• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

raoul coutant

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 24 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • raoul coutant 27 avril 2011 18:11

    Bravo !

    Restons vigilants à observer qui finance et soutient ce Nicolas le Profit (déguisé en Hulotte)..
    Notamment sur le nucléaire, il ne suffit pas de venir clamer sur le Rhin ’il faut sortir du nucléaire« sans oser affronter M Proglio et ses millions d’euros de subventions (passées ou à venir) aux »associations« ou »fondations"...
    Après Ushuaia, c’est Kagushima (Coucou, j’suis mal... en français..)



  • raoul coutant 13 mars 2011 01:31

    Quel toupet  !
    Tenter d’étaler le maximum de citation d’économistes pour faire croire que son idéologie est une science économique rigoureuse et incontestable !
    Alors que, par définition même, l’économie est soumise aux aléas du comportement imprévisible (et intelligent...) des acteurs que nous sommes tous... Et, particulièrement quand on parle de dette.
    La dette n’est-elle la preuve de ce que quelqu’un me fait confiance ? La preuve de ce que j’ai été (et que je suis toujours) crédible ?

    Et à notre petite échelle française, si nous revenions à démocratiser l’accès au crédit, pour redonner à chacun un minimum de crédibilité ??
    Donner à chacun sa « carte vitale de crédit » ?
    Allez sur ce site de doux jeunes économistes français :

    http://nous-utiles-et-solidaires.blog4ever.com/blog/lirarticle-294976-11...

    L’accès au crédit pour les individus ou les petits entrepreneurs doit être comme l’accès aux soins : ce n’est pas parce que vous avez accès aux soins que vous n’avez pas le droit de mourir...
    Ainsi les banquiers prêteront à taux zéro aux individus petits entrepreneurs et s’ils se plantent, c’est pas grave, c’est comme tomber malade après être aller voir un médecin (gratuitement..).
    • - inscrire l’accès au crédit (= la crédibilité ! ) comme une des branches de la sécurité sociale avec une « carte vitale de crédit » donnée à chacun, et le remboursement des « soins financiers » donnés aux individus ou aux petits entrepreneurs par certains « médecins-banquiers » conventionnés... Le recours à des "médecin-banquiers spécialistes passant par la consultation préalable d’un « médecin-banquier » spécialiste !

    ET n’allez pas me dire que ces jeunes économistes ne sont pas sérieux !!!



  • raoul coutant 13 mars 2011 00:55

    Mais c’est bien sûr !
    Prenez la sécurité sociale : remplacez « accès aux soins » par « accès au crédit » et vous avez tout compris !
    Les doux jeunes économistes de « N.O.U.S » continuent leur proposition d’un « médecin-banquier » remboursé par la sécurité sociale.

    http://nous-utiles-et-solidaires.blog4ever.com/blog/lirarticle-294976-1183618.html

    L’accès au crédit pour les individus ou les petits entrepreneurs doit être comme l’accès aux soins : ce n’est pas parce que vous avez accès aux soins que vous n’avez pas le droit de mourir...
    Ainsi les banquiers prêteront à taux zéro aux individus petits entrepreneurs et s’ils se plantent, c’est pas grave, c’est comme tomber malade après être aller voir un médecin (gratuitement..).

    • - inscrire l’accès au crédit (= la crédibilité  ! ) comme une des branches de la sécurité sociale avec une « carte vitale de crédit » donnée à chacun, et le remboursement des « soins financiers » donnés aux individus ou aux petits entrepreneurs par certains « médecins-banquiers » conventionnés... Le recours à des "médecin-banquiers spécialistes passant par la consultation préalable d’un « médecin-banquier » spécialiste !


  • raoul coutant 31 août 2010 16:17

    POur une création d’une branche de la Sécurité sociale consacrée à l’accès au crédit :
    Actuellement,
    le déficit public français représente 6,4% du PIB. Avec une hypothèse de taux d’intérêt (agios) de 4% par an, la charge financière des intérêts de notre dette représentera, en 2013, 3,8% du PIB, soit 9% des recettes fiscales (produit total des prélèvements obligatoires). La France a donc encore une vraie marge de manœuvre et peut augmenter son déficit public, si cette dette reste « interne » à la France = « les français doivent aux français »

    Allez donc vous rafraîchir sur un site sympa de doux jeunes économistes :
    http://nous-utiles-et-solidaires.blog4ever.com/blog/lire-article-294976-1183618-une_branche__acces_au_credit__au_sein_de_la_securi.html



  • raoul coutant 21 août 2010 23:02

    Incroyable que vous transformiez ce forum en règlements de comptes  !
    C’est Europe 1 et Lagardère qui vous paient ? POur que « l’image de Ségolène Royal soit troublée par vos fausses chamailleries ( »de femmes qui se crêpent toujours le chignon " ??)

    Un peu d’air frais et de créativité politique loin des personnalisations  :

    http://nous-utiles-et-solidaires.blog4ever.com/blog/lirarticle-294976-1306661.html

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès