Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

rastapopulo

rastapopulo

« FAUT-IL SCINDER LES BANQUES ? Oui, pour les sauver ! Comment ? En séparant épargne et spéculation », peut-on lire à la une de l’hebdomadaire financier belge Trends-Tendances du 22 septembre 2011
= retour à la tradition belge d’avoir scinder les banques dès 1934

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2236 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires

  • Par rastapopulo (---.---.---.214) 21 décembre 2012 01:23
    rastapopulo

    Vous le faites exprès de ne pas comparer avec la quantité d’électricité ou quoi ? Si j’osais, je demanderais c’est quoi votre formation pour ne même pas vérifier les chiffres officielles après accuser quelqu’un de propagande. Tout les études classe par ordre croissant à 1 ou 2 g.CO2/Kwh près : 4 pour l’hydro, 6 pour le nucléaire, 10-16 pour l’éolien, 49-60 (! !!!!) pour le photovoltaique,... Seul un bouffon peut venir avec un bilan CO2/Kwh du photovoltaïque comparable au nucléaire (bouffon qui en l’occurence disgresse sur le solaire thermique ou autres qui n’était pas le sujet de comparaison, tout ça après avoir parler de propagande).
     
    Allez un petit truc, seul l’éolien (dans des conditions optimales sans prendre en compte les centrales en Backup d’après moi mais moi je reconnais que je peux me tromper) peut espérer dans certain calcul égaler le nucléaire. Je ne parle évidement pas de l’hydro... Quoi qu’avec la filière thorium le nucléaire va dépasser l’hydro dans l’économie de matière transformée. Mais à part ça le thorium ne va rien changer, c’est évident. Encore un antinuk contre le recyclage des déchets radioactif qui choisi les énergies les moins denses et donc les plus consommatrices de matières/Kwh (capiche le /Kwh ? ça veut dire « par Kwh »).

  • Par rastapopulo (---.---.---.214) 20 décembre 2012 10:20
    rastapopulo

    D’où l’intérêt de calculer/Kwh produit ou pour les paresseux de comparer tout simplement les bilans carbones. Tiens le nucléaire ne s’en sort pas mal du tout/Kwh (en fait il est en tête). Mais comment cela se fait il ? Je pensais que c’était de la propagande moi !
     
    Le pire étant que la technologie nucléaire continue à progresser avec la filière thorium qui va recycler les déchets radioactifs actuelle en... énergie (suprême paradoxe des antinuk obligés d’être contre le recyclage des déchets) ! Soit un impact écologique/2 alors que c’était déjà la technologie avec le moins de matière transformé/Kwh comme le prouve son bilan carbone.
    http://www.nuclearforum.be/sites/de...

    Bon évidement si il faut comparer une centrale à une éolienne pour ne pas « sombrer dans la propagande »...

  • Par rastapopulo (---.---.---.214) 20 décembre 2012 09:53
    rastapopulo

    C’est du sillicium de 1° qualité (à ma connaissance pas du tout la même que pour le verre) purifié à 1800° dans des cuves de quartz (minéral le moins perturbateur lorsque la cuve fond sur elle même), soit un procédé sidérurgique plus qu’imposant en matières transformées et nécessaire pour les transformer ! D’autant que c’est pas 2, 3 cm² qu’il faut doper comme pour ton téléphone ou ton portable, là on parle en m²/individu ! C’est malhonnête de ne pas présenter la réalité tel qu’elle est.. En partant de son bilan carbone désastreux et en partant du principe que c’est le charbon pour chauffer les cuves qui en la cause principale, j’arrive à 30.000 becquerels/m² de photoHIC et je ne parle pas des pollutions plus grave comme le mercure, la suie proche de l’extraction,... La seule raison d’être du photoHIC à grande échelle depuis sa création en 1921 sont les habitats isolés d’un réseau électrique. Doubler un réseaux préexistant avec ça est une aberration intellectuelle à tous points de vue.

  • Par rastapopulo (---.---.---.198) 19 décembre 2012 04:04
    rastapopulo

    Le nucléaire est déjà aujourd’hui l’énergie la moins sale puisque la plus dense !! Vérifier les tonnages de matières/Kwh et vous verrez que c’est mathématiquement indiscutable. Reste les radiations mais d’une part elles étaient omniprésente bien avant l’industrialisation (3% en + venant de toute l’ère industrielle quand 30 % de notre exposition actuelle vient de la... médicalisation) et d’autre part avec la filière thorium il n’y aura plus d’emballement possible tout en recyclant les déchets radioactifs actuelles !!

    Le paradoxe des antinuk étant de devoir s’opposer au recyclage des déchets radioactifs qui a le malheur de produire de l’énergie en même temps. Magnifique paradoxe donc chuuut circulez !  

  • Par rastapopulo (---.---.---.198) 19 décembre 2012 03:54
    rastapopulo

    Pourquoi ne pas expliquer le procédé sidérurgique qui produit le silicium purifié du photoHIC ??
     Ah oui, ça doit être marketingment CO2-compatible dans l’esprit des gens pour revenir en douce à l’économie du charbon...

    En attendant le bilan carbone (qui en dit plus sur la masse de matière utilisée que sur l’évolution du climat) du photoHIC est désastreux. Vouloir doubler un réseaux préexistant avec ça est une aberration y compris écologique.







Palmarès



Agoravox.tv