• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

respublikan

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • respublikan 10 mai 2008 15:32

    Merci de confirmer ce que je préssentais confusément au travers du torchon Européiste dont vous nous gratifiez ici (ne vous en faites pas, ce n’est pas le premier, ni le dernier), à savoir la problématique que constitue pour vous "fille d’immigrée Espagnole" l’Histoire de France . Peut-être même son peuple qui sait, ainsi que sa grandeur et son rôle que vous souhaiteriez voir dilué dans un imbroglio Européen dont vous même semblez bien incapable de déterminer justement de quoi il retourne , si ce n’est ce que la piasse mondialisante influente a bien voulu vous en dire.

    Souffrez donc que la France "du passé", celle "des ombres", qui a permis qu’un jour vos ailleuls s’extirpent de leur misère ou de leur crasse, continue de vivre dans le coeur des vrais français, ceux qui n’ont pas besoin de pédigré "es docteur " ou de certificat Républicain pour faire vivre et perdurer son esprit et sa différence !

     

    NON à cette Europe !

    Vive la France !

     



  • respublikan 10 mai 2008 03:27

     

    Domaguil,

     

    Pourquoi mettre en parallèles les institutions Françaises et la ploutocratie Européenne dont seul le docteur en Droit (modestement) autoproclamé semble être à même ici de sonder les arcanes ?

    Comment peut-on mettre en adéquation un pays vieux de 1500 ans avec une superstructure purement IDEOLOGIQUE de 60 ans , pour l’essentielle sous tendue par le Lobbying, le Marché parfois la  nécessité, mais servant surtout de déchèterie voir de voie de garage à quelques idéalistes perclus et bouffis de théories (Juncker, Baroso, Solana ) lesquels viennent nous servir la soupe de l’Amitié,  de la Fraternité et de  l’Amour au 20h00 sans y croire eux mêmes ?

     

    Le manque de démocratie au niveau Nationale dont la réforme se fait, soit dit en passant, attendre depuis 30 ans  et la non moins étrange opacité des organes européens tant décriée même à Bruxelles, justifieraient-ils à eux seuls que l’on abandonne et passe par perte et profit ce que l’on semble incapable d’entreprendre au niveau national pour extrapoler et se concentrer sur les mêmes difficultés mais à 27 ?

    Quel gage donnez vous ? et sur Quelle base « citoyenne », c’est-à-dire sur quelle VOLONTE vous appuyez vous pour nous imposer avec un tel mépris et une telle condescendance l’Europe Politique que nous avons justement DEJA rejetée ?

     

     

    Enfin quelque esprit Européen vous animant et justifiant les pansements que vous apposez en forme « d’avancées » pour la démocratie, de « progrès » pour l’Europe , et tant de lieux communs convenus et surannés, personne n’est dupe de la supercherie européenne croyez le bien, comment selon vous les historiens dans 50 ans s’expliqueront ils que l’on soit passé au-delà des refus Français et Néerlandais au printemps 2005 (2 membres fondateurs et contributeurs nets) , pour invalider 3 années après, le TCE remanié dans une mouture simplifiée et donc supposée« plus » abordable , , par les Parlements Nationaux des pays concernés, lorsqu’elle reprend à la virgule prêt le texte constitutionnel déjà rejeté ?

    Peur du refus ? Systématisation de l’infantilisation citoyenne ? Mépris ? Aristobureaucratie dominante ?

    Le docteur en Droit ne trouve donc vraiment rien à redire à ce flagrant délit de Fascisme ?

    Triste !



  • respublikan 10 mai 2008 03:23

     

    Domaguil,

     

    Pourquoi mettre en parallèles les institutions Françaises et la ploutocratie Européenne dont seul le docteur en Droit (modestement) autoproclamé semble être à même ici de sonder les arcanes ?

    Comment peut-on mettre en adéquation un pays vieux de 1500 ans avec une superstructure purement IDEOLOGIQUE de 60 ans , pour l’essentielle sous tendue par le Lobbying, le Marché parfois la  nécessité, mais servant surtout de déchèterie voir de voie de garage à quelques idéalistes perclus et bouffis de théories (Juncker, Baroso, Solana ) lesquels viennent nous servir la soupe de l’Amitié,  de la Fraternité et de  l’Amour au 20h00 sans y croire eux mêmes ?

     

    Le manque de démocratie au niveau Nationale dont la réforme se fait, soit dit en passant, attendre depuis 30 ans  et la non moins étrange opacité des organes européens tant décriée même à Bruxelles, justifieraient-ils à eux seuls que l’on abandonne et passe par perte et profit ce que l’on semble incapable d’entreprendre au niveau national pour extrapoler et se concentrer sur les mêmes difficultés mais à 27 ?

    Quel gage donnez vous ? et sur Quelle base « citoyenne », c’est-à-dire sur quelle VOLONTE vous appuyez vous pour nous imposer avec un tel mépris et une telle condescendance l’Europe Politique que nous avons justement DEJA rejetée ?

     

     

    Enfin quelque esprit Européen vous animant et justifiant les pansements que vous apposez en forme « d’avancées » pour la démocratie, de « progrès » pour l’Europe , et tant de lieux communs convenus et surannés, personne n’est dupe de la supercherie européenne croyez le bien, comment selon vous les historiens dans 50 ans s’expliqueront ils que l’on soit passé au-delà des refus Français et Néerlandais au printemps 2005 (2 membres fondateurs et contributeurs nets) , pour invalider 3 années après, le TCE remanié dans une mouture simplifiée et donc supposée« plus » abordable , , par les Parlements Nationaux des pays concernés, lorsqu’elle reprend à la virgule prêt le texte constitutionnel déjà rejeté ?

    Peur du refus ? Systématisation de l’infantilisation citoyenne ? Mépris ? Aristobureaucratie dominante ?

    Le docteur en Droit ne trouve donc vraiment rien à redire à ce flagrant délit de Fascisme ?

    Triste !







Palmarès