Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

quid damned

quid damned

Unleaded.
 
Tout le monde sera d'accord avec moi pour considérer que nul ne peut faire l'unanimité.

Tableau de bord

  • Premier article le 18/08/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 194 91
1 mois 0 4 0
5 jours 0 0 0





Derniers commentaires

  • quid damned (---.---.---.167) 30 janvier 19:19
    quid damned

    Finalement je ne suis pas sûr de comprendre votre propos je m’abstiendrai donc d’aller plus loin dans ma réponse si tant est qu’il y ait nécessité d’en produire une.
    Bien à vous.

  • quid damned (---.---.---.167) 30 janvier 18:53
    quid damned

    « Une première voie de recherche porteuse d’avenir concerne les virus... »

    Pourrait-on dans cette voie considérer l’endosymbiose mitochondriale ?

  • quid damned (---.---.---.167) 30 janvier 16:07
    quid damned

    À la lumière de votre article, je suis un peu moins perplexe sur les réelles intentions du nouveau gouvernement Grec. Espérons qu’il y ait « contagion » comme dirait certains journaleux (évidemment être à l’écoute du peuple est une grave maladie qui pourrait gangrener l’ordre financier établit).
    Merci Ariane d’apporter votre éclairage dans ce labyrinthe médiatico-politique.

  • quid damned (---.---.---.239) 7 novembre 2014 14:59
    quid damned

    Bonjour Bernard,
    Une fois de plus même si je ne dispose pas d’un niveau scientifique pour émettre un avis crédible, je salue votre engagement dans une recherche qui s’émancipe de la lise dogmatique.
    Le concept big bang, intuitivement me paraît assez naïf, même si je m’en sers comme base d’une réflexion que j’ai commis ici. En fait un raisonnement par l’absurde qui n’était pas censé en être un au départ. Peu importe, revenons à votre propos : « Hawking ... Il a néanmoins jeté un trouble immense car ... » vous évoquez là un aspect qui me semble primordial et très navrant. Je n’arrive pas à comprendre comment la communauté des scientifiques qui est censée être la plus circonspecte des instances puisse à ce point manquer de réserve sur les théories qui servent de base à leurs travaux, eux (les scientifiques) qui devraient s’enthousiasmer au lieu d’être troublés lorsque des éléments viennent bousculer l’édifice. Qu’il soit rénové, reconstruit, qu’il ait de nouvelles portes ou baies. Je crains que l’« Esprit Scientifique » ne s’obtienne pas avec les diplômes aussi pompeux soient-ils. Cela fait à peine 100 ans que nous sommes capables de faire décoller des aéroplanes, comment peut-on à ce point manquer d’humilité, évidemment que la relativité d’Einstein n’est qu’une étape, un schéma primitif pour décrire le monde, même si elle a profondément perturber les bulbes de ceux qui se prenaient pour le sommet et l’aboutissement de l’évolution. Nous ne sommes que des méta-primates engoncés dans notre suffisance.
    Bonne continuation à vous Bernard.

  • quid damned (---.---.---.7) 31 octobre 2014 17:17
    quid damned

    Très bon article Laurence.
    Vous démontrez, comme d’autres (sur ce site notamment), que les meilleurs acteurs du journalisme et de l’information ne se trouvent pas dans les médias de masse.
    Merci pour cet article court, efficace et éclairant.
    Hop dans mes archives.







Palmarès