• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Qud

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Qud 26 janvier 2007 16:10

    En fait, concernant ces personnes en difficultés. Elles sont mal « à en vouloir mourir ». Mais que veulent-elles ou que veulent-elles éviter ? Désirent-elles la mort pour elle-même ? Comment peut-on désirer quelquechose que personne ne connaît et que beaucoup pensent comme une fin définitive. En fait, il se révèle dans bien des cas que ces personnes ne supportent plus leur solitude, leur non reconnaissance et/ou leurs souffrances physiques insupportables. Au lieu de vouloir corriger la conséquence, pourquoi ne pas soulager la cause ? Il existe des solutions à l’heure actuelle : coups de téléphone, visites : l’être humain est relationnel avant tout. c’est indispensable à notre équilibre et notre survie... Il existe aussi les soins palliatifs : cf l’article 1er de la proposition de loi Léonetti (suite à l’affaire Humbert) http://www.assemblee-nationale.fr/12/dossiers/accompagnement_fin_vie.asp

    Concernant Vincent Humbert, voici aussi un autre écho, moins consensuel boudé par les médias de masse : http://www.genethique.org/revues/revues/2003/octobre/08_10_03.htm Notamment le regret de l’équipe médicale qui suivait Vincent : « Toutes les tentatives pour transformer le projet de mort de Vincent en projet de vie par l’équipe médicale ont elles aussi échoué : Il passait toutes ses journées enfermé dans sa chambre, avec la visite, quasiment unique, tous les après midis de sa mère. La vie de Vincent Humbert peut donc se résumer ainsi : aucune sortie, pas de soulagement psychologique ou psychiatrique, pas de rapport avec les autres patients » Quel meilleur exemple également de l’utilité de la vie des personnes même handicapées lourdement que la vie de Jean Dominique Bauby rédacteur de Elle qui a dicté tout un livre en clignant de l’oeil. http://perso.orange.fr/calounet/resumes_livres/bauby_resume/bauby_lescaphan dreetlepapillon.htm Je vous partage ma conviction : oui, toute vie vaut la peine d’être vécue jusqu’au bout ! N’hésitez pas à vous impliquer dans un débat respectueux et constructif : http://penseeuniquestop.blogspot.com/2007/01/euthanasie-quand-un-vrai-dbat.html







Palmarès



Agoravox.tv