• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Régis HOFFERT

Régis HOFFERT

Rédacteur de Strasbourg

Tableau de bord

  • Premier article le 03/10/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 3 585
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires


  • Régis HOFFERT Régis HOFFERT 6 avril 2007 20:16

    Carlo,

    Je suis contre votre proposition d’organiser un débat entre les candidats sur Agoravox et de manière générale sur Internet. J’ai lu deux de vos articles sur le sujet et vous n’y avez pas développé, à mon sens, les arguments convaincants.

    Je n’arrive pas à m’enlever cette idée de l’esprit que votre intérêt, au travers de cette pétition, est avant tout de faire connaître encore plus Agoravox au public et de conférer au site ses lettres de noblesse. Cette démarche n’est pas illégitime et j’en serais d’ailleurs très heureux puisque j’y ai déjà publié des articles et je compte encore le faire à l’avenir. Mais pour le coup, je trouve que cette finalité sape certaines valeurs qui sous-tendent Agoravox.

    Je pense qu’Internet n’est pas un moyen très démocratisé d’accéder à l’information (pour des raisons techniques, financières, socio culturelles). D’après vos statistiques, plus de 50% des foyers accèdent à Internet. Je trouve donc que la bouteille est à moitié vide. Tout le monde aura compris où je veux en venir : un grand nombre de personnes ne pourront assister à ces débats et ne pourront donc pas se forger la même opinion que ceux qui y accèdent. C’est fâcheux, d’autant plus que, comme vous le rappelez, cette campagne présidentielle semble motiver les foules.

    Les règles fixées par le CSA conduisent, comme on peut le constater, à des situation ridicules, sinon contraignantes. Pour autant, le CSA à une mission de service public. Si certaines de ses règles et décisions sont critiquables, je suis tout de même déçu que vous vous proposiez de les contourner via le net. Le CSA n’étend pas son contrôle à Internet, mais je pense qu’un site comme Agoravox se doit de s’inspirer des valeurs qui inspirent le CSA. Ca me dérange donc que vous soyez près à accepter, par exemple, un débat entre les ‘principaux’ candidats.

    Enfin, rien ni personne ne vous permet de garantir forcément le bon fonctionnement technique. Les expériences récentes de lancement de sites comme Geoportail ou l’INA montrent bien que les serveurs ne peuvent faire face à l’affluence simultanée de plusieurs millions de visiteurs. Il se peut très bien que je me trompe, mais permettez moi de douter.

    Enfin, vous présentez des acteurs qui sont favorables à de tels débats, mais d’autres grands acteurs des médias ne le sont pas, ou du moins ne se sont pas exprimés. M. Sarkozy n’est non plus pas d’accord, et je pense qu’il a bien raison.

    Un peu déçu,

    Bien à vous,

    Régis


  • Régis HOFFERT Régis HOFFERT 6 avril 2007 20:14

    Carlo,

    Je suis contre votre proposition d’organiser un débat entre les candidats sur Agoravox et de manière générale sur Internet. J’ai lu deux de vos articles sur le sujet et vous n’y avez pas développé, à mon sens, les arguments convaincants.

    Je n’arrive pas à m’enlever cette idée de l’esprit que votre intérêt, au travers de cette pétition, est avant tout de faire connaître encore plus Agoravox au public et de conférer au site ses lettres de noblesse. Cette démarche n’est pas illégitime et j’en serais d’ailleurs très heureux puisque j’y ai déjà publié des articles et je compte encore le faire à l’avenir. Mais pour le coup, je trouve que cette finalité sape certaines valeurs qui sous-tendent Agoravox.

    Je pense qu’Internet n’est pas un moyen très démocratisé d’accéder à l’information (pour des raisons techniques, financières, socio culturelles). D’après vos statistiques, plus de 50% des foyers accèdent à Internet. Je trouve donc que la bouteille est à moitié vide. Tout le monde aura compris où je veux en venir : un grand nombre de personnes ne pourront assister à ces débats et ne pourront donc pas se forger la même opinion que ceux qui y accèdent. C’est fâcheux, d’autant plus que, comme vous le rappelez, cette campagne présidentielle semble motiver les foules.

    Les règles fixées par le CSA conduisent, comme on peut le constater, à des situation ridicules, sinon contraignantes. Pour autant, le CSA à une mission de service public. Si certaines de ses règles et décisions sont critiquables, je suis tout de même déçu que vous vous proposiez de les contourner via le net. Le CSA n’étend pas son contrôle à Internet, mais je pense qu’un site comme Agoravox se doit de s’inspirer des valeurs qui inspirent le CSA. Ca me dérange donc que vous soyez près à accepter, par exemple, un débat entre les ‘principaux’ candidats.

    Enfin, rien ni personne ne vous permet de garantir forcément le bon fonctionnement technique. Les expériences récentes de lancement de sites comme Geoportail ou l’INA montrent bien que les serveurs ne peuvent faire face à l’affluence simultanée de plusieurs millions de visiteurs. Il se peut très bien que je me trompe, mais permettez moi de douter.

    Enfin, vous présentez des acteurs qui sont favorables à de tels débats, mais d’autres grands acteurs des médias ne le sont pas, ou du moins ne se sont pas exprimés. M. Sarkozy n’est non plus pas d’accord, et je pense qu’il a bien raison.

    Un peu déçu,

    Bien à vous,

    Régis


  • Régis HOFFERT Régis HOFFERT 31 décembre 2006 14:50

    Bonjour,

    L’allusion à Agoravox était un clin d’œil. J’ai rédigé cet article dans le même esprit que le livre et je ne me suis pas posé la question de savoir ce qui serait bien ou ce qui serait mal. Je ne sais donc pas si un avenir tout numérique serait heureux, souhaitable ni même glorieux. Votre analyse est par contre critiquable.

    Quand à l’audience des articles, qui bien que gratifiante et excitante n’est pas le seule motivation non plus, elle ne colle évidement pas au nombre de votes. Dans la rubrique des articles les plus lus, on peut constater les rapports suivants : 1312 votes pour 169368 visites (facteur 129), 1096 votes pour 92761 visites (facteur 85), 1018 votes pour 84634 visites (facteur 83), 722 votes pour 43570 visites (facteur 60), 514 votes pour 37182 visites (facteur 72).

    Le nombres de votes et de réactions sont des indicateurs intéressants. Je ne suis pas forcément convaincu de la nécessité d’ajouter le nombre des visites. Il n’y a pas que cela qui compte. Agoravox permet entre autres de donner ponctuellement un emplacement attrayant à des articles traitant de sujets délaissés et surtout écrits par des gens inconnus de la scène médiatique. Ce serait dommage de briser cette magie par trop d’indicateurs.

    Enfin, pour ma part, j’ai déjà une centaine de votes pour un résumé (effectivement) de bouquin. Je suis déjà très content qu’autant de personnes l’aient lu. Si je prends un facteur dix, ça me fait mille lectures, soit mieux que votre fanzine ou que le tirage à quatre cents exemplaires du journal du collège auquel je participais !

    Je ne pense pas qu’Agoravox soit un vase clos, comme vous le prétendez. Je crois que beaucoup de gens aiment y lire des avis ou des analyses de qualités différentes, aiment les critiquer et aiment y écrire !

    Oui, bonne année également !







Palmarès