Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Richard

Richard

indigné suisse, admirateur de Suzette Sandoz, contre les éoliennes dans son jardin

Tableau de bord

  • Premier article le 29/05/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 85 150
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0





Derniers commentaires

  • Richard (---.---.---.16) 31 janvier 2012 23:32
    Richard

    Vous êtes bien mal renseigné. L’avenir nous dira.

  • Richard (---.---.---.16) 31 janvier 2012 22:39
    Richard

    « En tout cas, le recours aux éoliennes et au photovoltaïque est une idiotie. »

    Vous êtes bien affirmatif mon brave ! Connaissez-vous les prix du kWh éolien ?

    « En aucun cas, ces énergies ne sont de nature à venir remplacer le fossile ou le nucléaire. »

    Encore une fois, quelle est le prix du kWh fossile ou nucléaire. Vous êtes vous posé la question de leurs évolutions dans le temps ? Fossile -> pic pétrolier => augmentation. Nucléaire -> Fukushima => augmentation

    Quid des barrages en Norvège et en Suisse pour le stockage d’électricité. D’un parc automobile électrique futur comme stockage d’appoint ?

    Avez-vous une idée du potentiel éolien européen couplé au photovoltaïque et au stockage ?

    Alllez, laissez de côté votre cynisme et jugez du risque nucléaire en France : http://www.greenpeace.fr/nucleaire/ppi/

  • Richard (---.---.---.16) 31 janvier 2012 19:35
    Richard

    OK pour être dans la fenêtre des variabilités naturelles ? Il semble bien, vous n’y faites pas mention. Mon message est donc passé.

    Sur le fond : des études effectuées en Asie du sud-est et ailleurs dans le monde vont dans le même sens. Les températures actuelles ont des précédents.

    Pas d’accord sur vos raisonnements avec les pics et leurs synchronismes. Sur l’article concernant le sud de l’Amérique du Sud, les fortes variations ne permettent pas de trancher si plus chaud maintenant ou avant. Mais la fenêtre des variabilités naturelles n’a pas été « percée » ces dernières décennies. C’est l’essentiel.

    Sur le lien à propos de Duran : très faible niveau, pas de temps à perdre pour relever les inepties.

    Arrêtez dans votre parano des « scientifiques sceptiques convaincus ». Kirkby du CERN est un chercheur. Relisez le au bas de mon article.

    Je ne dis pas qu’il n’y a pas de risque avec les émissions. Je dis que celui-ci a été exagéré par le GIEC.

  • Richard (---.---.---.16) 31 janvier 2012 18:55
    Richard

    OK pour le Chinese science bulletin, c’est effectivement que des chinois. Cela minore-t-il leurs résultats ? Je ne suis pas compétent pour juger de la qualité de la publication. Maintenant, ne sombrons pas dans une forme de néocolonialisme : ils sont capables selon moi de calquer leurs méthodes sur celles des Grudd et autres chercheurs qui ont pointé du doigt les risques liés à la méthode (dendrochronologie). Il y en a quand même qui parlent l’anglais !

    Vous soulevez la question du consensus en sciences. Courtillot a bien mis en évidence ses limites avec l’exemple de la dérive des continents. Je constate depuis que je m’y intéresse (mi-2009), que de plus en plus de scientifiques invoquent des conclusions divergentes avec celles du GIEC. En Suisse, p.ex., les glaciers pourraient reprendre du volume dans les décennies à venir selon les glaciologues. (Voir tout en bas. M. Beniston est notre Jouzel/van Ypserle de service ; pas étonnant qu’il mette le holà)

    http://www.nature.com/news/2010/100604/full/465677a.html

    Mon propos est d’essayer de faire passer l’idée que le développement des énergies renouvelables, les économies d’électricité et l’efficacité énergétique est dans notre intérêt et que cela peut se justifier sans faire planer la Grande Peur du CO2 (la peur a toujours été le moyen utilisé pour manipuler les foules ; étant démocrate, cela me gène profondément). Pour les pays qui ont décidé de sortir du nucléaire, comme le mien, la question ne se pose même pas, c’est devenu une nécessité à moyen terme.







Palmarès