• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

qyutiun

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 14/01/2008
  • Modérateur depuis le 03/04/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 24 862 2184
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 14 13 1
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • qyutiun 14 juin 2012 14:41

    Pour la concurrence monétaire : oui, c’est évoqué en introduction. Je n’ai pas poussé l’analyse, mais il me semble à première vue qu’une concurrence monétaire permet un surplus de protection (elle peut rendre acceptable de ne pas être fiscalement compétitif, de monétiser les dépenses, et donc de privilégier le citoyen face à la multinationale).

    Pour la publicité : a noter que je me place du point de vue de la société dans son ensemble, pas d’une entreprise, mais vous avez raison, la publicité n’est pas fondamentalement inutile, elle a au moins l’intérêt d’informer le consommateur. Toutefois une grosse part des dépenses marketing ne fait que transférer la clientèle d’une entreprise à l’autre, et est donc inutile.

    Oui, c’est bien le libre échange que j’essaie de cerner. Ici j’ai proposé une rapide analyse de ses effets dans « l’économie réelle » et le domaine public, mais peut-être que les aspects financiers mériteraient une analyse particulière ? Ou comment le « système d’irrigation » de l’économie réelle en vient à devenir lui même une économie virtuelle indépendante et un système largement parasite... Il me semble qu’il y a des phénomènes assez particuliers dont il faudrait rendre compte.



  • qyutiun 14 juin 2012 10:30

    "dans un cadre de concurrence fiscale, le rôle de l’état sera moins de fournir un cadre de vie favorable aux citoyens, moins de répondre aux exigences démocratiques, et plus de fournir à moindre coût un cadre économique favorable pour les entreprises internationales et pour la croissance économique « 

     »on multiplie les « pertes », c’est à dire les effets néfastes : pression sur les citoyens, fonctionnaires, petites entreprises, salariés, ressources naturelles...« 

     »On peut en conclure que globalement, la mise en concurrence fiscale des états n’est pas souhaitable économiquement."

    Ca me parait assez clair : les perdants sont les peuples et la gagnante l’économie.



  • qyutiun 13 juin 2012 14:23

    « Dans ce contexte, les perdants seront toujours les peuples, et les gagnants, vos »clients des états«  : l’économie. »

    C’est exactement ma conclusion dans l’article, donc on est d’accord il me semble. Je développe cette vision des choses pour la critiquer.



  • quen_tin 25 novembre 2010 18:20

    Pour le terrorisme : effectivement (voir mon commentaire plus haut).

    Effectivement, le scenario dans son ensemble ne tient que si la capacité de résistance de la population est réduite à presque zéro... J’espère que ce ne sera jamais le cas !



  • quen_tin 25 novembre 2010 18:17

    Effectivement un vrai/faux attentat suivi de mesures d’urgences (par exemple l’extermination des clochards) aurait pu y trouver sa place sans problème...

    J’ai aussi loupé le retour en politique de Lionel Jospin... L’idée m’est venue après coup.

    Mais bon il y aurait de quoi en faire un roman !

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès