Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

quid damned

quid damned

Unleaded.
Tout le monde sera d'accord avec moi pour considérer que nul ne peut faire l'unanimité.
Une spirale infernale est un cercle vicieux en décrochage gravitationnel qui a mal tourné.

Tableau de bord

  • Premier article le 18/08/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 195 88
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique






Derniers commentaires


  • quid damned quid damned 10 février 2015 15:48

    Merci l’auteur.
    Ma méfiance naturelle, fait que je ne saurais me prononcer sur Poutine.
    En revanche force est de constater que ses discours, ses interviews et autres interventions sont régulièrement tronqués, coupés, censurés ou sortis de leur contexte.
    Qui plus est ces interventions qu’elles soient sincères ou non, véhiculent des messages de paix, de conciliation, de respect des droits et de souverainetés.
    D’autre part les occidentaux avec l’un de leur plus vil et lamentable représentant (notre cher président) sont dans la mise en scène, l’agressivité et le mensonge (souvent très vite factuellement démonté) permanent.
    Bref je ne sais quel camp a raison mais celui qui est selon moi le plus crédible, le plus sincèrement pour la paix et le plus droit est le russe.
    Bonne journée à tous.


  • quid damned quid damned 30 janvier 2015 19:24

    Espérons-le, il y a encore du chemin, surtout en hexagonie.


  • quid damned quid damned 30 janvier 2015 19:19

    Finalement je ne suis pas sûr de comprendre votre propos je m’abstiendrai donc d’aller plus loin dans ma réponse si tant est qu’il y ait nécessité d’en produire une.
    Bien à vous.


  • quid damned quid damned 30 janvier 2015 18:53

    « Une première voie de recherche porteuse d’avenir concerne les virus... »

    Pourrait-on dans cette voie considérer l’endosymbiose mitochondriale ?


  • quid damned quid damned 30 janvier 2015 16:07

    À la lumière de votre article, je suis un peu moins perplexe sur les réelles intentions du nouveau gouvernement Grec. Espérons qu’il y ait « contagion » comme dirait certains journaleux (évidemment être à l’écoute du peuple est une grave maladie qui pourrait gangrener l’ordre financier établit).
    Merci Ariane d’apporter votre éclairage dans ce labyrinthe médiatico-politique.







Palmarès