• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

REGARD ELOIGNE

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • REGARD ELOIGNE 22 octobre 2007 15:33

    Communiqué de presse de la section syndicale SNES-FSU Du lycée Guy Môquet de Châteaubriant.

    Le 22 Octobre 2007, la dernière lettre de Guy Môquet sera lue dans tous les lycées de France. Suite aux paroles présidentielles, une directive du Ministre de l’Education Nationale en a décidé ainsi ! Le Recteur de l’Académie de Nantes s’est déplacé à cette occasion dans notre établissement pour une cérémonie de commémoration. (Une première !)

    Guy Môquet fonde l’identité de notre lycée depuis trente ans. Aussi nul d’entre nous ne saurait se plaindre d’une si éclatante reconnaissance, quoique bien tardive. Il y a en effet une ironie de l’histoire. Peu se souviennent sans doute qu’à l’époque, il a fallu la détermination des enseignants et des parents d’élèves pour que l’établissement puisse s’appeler Guy Môquet. Le maire d’alors, (père de l’actuel maire UMP), voire l’administration ,étaient bizarrement peu favorables à ce nom, pas assez politiquement correct à leurs yeux ! Ainsi la plaque nominative qui se trouve à l’intérieur du lycée n’a jamais vu de commémoration ni de cérémonie officielle pendant tout ce temps.

    Chaque année pourtant, et sans attendre les instructions du ministre, les enseignants du lycée intègrent l’histoire des fusillés et de la résistance dans leurs projets pédagogiques et s’efforcent de transmettre les valeurs qu’ils représentent. D’autre part, tous les ans des élèves du lycée participent avec d’autres jeunes des établissements publics de Châteaubriant à l’évocation théâtrale qui a lieu lors de la commémoration à la Sablière. La plupart du temps sans que tout cela ne suscite un grand intérêt en haut lieu ni d’articles autres que dans la presse locale. Mais il est vrai que Guy Môquet n’était pas encore le héros national qu’il est devenu en quelques mois par la grâce présidentielle !

    Depuis que tous les Français connaissent son nom, nous avons bien du mal cependant à retrouver derrière toute cette médiatisation l’esprit de la résistance. Alors que certaines mesures actuelles peuvent risquer de nous rappeler des heures bien sombres de notre histoire (expulsion de familles d’enfants scolarisés en France, identité des seuls étrangers confiée aux tests génétiques), le message de Guy Môquet et de ses camarades apparaît en effet d’une actualité urgente, ailleurs que dans le simple soutien à l‘équipe de France de rugby !







Palmarès