’arrivant pas à rentrer dans un IFSI est assez bizarre.

    « la reconnaissance du DEI à un Bac+2, tout comme les quotas sont fixés par les tutelles : Région, DDASS et DRASS. »

    Je ne vois pas le rapport, avez vous lu l’article ? Qui plus est, la demande de reconnaisance BAC +3 (c’est déjà bac +2) n’a aucun rapport avec la region, ou la D(D/R)ASS.

    « 2ème point : les concours : d’un point de vu extérieur je pense que vous ne réalisez pas toute la logistique que demande l’organisation d’un tel concours avec tant de candidats:location d’amphi, paiment des surveillants, des correcteurs, de la papeterie, du temps passé par le personnel administratif. »

    Ayant fait de l’evenementiel, connaissant deja les differentes salles ou j’ai passé les concours (sauf celle de villejuif, pour la CRF), j’ai une « vague » idée de comment cela se passe. Cela ne change rien à la problématique que j’ai evoque, et j’ai encore une fois l’impression que vous n’avez pas lu l’article. Expliquez moi quel rapport entre la logistique, et le faite de payer l’oral, même si on n’y va pas ?

    « Si je tombe malade je n’espère qu’une chose ne pas être soignée par des gens comme vous !! »

    Grosso modo, vous jugez de mes compétences de soignant sur un article portant sur l’aspect financier d’un concours. Comment dire ...



  • Prosper 15 avril 2007 18:50

    En faite, concretement ce qu’il manque c’est un concours commun comme il y en a deja pour les ecoles d’ingenieurs, permettant de reduire les couts, à la fois pour les ecoles, et pour les futurs etudiants. L’aspect monetaire n’auto censure que les plus pauvres qui ne peuvent pas mettre un budget de 300-400e pour maximiser la probabilite de rentrer dans une ecole.

    Concernant la CRF, je n’ai pas l’impression d’avoir donné cette impression. Elle sort du lot par son cout plus eleves par année d’etudes.



  • prosper1 14 avril 2007 01:38

    @crous : Effectivement, mea culpa, je me suis plante entre le status d’etudiant et le faite que le systeme boursier n’ai pas totallement gere par le CROUS. L’article ne portait pas la dessus.

    Concernant les tests, je dis effectivement qu’il faut bien faire une selection. Seulement le niveau de test n’a que peu de rapport avec le metier final (hormis le dosage ?) ainsi que les etudes. Plus precisement, concernant les tests psychotechniques, je ne comprends pas la notion de faire le menage. Le but n’ai pas de rentrer en ecole d’ingenieur bas de gamme, mais dans un IFSI. La notion meme de dire que ceux qui « un esprit logique et des capacités d’abstraction » s’en sortiront mieux n’importe ou, me parait assez hors de propos. Enfin, dans le cas de la CRF, avec 1200 inscrits pour 70 places, le but n’ai pas d’avoir au dessus de la note eliminatoire, mais d’etre dans les premiers.



  • Prosper 11 avril 2007 18:56

    @crous : Effectivement, mea culpa, je me suis plante entre le status d’etudiant et le faite que le systeme boursier n’ai pas totallement gere par le CROUS. L’article ne portait pas la dessus.

    Concernant les tests, je dis effectivement qu’il faut bien faire une selection. Seulement le niveau de test n’a que peu de rapport avec le metier final (hormis le dosage ?) ainsi que les etudes. Plus precisement, concernant les tests psychotechniques, je ne comprends pas la notion de faire le menage. Le but n’ai pas de rentrer en ecole d’ingenieur bas de gamme, mais dans un IFSI. La notion meme de dire que ceux qui « un esprit logique et des capacités d’abstraction » s’en sortiront mieux n’importe ou, me parait assez hors de propos. Enfin, dans le cas de la CRF, avec 1200 inscrits pour 70 places, le but n’ai pas d’avoir au dessus de la note eliminatoire, mais d’etre dans les premiers.



  • Prosper 10 avril 2007 23:16

    Pour ce qui est des etudes, j’ai eu des echos, mais j’attends d’y etre pour avoir un avis concret.

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre






Palmarès