• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

pyfima

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • pyfima 12 mars 2008 20:18

    En fait Nemo ne sait faire que du Copier-Coller de tous ses posts. Dès qu’il y a un sujet sur le MoDem, il pond quelque chose et le place dans toutes les discussions avec simplement une petite touche personnelle ! C’est tellement efficace !

    Pour revenir au sujet, il me semble que la décision de FB est la bonne tout simplement et que la formulation de critiques sur les alliances tout azimut vaut aussi pour l’ump et le ps dans certaines villes.


  • pyfima 12 mars 2008 20:10

    Encore une fois, et je ne pense ne pas être le seul à le dire le chiffre de 4% est une moyenne... Le Mouvement Démocrate a présenté environ 350 listes autonomes dans autant de villes. Puisque c’est un pourcentage de toutes les voix exprimées, il existe des villes où le MoDem n’était pas présent et donc ne pouvait récolter des voix ! J’ajoute que le ministère de l’intérieur à ranger d’un côté la gauche (ps, prg, verts, dvg) ensemble et la droite (ump, dvd, nouveau centre) également ensemble. Le nombre de candidats dvg et dvd est incalculable dans les villes d’où les chiffres un peu bizarres. Ne mélangeons pas les scores des présidentielles des voix exprimées aux municipales qui ne représentent rien au niveau national mais beaucoup sur le plan local ce qui peur faire basculer des municipalités dont l’enjeu est incertain (Marseille, Quimper, Chantepie, Caen,...). Le MoDem est donc devenu non pas incontournable au niveau national mais au niveau local ce qui inquiète naturellement les tenors des grands partis.


  • pyfima 12 mars 2008 19:13

    Mon cher Nemo, il ne faut pas s’énerver ni appeller les adhérents MoDem a arrêté de perdre leur temps dans un parti avec un "pseudo leader" car vous confondez beaucoup chose. Vous mélangez élections présidentielles et municipales tout en sachant que le taux d’abstention n’est pas le même et que surtout l’enjeu est différent. Pourquoi un score aussi faible ? La réponse est fort simple. Le MoDem n’a pas présenté des listes dans toutes les communes de France et donc moins que le PS et l’UMP. Tous les calculs et les pourcentages diffusés dans les médias nationaux sont basés sur la totalité des voix exprimées. Puisque le MoDem n’a pas présenté de listes partout il est normal qu’il possède moins de voix. De plus les calculs ont regroupé comme l’a si bien dis Voltaire les partis de droite ensemble et la même chose pour les partis de gauche. Les listes d’alliance qui sont aussi nombreuses pour le MoDem dès le premier tour ne sont pas comptabilisés.

    Mon cher Nemo, vous ne faîtes que recracher bêtement ce que les médias vous servent. Je pensais qu’agora vox était justement là pour éviter la concentration des informations et leurs modifications. Le MoDem ne fait pas alliance avec le plus fort forcément, à Marseille il aurait été préférable de soutenir Gaudin pour s’assurer un place. Ici il s’agit d’un pari. C’est le cas dans de nombreuses villes. De plus, les médias oublient très vite de parler de toutes les listes MoDem autonomes qui vont se maintenir et qui ne rejoignent pas le plus fort. Pour prendre le cas de la Bretagne : les listes MoDem de Saint Malo, de Rennes et de Quimper se maintiennent mais bon qui en a entendu parler ? .... C’est bien ce que je pensais. Bayrou a décidé de se lancer tout seul face à un ex-PS étiqueté UMP et une nouvelle candidate PS à Pau. Il le fait seul sans l’aide d’autres gens. D’ailleurs cette situation est assez drôle, un appui sarkozyste pour écraser Bayrou.

    Dire que le MoDem est un groupe sectaire c’est surtout insulter les militants. Je suis militant MoDem depuis sa création mais UDF depuis début 2006. Je me reconnais entièrement dans ce que propose Bayrou , et Marielle de Sarnez, et Corinne Lepage, et Benhamias, et Philippe Nogrix, et Jean Arthuis. Les médias ne se focalisent que sur quelques grandes figures. Le parti manque d’élus (le courage ne paye pas... )du fait de la création d’un magnifique parti soumis à l’UMP (financièrement et politiquement) j’ai nommé le Nouveau Centre (... la soumission oui). Le parti regorge de militants et de sympathisants qui souhaitent que le monde politique français change.

    Vous voyez global alors que l’on parle municipales et donc d’élections locales. Le MoDem a fait de très bons scores (plus de 10% ) dans de nombreuses villes et c’est pour cela que tout le monde veut de lui. Même François Hollande qui pourtant est très critique envers les alliances du MoDem, est content qu’il soit là dans certaines villes. Le MoDem dérange. Tout le monde sait que ce n’est pas facile de vouloir se faire une place sur la scène politique française quand les grosses machines UMPS se sentent menacer. Regarder l’attitude de Royal et de Sarkozy pendant la campagne des présidentielles tirant à volonté et de manière collective sur Bayrou. Regarder les nombreuses actions orchestrées pour détruire le MoDem : création et financement de partis centristes fantoches (Nouveau Centre de Morin, Les Progressistes d’Eric Besson, la Gauche Morderne de Bockel et Avenir Démocrate de Cavada), l’appui de l’UMP à Pau pour faire barrage à Bayrou, les appels officieux de retrait de listes dans de nombreuses villes sous peine de maintien de listes dans d’autres villes où le MoDem est en passe de gagner mais où il faut conforter l’avance en rassemblant le plus grand nombre de voix. On essaye de le détruire ce parti car il fait peur, pas forcément à causes des résultats électoraux mais plutôt à son devenir. Il ne faut pas qu’un nouveau parti puisse s’offrir une part au soleil sur la plage politique. J’entendais sur I-Télé que Bayrou n’avait pas proposé de projet pour les législatives (nouvelle tentative pour le discréditer). Qui se fout de la gueule du monde là ? Aucun parti n’a présenté de véritables projets législatifs. Ces projets là ont été portés par les candidats aux présidentielles et tout le monde l’a bien compris. La majorité UMP a été élue sur les propositions faites par Sarkozy, même chose pour le PS et Royal et de même pour Bayrou et l’UDF-MoDem.

    Finalement, en tant que militant MoDem, je suis heureux de voir que les personnes qui ont quitté Bayrou pour rejoindre le Nouveau Centre alors même qu’ils avaient défendu le projet de Bayrou pendant les présidentielles et qu’ils avaient déversé toute leur bile sur Sarkozy , ont des problèmes dans leurs villes. Rouen est passé à gauche dès le premier tour, Albertini (le premier a être parti doit s’en mordre les doigts), Blois où Perruchot est mal placé,... Il n’y a guère que Morin dans sa petite commune qui a résisté.

    Bref, arrêtons un peu de taper sur le MoDem. On peut ne pas être d’accord sur le positionnement du MoDem tout en étant un minimun objectif : dire que si vous aviez pu voter à Pau vous auriez voté contre lui me semble soit puérile soit contre-productif. Vous auriez voté par colère ou pour un projet ? La politique n’est pas une histoire de vengeance et de colère mais de fond en tous cas c’est ce que je pense. Le MoDem n’aura pas beaucoup d’élus et ce n’est pas grave car le moment viendra où des personnes de tous bords politiques viendront nous rejoindre pour former un grand parti social-démocrate pour faire progresser les choses en France. D’ici là il faut être sur le terrain, présent au niveau local dans l’opposition ou dans la majorité. Je vous invite tous à lire la lettre de Jean-Luc Benhamias sur les prétendues "limites politique" organisées par les partis politiques (sur le site du Mouvement Démocrate)







Palmarès



Agoravox.tv