Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Quidam

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 45 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Quidam 16 mars 18:07

    Vous avez mal compris ma réponse à votre réponse.
    Votre réponse est étrange, étonnamment hors cadre.
    Dans les deux cas, Tchernobyl et Fukushima, personne n’arrive à survivre dans les endroit où il faudrait intervenir, plus de quelques secondes (minutes, pour vous faire plaisir, même), ni même les robots.
    Alors, dire qu’avec un appareil de mesure vous iriez est complètement inconscient, et je subodore qu’une fois devant l’ouvrage vous y renonceriez. Trop facile de dire oui, moi j’irais, vous savez très bien que c’est un prix que personne n’a envie de payer.
    Quant à mettre le fric dans la balance, jolie mentalité...
    Ces accident requièrent un effort de guerre, à savoir renoncer à sa propre vie pour le sauvetage des autres.
    Les technocrates qui se croient intelligents ont mis au point un système qui fonctionne, sans aucun doute, les octets qui vous parviennent en sont la preuve, mais c’est un système qui ne souffre pas l’accident.
    Comme une grosse voiture sans freins. C’est malin, il aurait peut-être fallu y penser avant de prendre la route.
    C’est tout ce que je reproche au nucléaire.


  • Quidam 16 mars 17:41

    @sarcastelle
    1 Mais nous subissons pourtant votre façon de faire, il me semble que la majorité des français sont pour la sortie...

    2 Pensez-vous que les gamins qui ont pelleté les déchets sur le toit de tchernobyl avaient droit à un dositomêtre ?
    Ils avaient 45 secondes pour attraper la dose mortelle...le temps de deux pelletées au plus, puis pfuittt terminé....Ils ont fini liquides sur des lits d’hopital...
    Il fallait le faire, ils en sont morts, et nous ont sauvés d’une catastrophe plus grande encore...
    Vous pourriez avoir du respect pour ça...


  • Quidam 16 mars 17:04

    Votre remarque est intéressante...
    Vous avez oublié le mot Bretagne, dans votre sempiternel argument de la radio-activité naturelle....

    Mais vous ne répondez pas.
    Irez-vous pelleter sous le coeur en fusion, comme des milliers de mineurs et de militaires russes ?
    Au Japon, c’est différent, on préfère utiliser des travailleurs précaires, pas vu pas pris...
    Alors, volontaire pour assumer VOS choix ?
    Car en connaissance de cause, il n’y a que des inconscients prétendument intelligents (mais savez-vous qu’un diplôme n’est pas forcément le reflet d’une intelligence, et qu’il existe plusieurs types d’intelligence ?) qui ont envie de faire joujou avec ces GROS jouets.
    Au lieu de créer ce monstre dont on est pas sûr de se débarrasser du tout, on pouvait se tourner vers de vraies énergies sans danger, gratuites et renouvelées.
    Solaire, éolien, hydrolien, etc...
    Ah, mais il nous fallait LA BOMBE, la belle, la grosse, celle qui détruit tout d’un coup.
    Besoin de jouer avec de gros engins...Vous savez ce qu’on dit des types qui ont une GROSSE moto...
    Quant à la prétendue indépendance énergétique, de quoi parle t-on ?
    De piller les pays pauvres pour se procurer le combustible ?
    Quand on parle du prix de l’énergie, on ne prend pas en compte ce pillage, ni le coût du démantèlement. Encore moins celui d’un probable accident sur des centrales bien vieillissantes...

    Dernière chose, Mélenchon ne parle pas de 15 ans pour démanteler, mais pour créer l’offre de remplacement, un peu de dignité, svp.
    Et même s’il fallait 30 ans, il faudra bien en passer par là.
    Car actuellement, on ne SAIT PAS démonter une centrale, que vous le vouliez ou non.
    Le pari qui veut qu’on espère trouver une solution à temps, avant la catastrophe est purement hallucinant dans ce cas, et devrait faire l’objet d’un internement immédiat pour ceux qui y souscrivent...

    Moi je n’ai pas peur de dire que cette énergie me terrifie, pour moi même et pour la survie correcte de mes enfants, ainsi que des vôtres, au passage....
    Et je suis prêt à limiter drastiquement mes habitudes pour être débarrassé de cette saloperie.


  • Quidam 16 mars 15:32

    Bonjour
    J’aimerais que les pro-nucléaires présents sur ce site, qui ne manquent pas de donner des leçons aux ignares que sont les anti-nucléaires, dont je fais partie :

    Dans le cas d’un accident nucléaire de l’ampleur de Tchernobyl ou de Fukushima, proposerez-vous vos services pour aller colmater les brêches, comme l’ont fait des dizaines de milliers de personnes en Russie, et au Japon ?

    Aurez-vous le courage de vos opinions, alors ?

    Ou continuerez-vous à vous enfoncer la tête dans le sable comme une autruche ?


  • Quidam 2 juillet 2012 09:39

    La solution sera peut-être un jour d’envoyer nos déchets nucléaires dans le soleil, avec l’ascenseur spatial....

    Pas demain la veille







Palmarès