• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

QUENTIN

QUENTIN

Une femme banale, aucun intérêt.
Postière-Télécommunicante- Fanafada des lettres- Déformation professionnelle-
Citoyenne- Républicaine-Idéaliste-Utopiste- Matérialiste- etc...
Il est bon de partager des idées, des liens, et de pouvoir s’interroger et s’informer sur Les Temps nommés modernes.
Littérature, Histoire, Géographie,Sciences, Politique, Vie de la cité, Citoyenneté, Découvertes : espèces en voie de disparition ? mal appliquées ! la duplication ? la duplicité ?
L’Homme est nié ou esclave de quelque chose qui est appelé progrès, où se situe le progrès un peu partout dans ce monde dit global ?
Tout change et rien ne change !

La technologie et l’argent sont rois au détriment de L’espèce Humaine.
" Je ne suis pas morte, je repose, nuance !"
PLACE à LA PLACE DE L’AGORA

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 30 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • QUENTIN QUENTIN 17 octobre 2007 14:07

    Bonjour à Rouen depuis la capitale de l’Eure affectée Ankor à la région Haute-Normandie.

    Nous avons aussi, de très récente facture, hérité d’un blockhaus hérissé de piques mais heureusement pas encore de tessons de bouteilles ni de décharge électrique à qui s’en approcherait de trop près.

    Il s’agit du siège gigantesque érigé pour la petite communauté d’agglo, dommage que je ne sache infiltrer une photo sur mon commentaire salé de mauvais goût à propos des beautés architecturales, cela pour demander un avis ou une confirmaton à propos de l« architecture moderne ». Ceci explique peut-être cela : les lieux de cette tour infernale érigée sont en zone ZFU ou ZRU, crédits d’impôts et manne européenne ?....

    Il y a quelques 25 ans j’avais connu de bons militants architectes franciliens, nous fréquentions le même petit groupe et nous réunissions à 4 ou 5 ensemble bien que ma profession n’aie vraiment rien eu à voir avec la pierre (ni « Le successeur de Pierre » - un bon livre hors sujet du monumental mais je n’ai pu ou su résister pas à faire quelques secondes de publicité gratuite pour cet excellent auteur scientifique et de plus romancier de science fiction ou science frictions, auteur qui avec Rembrandt et Calvin et d’autres sait si bien décrire les dérives totalitaires et tordre le bâton de la « modernité » obligatoire jusqu’au bout, effet boomerang, sans doute un utopiste ou un visionnaire ?)

    Reprenons le sujet sans encore dériver vers les marchands du temple d’Ankhor ou d’aillEure : ces élèves architectes militants m’avaient fait découvrir beaucoup sur leur métier, malheureusement déjà en ce temps là empli d’ emplois précaires. Ils et elles étaient ceux qui, de temps en temps, étaient appelés de toute urgence, le jour, la nuit pour les charettes issues de commandes publiques ou privées.

    Vivent le BTP Bouygues, Vinci, Bol au Ré de la côte de l’île ou Lille ou la Défense ou etc... ceci n’est qu’un près petit et bas appel SOS car j’ivoirien de bien émouvant ou flamboyant, artistiquement parlant dans cette architecture des « temps modernes » des siècles 20 et 21



  • QUENTIN QUENTIN 17 octobre 2007 12:13

    « Beaubourg est architecturalement une petite merveille d’ingéniosité, de pensée élégante et originale » ah oui ? et quelques 20 ans après c’était déjà à refaire et puis ceci-cela ce n’est que votre opinion à vous aussi, d’ailleurs les « opinions » ce n’et guère fouillé

    et le trou des Halles c’est beau ? et la BNF ? et etc... chaque gouverneur de la république 5ème a voulu poser son empreinte sur les murs de la ville c’est beau une ville la nuit Notre Dame de Paris, le Panthéon, la Tour de Pise,la cathédrale de Koln, le Colisée, les tours de Venise, de Bologne,Pise, San Geminiano, etc sont toujours debout même si elles penchent vers la gauche un peu, le temps des guerres a rendu son « office » pour détruire Le Havre, Amiens, Trêves, etc...



  • QUENTIN QUENTIN 16 octobre 2007 19:43

    Merci pour le voyage en Italie, n’oubliez pas demain le voyage des naufragés de l’eau départ le 17 octobre 1961 et arrivée le 17 octobre 2007, journée internationale du refus de la misère ? Un bon livre Fin de l’Europe des Lumières de Ian Buruma, ce livre s’intéresse cette fois non plus à la Chine mais aux Pays-Bas Voyage en France ? continuité des relations et réseaux d’amitiés particulières ? Des médailles et des basiliques dans le désert du Larzac ou ail’Eure en aurait-on eu l’idée ?

    « Venance Konan, journaliste écrivain » Venance Konan (journaliste-écrivain) : “Jeunes patriotes, voici comment vos patrons du FPI se moquent de vous”- La Refondation, la France et la françafrique jeudi 11 octobre 2007

    "....la décoration par le président français Nicolas Sarkozy de M. Robert Bourgi, en présence de M. Eugène Allou, directeur du protocole d’Etat de Côte d’Ivoire. Qui connaît M. Robert Bourgi en Côte d’Ivoire ? Pas grand monde, à part peut-être quelques anciens étudiants de la faculté de droit d’Abidjan, comme moi, qui l’avons eu comme professeur. Qu’a-t-il fait pour la Côte d’Ivoire ? Rien de connu du grand public. Mais le parcours de M. Bourgi pourrait nous aider à mieux comprendre. Son père, un riche commerçant d’origine libanaise de Dakar, était l’un des grands piliers de ce qu’on a appelé le réseau de Jacques... ...une poignée de main, entre notre chef et celui des Français lors de l’Assemblée générale de l’ONU. On obtint finalement la poignée de main. Quelle joie ! Quel bonheur ! La photo fit la « une » du journal gouvernemental et notre chef ne put s’empêcher d’en parler lors de sa conférence de presse, en précisant que M. S et lui se téléphonaient. Et maintenant c’est le directeur du protocole d’Etat qui...." suite du feuilleton sur http://www.lenouveaureveil.com/a.asp?n=268319&p=1743



  • QUENTIN QUENTIN 13 octobre 2007 16:53

    Entracte idéaliste surréaliste

    Puisque vous citez Magritte je me permets de signaler une tempête dans un verre d’eau du cher même artiste. Lettre de RM écrite le 19 mai 1958 à Suzi Gablik. Tiens année 58 et joli mois de mai mais que se passait-il donc en douce France en ce temps là ? là n’est pas le sujet....

    Le tableau est intitulé Les Vacances de Hegel, parapluie ouvert et verre d’eau commentés par Bernard Noël, ed Flammarion, mais là n’est pas non plus La question..

    Au bout de 150 essais de traits sur verre, le verre a fini par s’évaser et a pris la forme d’un parapluie ! d’abord fermé puis ouvert ! tous aux abris...

    Comment peindre un verre d’eau avec génie ?

    Comment diffuser un fait qu’il soit de guerre ou autre avec impartialité ? Les faits de guerre et de misère sont têtus.. UIMM en sous liquide, attention arrosage interdit par temps sec ou semi-sec, sources taries.

    Magritte écrit à propos de son objet verre d’eau « la solution exacte à la question initiale : Comment peindre un verre d’eau avec génie ? une solution géniale, le parapluie ouvert sous le verre puis nomme un autre génie : Hegel. L’objet verre d’eau possède 2 fonctions opposées : à la fois ne pas vouloir d’eau, la repousser et en vouloir en contenu.... »

    Tout ceci est d’évidence mais n’a sans doute aucun rapport avec l’information sélective des temps modernes et n’a pas répondu à La question « information » officielle d’où qu’elle provienne...

    De même que les vacances de Hegel en 1958 ne se sont ni passées à Bruxelles ni en Belgique, ni même en France 1958/2007. Bientôt le 17 octobre, l’eau continuera de couler tranquille et sans crues de saison sous les ponts de Paris et même des fleurs et une légion d’honneur orneront la boutonnière d’une pierre froide de village tranquille en Seine et Marne. Là est le tragique aussi !



  • QUENTIN QUENTIN 31 août 2007 16:52

    Utilitarisme, scientisme, journaliers du médiatisme : restauration rapide des news fast food à déguster avec modération et même si le soleil 007 pointe aux abonnés absents, il reste préférable de chausser des lunettes noires pour se protéger des infos éclipses média tics. Si le mal est plus profond appeler en urgence SOS info maltraitance et se bander les yeux pour ne pas subir Les invasions barbares des Choses vues.

    1/ Discours de la servitude volontaire Etienne de la Boétie

    2/ Un appel à résister : Karl Kraus, « contre l’empire de la bêtise : Les médias disposent des moyens d’entretenir l’illusion d’une équivalence entre liberté et liberté de la presse, alors que cette dernière signifie surtout liberté des industriels qui possèdent la presse................. » http://www.monde-diplomatique.fr/2005/08/ACCARDO/12409

    3/ Un autre appel à résister : Albert Camus et la presse express « sur laquelle il aime polémiquer en fustigeant la « futilité des informateurs »... "Informer bien au lieu d’informer vite, préciser le sens de chaque nouvelle par un commentaire approprié, instaurer un journalisme critique et en toutes choses, ne pas admettre que la politique l’emporte sur la morale ni que celle-ci tombe dans le moralisme.... »

    4/ Un autre appel plus actuel Marx-Freud ? An 1999, 20ème siècle : les médias audio, visuels et papier sonnent l’alarme, alerte ! un immense nuage toxique de la taille des Etats-Unis grandit de jour en jour et menace la vie de la planète bleue. « Info » alerte développée quelques jours en Une dans les 1ères pages des journaux et pendant les 1ères minutes des JT de France et sans doute d’ailleurs. Pourtant, 1 an plus tard silence radio-tv-journaux ! un écrivain connu tente de se renseigner sur le funeste destin du nuage noir, sans doute un méchant positiviste pensant que la disparition du nuage des messes noires médiatiques ne suppose pas forcément son extinction, le doute reste bien à l’origine de L’espèce humaine ? Le CNRS sans hésitation répond à la demande : oui le nuage existe toujours, il continue de s’agrandir mais ce n’est pas nouveau, ce nuage existe depuis des années ! conclusion hâtive : quand il s’agit de boucler les journaux pour n’y point laisser de blanc sec les journalistes à la pointe de l’info loisir express auraient du retard à l’explosion ? Le nuage qui crève mouille, c’est connu depuis des lustres. si par hasard sur l’pont des Arts des citoyens de Laplace de l’agora recevaient des nouvelles récentes du nuage toxique surtout ne pas oublier d’en aviser sur la place libre agora presse.

    5/ Encore plus actuel Marx-Freud-Hérodote ? GN, historien contemporain a écrit en février 2007 un bon livre traitant des discours publics, humiliations privées, I... A... R... en France XIX-XXème siècle. Y est traité notamment le pouvoir naissant de la presse débutante. Mais comment donc le pouvoir officiel aidera à orienter les « débats », faits divers des dénommés sauvages (les paysans) barbares (les ouvriers), multitude (la populace).. Le Journal des débats est cité plusieurs fois, faits divers, tensions et protection contre les vagabonds (assemblée, discours de Thiers 24 mai 1850, journaux, équivalence entre le monde ouvrier et le monde criminel- Frégier, chef de bureau à la préfecture de la Seine -)

    6/ décembre 1849 à août 2007 quelles différences et ressemblances voilà une des questions sans réponse que je me pose souvent, est-ce bien normal ou paranoïa ?

    7/ en conclusion provisoire du hors sujet : "Lettre ouverte au Ministre de l’Education Nationale de la République de Pologne Pour signer la pétition, envoyez un email à l’adresse : vivelapolognemonsieur@yahoo.fr « Vive la Pologne, Monsieur ! »

    Lettre ouverte au Ministre de l’Education Nationale. Depuis quelque temps des nouvelles inquiétantes nous parviennent de Pologne. Une étape supplémentaire vient d’être franchie, qui concerne cette fois-ci l’enseignement de la littérature. Le ministre de l’Education nationale a récemment annoncé la radiation de plusieurs grands noms d’écrivains de la liste des auteurs obligatoires pour les candidats au baccalauréat, en assortissant cette suppression de commentaires injurieux à la mémoire de certains d’entre eux. Parmi les cibles de cette épuration littéraire figuraient Goethe, Dostoïevski, Conrad, Kafka, Witkiewicz, Gombrowicz, Herling- Grudzinski. Ils devaient être remplacés par des écrivains polonais plus à même de « propager les valeurs patriotiques dans les rangs de la jeunesse ». Face au tollé de l’opinion publique, le ministre a fait mine de faire partiellement machine arrière, pour finir par réaffirmer, le 13 juin, la radiation de Witkiewicz et Gombrowicz. Le fait qu’une telle mesure ait pu être envisagée, discutée et au bout du compte partiellement appliquée par le gouvernement élu de la Pologne d’aujourd’hui nous paraît alarmant au plus haut point. Pour nous, le programme scolaire d’un pays démocratique européen doit faire une place à des auteurs étrangers, ainsi qu’aux écrivains, nationaux ou non, qui ont contribué à forger l’identité intellectuelle et spirituelle de l’Europe ; et il n’a pas à dépendre des choix arbitraires ou de la censure des hommes politiques. En tant que citoyens, enseignants de littérature, ou simplement amateurs de littérature, qu’elle soit polonaise ou autre, nous tenons à dire que nous suivons avec vigilance les pratiques du gouvernement polonais actuel et apportons notre soutien à tous ceux qui en Pologne luttent pour que la démocratie aille toujours en progressant dans le monde de l’enseignement, de la recherche et de la vie intellectuelle. Jean-Pierre Morel (Pf. ém., Paris III), Anna Fialkiewicz-Saignes (Mcf, Grenoble III), Malgorzata Smorag-Goldberg (Paris IV, CIRCE), Guy Amsellem (ancien commissaire général de la Saison Polonaise en France), Agnieszka Grudzinska (Mcf, Paris IV), Kinga Siatkowska-Callebat (Paris IV)."

    7 bis/ Fin de semaine ce soir, amorce du week-end, bonnes vacances d’esprit quelques heures avant la fin de Lumière d’août.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès