• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Qwark

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Qwark 14 juillet 2010 23:14

    Vous pouvez développer ?? o_O
    On se sent mal ?



  • Qwark 14 juillet 2010 23:13

    Non et non !
    L’article est bon dans sa forme et son contenu, mais Ben laden n’a rien à voir avec le 11 septembre. Ca devient agaçant cette comparaison montée par les médias.
    Pour vous en convaincre :
    http://archives.cnn.com/2001/US/09/16/inv.binladen.denial/
    ==> non seulement il ne revendique pas les attentats mais en plus il les nie ... refléchissez.

    un complément d’information très bien documenté et analysé (sources à l’appui) :

    http://reopen911.info/11-septembre/ben-laden-a-nie-a-plusieurs-reprises-toute-implication-dans-les-attentats-du-11-septembre-et-il-n-est-toujours-pas-inculpe-par-les-autorites-americaines-pour-ces-attentats/

    La fin de votre article tombe à l’eau, cessez de le confronter grossièrement à quelque chose dont on ne soit vraiment pas sûr qu’il soit un responsable direct... L’information de masse reprise dans le monde entier, la marteler et insister par des journalistes respectés, on peut connoter ça a de la propagande.. smiley
    Voilà le résultat aujourd’hui.
    Et à la DGSE ? ils en font quoi de ces informations ? On s’en fout ? C’est bouclé ?
    Je n’insinue rien d’autre, mais il y a toujours d’autres pistes à explorer, et pas aussi farfelue que la réalité géopolitique ne l’est elle-même.



  • Qwark 31 octobre 2009 20:04

     Je trouve ça dommage qu’à chaque intervention des médias dans cette affaire, les tenants du soi-disant « conspirationnisme » se font ridiculisés. En réalité, je crois qu’il faut admettre la complexité de l’affaire dans sa globalité, à savoir : le manque de transparence, les rôles clés des services de sécurité intérieur et étranger, les enjeux à occulter volontairement certaines informations pour le secret defense -ce qui est légitime-, etc... Tout simplement les médias eux-mêmes sont dépassés et quand il s’agit de créer des débats raisonnables, ils s’en tiennent donc aux arguments des opposants : c’est à dire ceux de reopen ou même pour le sensationnel, préfère aborder le thème de l’antisémitisme..c’est regrettable. Ils sont dépassés, et ils ont peur d’aborder ce sujet ; j’appelle ça de la maladresse et aussi un manque de compétence.

     Par ailleurs, moi-même étant un scéptique, il y a 3 arguments que je ne laisse pas filer et qui mériterait un véritable débat quant à la recherche d’une transparence, cette fois concluante.
     Le 17 septembre 2001 : CNN récupère un témoignage direct d’Oussama Ben Laden quant à sa non implication dans l’évènement, içi : http://archives.cnn.com/2001/US/09/16/inv.binladen.denial/ ). Pour citer cet article, il dit : "I would like to assure the world that I did not plan the recent attacks, which seems to have been planned by people for personal reasons« . Ces raisons personnels étant la destabilisation du monde géopolitique et le soutien à un conflit planétaire entre occident et moyen-orient. Par ailleurs il rajoute »I have been living in the Islamic emirate of Afghanistan and following its leaders’ rules. The current leader does not allow me to exercise such operations,« , sous-entendu il est sous légide d’un taliban Islamiste et le fait que l’on ne le lui permettrai pas nous indique que ce groupe possède une structure de règles bien définit leur évitant toute forme d’action terroriste sans une concertation réflechit. Car même si Ben Laden aurait désobei et agit seul, un des chefs talibans nous expliquent qu’il doute qu’il puisse en être l’instigateur privilégié...
     Cet article du 17 septembre 2001 nous montre que les médias étrangers et notamment Français, ont repris l’information diffusé en masse impliquant de suite Ben Laden, et ce même sans y attacher la moindre importance aux propos de leur accusé principal. Ce n’est pas du journalisme, c’est l’instinct grégaire qui dans la panique peut raconter tout et n’importe quoi ; en tant de crise, les médias deviennent véritablement inéfficace, c’est dangeureux car c’est de la propagande involontaire et qui ne sera aujourd’hui jamais remise en cause. Par ailleurs je tient à souligner que d’après les interventions télévisées de Ben Laden, celui-ci n’a JAMAIS revendiqué les attentats. Effectivement, il en fait l’apologie, terviguerse sur l’avenir du monde islamiste etc..Mais cela suffit pour qu’un journaliste puisse se justifier »vous voyez : il le dit lui-même qu’il est le responsable, vous voyez et puis tout le monde le sait non ?« ...Je défi quiconque de me trouver une vidéo de Ben Laden qui revendique ces attentats.

     Second argument, qui va rejoindre le troisième, correspond aux explosifs dans les tours 1, 2 et 7 des tours du WTC. En 2006, G.Bush junior fait un discours sur les résultats de l’enquête menés à Guantanamo sur un Cheick Mohammed. Dans une partie de ce speech, il raconte que le Cheick s’est avoué être le principal organisateur du 11 septembre et qu’il avait placé des explosifs en haut des tours pour empêcher les gens de s’enfuir. Ceci dit, nous comprenons enfin pourquoi des dizaines de témoignages dont ceux des pompiers de New-York nous relatent plusieurs séries d’explosions pendant l’effondrement des tours. Cela correspond à une multitude d’enquête qui en venait à la même conclusion avant 2006. Vous pouvez visionner une partie de ce speech içi : http://www.dailymotion.com/video/x2t9c2_bush-parle-dexplosifs-dans-des-tour_news ).
    Et le texte dans son intégralité içi : http://www.cfr.org/publication/15060/president_bushs_statement_regarding_se cret_detention_centers_in_the_eu.html
    Par ailleurs, je me demande pourquoi il en a pas été fait précedemment mentionné dans le rapport officiel, car malgré son évidence, la CIA ou les services publiques de l’enquête en ont gardés le silence jusqu’a 2006. En vérité, les services secrets étant eux-mêmes devant cette incompréhension et cette erreur d’avoir laissé pénétrer al-quaida au sein du WTC nous montre leur parfaite incompétence. Leur silence est révélateur : il y a eu ignorance, infiltration et sans doute trahison au sein même de leur équipe, et en ce sens rien ne doit être révélé, le silence est d’or. Al quaida est donc partout, il a réussi à dynamiter les 2 tours, nous avons affaire au plus grand groupe terroriste infiltré, disposant de moyen et d’appui au sein même du gouvernement : il est très dangeureux, il se peut qu’il soit même dans le Mossad et même dans le club de domino dans le village d’agglo-les-bains.

     Enfin, mon dernier argument parle des propos tenus par le propriétaire du WTC : Larry Silverstein. Tout le monde se demandait, le jour des attentats, comment le batiment 7 a pu s’effondré en quelques secondes. Heureusement, son témoignage nous as apporté toute la lumière quant à ce mystère. Ce jour là, il a décidé de le »tirer« , cela signifie dans le jargon du batiment, de placer des charges explosives dans des endroits de grandes résistances de manière à ce lorsqu’elles explosent, le batiment s’effondre proprement. J’avoue que dans une telle panique, le propriétaire demande à démolir son propre batiment refermant des dossiers juridico-économique, pour son propre compte, après tout qui ne le ferait pas ? Il a déjà perdu »ses« 2 tours, alors dans la foulée on peut y aller jusqu’au bout ! Une équipe d’ingénieur spécialisé dans la démolition controlée est alors appelé, malgré les décombres aux alentours, il reste un peu de place pour leur signer un contrat : ce n’est pas parce qu’il y a eu un attentat que les affaires doivent s’arrêter ! Ceci étant fait, il leur faut un peu plus de 7 heures pour installer toutes les charges nécessaires et faire exploser comme leur grand frères en quelques secondes... »we decided to pull it«  : judiceuse décision en ces moments de panique...http://www.youtube.com/watch?v=7WYdAJQV100

     Je ne suis pas journaliste, encore moins littéraire, je ne compte pas refaire l’enquête à moi tout seul, mais j’essaie d’apporter mon grain de sel quant aux vrais débats qui devraient se réalisés. C’est pourtant simple et aux-moins ce sont des FAITS irréfutables et qui ne finissent pas une connotation antisémmite quelconque. Après tout, il faut croire à une certaine obligation de l’Etat à restreindre la polémique sur ce sujet, les journalistes eux-mêmes sont tenus aux directeurs de chaine sous peine d’un licenciement et la fin d’une carrière. C’est tabou, et on ne peut pas dire n’importe quoi, c’est une raison qui dépasse le grand public et seuls certains hauts responsables en connaissent les raisons : parfois les conflits géopolitiques sont simple de sens, mais aussi stupide et grossier si on s’attache au fond. Quant aux rares débats, les invités devraient être plus »convaincants" malgrès le fait qu’on ne parle que de faits. Après 8 ans de débats, rien à évolués, les journalistes se sont enfoncés de plus en plus, l’idéologie antisémmite étant de plus en plus à la mode, et en finalité personne pour défendre concrétement en publique des faits qui demandent transparence et la réouverture officiel d’une enquête, secret national ou pas...



  • Qwark 16 avril 2009 20:52

    Dommage que je n’ai pas pu intervenir plus tôt :p...
    Merci Charmord, pour ces liens intéressants ^^

    En ce qui concerne la tour7, je ne comprend toujours pas aujourd’hui qu’on puisse encore en discuter car le fait qu’elle fut détruite par explosif est tout de même une évidence qui n’est plus à prouver... On trouve dans l’article ce qu’il faut pour semer quelques doutes dans l’esprit d’un lecteur non averti, mais je trouve qu’il manque des occasions d’approfondir la « supercherie » du rapport officiel. Je parle évidemment de la reporter anglaise de BBC qui déclarait peu de temps avant l« effrondement, que celui-ci allait s’ecrouler... Il faudrait s’interroger du pourquoi et comment a t-elle pu se procurer de telles informations... Aussi, du speech de Bush en 2006, qui déclarait après avoir intérrogé M.Cheick (le principal organisateur de l’attentat) qu »ils -les terroristes- avaient fait exprès de placer des explosifs en haut des tours pour les empêcher les gens de sortir...« Lapsus ou pas, je m’en contrefiche faramineusement ! Ce qui est dit est dit, et je me tiens à cette declaration officielle car il ne s’est pas repris après ces propos....

    Soit d’après Silverstein et Bush, n’importe qui devra s’en tenir à des explosifs soigneusement installé -et du moins- dans la tour7. Je regrette un peu que de nouveaux articles n’abordent pas de nouvelles questions car le fait étant établi, on devrait se demander pourquoi la présence d’explosifs ? corruption ou ignorance ? Les USA ont-ils honte d’admettre leur incapacité bidonesque en matière de sécurité intérieur ? Très surement... Cependant, comme le thème du débat n’est pas celui du complot, je me taierai quant à diverses informations qui accréditent très fortement la thèse, notamment des témoignages de Rumsfeld... mais ne représentent pas des »preuves" d’accusation direct... et puis, c’est tellement énorme que peu y croient..







Palmarès