• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

reverine

reverine

Une namuroise de 18 ans qui s’est lancé dans un graduat en Communication parce qu’elle adore écrire.
J’aime toute forme d’art et je n’hésite pas à rédiger sur tout ce qui me touche ou m’exaspère, ainsi ai-je déjà écrit à un bourgmestre et une chaîne de télévision quand cela allait trop loin à mon goût. Sinon, j’apprécie de relayer les informations que je possède, même infimes...

Tableau de bord

  • Premier article le 19/07/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 6 41
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique






Derniers commentaires



  • reverine reverine 27 novembre 2007 17:14

    Je te répond par un passage de l’article ;

    « Mais nous ne pourrions nous permettre, même en période de crise, de considérer cette différence, plus prononcée que jamais, comme une généralité. Il existe une part de Wallons très libéraux (constatons une petite montée du MR face à une perte du PS en juin) et des Flamands tout à fait unionistes. »

    Pour moi, une partie de stade n’est pas tout un peuple, d’autant plus que les stades sont une zone de défoulement pour tout acharné qui soit. Si les supporters de club savent organiser toute une tribune, pourquoi pas les exxtrémistes ? Regarde les nazis du PSG...

    Vous êtes déjà dans la catégorie des généralistes à ce que je vois, inutile d’essayer de vous raisonner, pour vous les flamands sont tous séparatistes...

    Bien sûr que des gens changent d’avis, consultez un peu les journaux flamands lâchant « Leterme super héros » encore en juin, et maintenant « Leterme super nul »... beaucoup de gens suivent « l’opinion publique », donc oui, ils peuvent se faire persuader que c’est un tort... l’admettre à présent c’est autre chose smiley

    Je ne déresponsabilise pas les coupables, j’empêche une généralisation de condamner ceux qui sont innocents. J’ai pas démenti l’existance d’extrémistes, juste montrer que tous ne sont pas ainsi... m’enfin vous êtes déjà empoisonner semblerait-il... smiley



  • reverine reverine 27 novembre 2007 16:49

    Tout à fait d’accord avec toi sur le futur de Bruxelles, il me semble que la rendre neutre et européenne serait la solution idéale, et je dis cela depuis belle lurette, pas juste sous tes dires, à croire que les grands esprits se rencontrent smiley

    par contre, je crois que même si la Wallonie demandait de l’aide de la France, il est probable qu’elle n’aille pas plus loin et ne s’allierait vraiment à la France qu’en cas d’extrême déséquilibre et baisse de moral catastrophique. Je crois en effet que les Wallons ont toujours été fiers de leur pays, après l’industrialisation en particulier, et ne pourraient que difficilement se résoudre à l’appeler « département » smiley

    Enfin, c’est mon avis



  • reverine reverine 27 novembre 2007 15:55

    Si Communication c’est corriger des copies, mon dieu, la culture est à refaire...  smiley

    Je crois plutôt que la bobonne va lâcher les commérages de quartiers et dire que les étrangers sont tous des pourris, je suis loin de cet état là...

    Au lieu de juste dire tout y est faux, apporte les erreurs, ce serait plus constructif smiley

    Tu sais moi, les réactions face à la politique j’y réagis avec humour, la plupart du temps ce sont plus des réflexes de défenses gauche/droite/nationalité qu’autre chose... Les faits ne permettent pas une neutralité totale mais quand même, développez vos idées si elles sont si savantes.

    Déjà, je peux te dire que tu te trompes vu que TOUT n’est certainement pas faux. sinon mon article ne serait pas là, penses-tu. Par exemple, les pourcentages de vote, je les ai revérifés sur le site du gouvernement qui garde les détails de l’affaire, ils ont peu de chance d’être faussés. La manif’ a bel et bien amené 35.000 personnes, à moins que pour toi tous les médias sont de gros menteurs...

    J’en passe et des meilleures, il est évident que les 800.000 voix ne sont que le fruit de mon imagination smiley

    De plus tu te contredis pas mal, car tu te plains de Bruxelles et du taux de chômage, mais je te ferais remarquer que sans Bruxelles, le chômage augmenterait d’un bond ! Tu dois sûrement savoir que grand nombre des actifs des Brabants travaillent à Bruxelles, ça crève les yeux.

    Suffit de voir le Ring aux heures d’entrées et sorties du boulot smiley

    Enfin, je ne vais pas refaire un article du même style, ce serait répépète...



  • reverine reverine 19 juillet 2007 20:48

    tu parles du slam de chez Universal, moi je te parle du slam originel qui est loin d’être pour snobinards. Il se base là-dessus. J’ai vu des sdf devenir slameurs. Vu que l’entrée est au prix libre, c’est logique.



  • reverine reverine 19 juillet 2007 15:58

    N’est-ce pas donc ce que j’ai dit de GCM et Abd Al Malik ? Je sais qu’ils le disent eux-même. Par contre, vos jongleurs jonglaient avant tout et vos poètes ne représentent pas le slam vu que le slam est là pour rendre la poésie populaire. Les poètes d’antant ne savaient pas ou ne voulaient pas atteindre la populasse mais juste la bourgeoisie, là est la base de la création du slam.

    Et ces discussions sur le chant et le slam sont étroites : on peut tout à fait chanter a capella au slam, comme parler d’une faible voix. C’est encore à nous de choisir, et même chanter faux n’est pas grave, certains l’utilisent pour faire rire. Ici, c’est l’intention de partage qui prime ! Pas l’excellence ! L’excellence est une idée bourgeoise et le slam est ouvert à tous. Pas populaire, OUVERT A TOUS : bourgeois, sdf, populasse... peu importe tant qu’on a un truc à dire. Les ducs peuvent venir s’ils le veulent : feriez-vous partie de ces gens dont je parle à la fin, qui catégorisent le slam ?

    C’est là renier le fondement même de cet art oratoire : oui il existait déjà (beaucoup en Afrique aussi), mais il n’était pas accessible à tous ! Et le texte ne doit pas être forcément du « claqueur », tant qu’on cite ses sources ! Un mec nous a lu du Sheakspeare, livre en main, un autre à chanter une chanson Tryo. Si on le dit, on peut. Maintenant, on préfère généralement parler pour soi. Et dans les cabarets, il y avait le décor et il n’y avait pas les 3 min ni le verre, et puis c’étaient des gens choisis et préparés d’avance.

    C’est un avis personnel, mais je trouve que sans musique c’est au contraire plus facile car on n’est pas obligé de suivre le même rythme que la musique, ça offre une sorte de liberté. Et puis les scènes slam guérissent très vite de la timidité, car l’ambiance y est toujours très fraternelle et on se sent moins seul. Des gens me l’ont témoigné.







Palmarès