• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

quid

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • quid 16 avril 2008 15:00

    savez vous quels sont ces français si fortunés qui détiennent ses "si" rentables bons du trésor et autres émissions de dette françaises ??? ce sont les possesseurs d’assuranc evie qui dans leur immense majorité sont tout sauf riches, désolé de vous décevoir mais quand on a de réellement l’argent , on ne le place pas dans un paier d’état à 3.5%.....

     



  • quid 15 avril 2008 10:40

    Belle lucidité qui manque fâcheuseument aux sois disant "partenaires sociaux" qui sont en fait les fossoyeurs à moyen terme des gens modestes... mais pour se faire éliré représentant Fo, sud oi cgt, il ne serait évidement pas possible de dire la vérité : à se voiler la face, on percute le mur, à vouloir laisser les vannes ouvertes, le réservoir se vide.. en fait il l’est depuis longtemps.



  • quid 14 avril 2008 18:00

    Je ne connais pas le chef d’accusation.

    Votre article souligne un point interressant mais il est occulté par votre conclusion qui est aussi passionnée que certaines réctions que vous suscitez...

    Oui indéniablement une personne a été tuée par une autre, cela je le concède est irréfutable, si je comprends bien votre article, la décision du jury tendrait à occulter totalement cet état de fait, c’est "gênant" et je conçois que vous tiquiez, cela me gêne aussi.

    J’aurais donc préféré que l’on reconnaisse une culpabilité certaine mais que l’on concède des circonstance atténuantes, je ne vous connais pas, je ne sais pas si vous avez assisté à la lente descente vers (dans) la douleur et la perte de conscience d’un être cher, du peu que j’ai pu personnellement avoir approché cette situation elle est difficilement descriptible et je me garderais bien de juger la mère qui y a assisté et l’a vécu avec ses tripes et son amour au quotidien

    Si le débat est de donner "licence to kill" alors évidemment non, mais comme il a été dit, la justice n’applique pas un règlement à la lettre, l’humain a jugé, avec des termes qui ne vous (ne me ) vont pas, le résultat final (libération ) aurait t’il était différent si vous aviez jugé, je ne le pense pas, mais l’esprit oui à n’en pas douter !

     

     







Palmarès