• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Ridenow

Interressé par la culture et les politiques de la culture ainsi que la construction européenne et plus généralement les évolutions institutionnelles actuelles en Europe.

Tableau de bord

  • Premier article le 17/08/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 41 15
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • Ridenow 4 juillet 2009 00:29

    M. Perrotin,

    Je me permet de compléter, corriger quelques imprécisions ou erreurs dans votre article :

    - le PB n’a pas été fondé sous l’égide d’un ancien membre du RPR mais plutot, entre autres, par des personnes ayant été auparavant membres du Parti radical de gauche. Gérard Olliéric n’est président que depuis 2006. d’autre part, le vice président du PB était élu jusqu’aux dernières municipales sur une liste classée à gauche, et le porte-parole du PB vient comme vous le savez certainement de la gauche écologiste.

    - Le PB ne se définit ni comme régionaliste, ni comme autonomiste, mais bien comme nationaliste, ( ce qui, comme vous l’avez bien expliqué, ne veut pas dire que ses thèses sont proches du FN ou autres mais simplement qu’il part du principe que la Bretagne constitue une nation, et se place ainsi dans une logique politique analogue à celle, par exemple, du scottsh national party)

    - Le PB n’est absolument pas « souverainiste ». il se prononce pour Une Europe fédérale (il a d’ailleurs été à ma connaissance le seul parti de la circonscription ouest à écrire le mot noir sur blanc dans sa profession de foi) dans laquelle la Bretagne doit avoir toute sa place. Il s’agit donc pour le PB de permettre à la Bretagne de dépasser le cadre français pour s’intégrer directement dans l’Europe.
    Encore une fois, Le PB ne cherche pas à créer un état breton douverain puisque par définition, dans une europe fédérale il n’existe pas d’etat souverain.
    pour plus d’infos sur la vision européenne du PB :
    http://taurillon.org/Le-Parti-Breton-sort-de-ses-bases
    http://taurillon.org/Le-Parti-Breton-prepare-les

    - Le PB ne se réclame que très peu de l’exemple irlandais ; bien plus des exemples écossais ou catalans notamment (un exemple : le système de santé catalan à qui permet qu’aucun habitant du pays ne se situe à plus d’une demi-heure d’un service chirurgical. Idée intéressante à l’heure ou les hopitaux locaux ferment les uns après les autres en Bretagne).

    - Le PB regroupe des sensibilités allant du centre gauche au centre-droit. il a eu des candidats sur des listes de gauche aux municipales. Vous citez l’exemple de la présence du PB sur la liste modem à Rennes. je me permet de vous rappeler qu’au moins un membre du modem est vice-président de rennes métropole (à dominante PS). autrement dit, vers Rennes le modem serait plus proche de la gauche que de la droite.

    Sur cette idée de dépasser le clivage droite-gauche, on peut effectivement mentionner « la tradition nationaliste qui refuse le clivage gauche droite ». mais au-dela de ca, il s’agit surtout d’un choix de politique qui me parait bien plus cohérent que celui de la gauche dite plurielle :
    - union pour une plus forte intégration européenne
    - union pour une lutte renforcée en faveur de l’environnement
    - consensus pour une économie de marché régulée
    - consensus sur l’accueil réservé aux populations émigrées et plus globalement au principe de multiculturalisme.
    etc etc, autant de points sur lesquels il n’existe aucun consensus à gauche (même sur le dernier, il suffit de voir les derniers exploits de la cgt à Paris...), ni à droite d’ailleurs.

    Je terminerai par un témoignage personnel : je suis de gauche (social démocrate je précise, je ne considère pas comme le font d’éminents membres de votre parti que le capitalisme soit « immoral par nature »), membre du PB, et je m’y sens très bien. smiley

    bien cordialement,
    Kevin J



  • Ridenow 9 août 2008 14:27

    Interdisons le drapeau du luxembourg alors ! quand on voit la taille du pays, ca ne justifie pas de prendre autant de place. Celui de la flandres est, de ce point de vue, plus légitime.

    Tout ca pour dire que ce n’est pas la taille qui comtpe, c’est de savoir si oui ou non la communauté se reconnait dans l’emblème. pour la Flandres, c’est le cas, et en niant ce droit (d’être réprésenté par l’emblème qui fait sens pour la communauté), vous niez la démocratie.
    Bonne journée à vous.



  • Ridenow 9 août 2008 13:19

    je ne vois pas ce que ca a de choquant perso... d’une part en interdisant ces drapeaux la chine fait de l’ingérence, ca ne le regarde pas, et ensuite c’est une négation de la démocratie, on nie les peuples sans état, Tiber, Flandres, etc.
    bref Bourgeois a raison.



  • Ridenow 7 août 2008 22:13

    Un projet pour la France, par définition, non. Un projet pour l’Europe, par définition, oui. Et par nature plus pro-européen que celui de n’importe quel parti français.

    et pour répondre à votre réflexion sur le démocrate, c’est surement déja beaucoup, mais que ce soit en matière de démocratie locale ou de construction européenne, c’est s’arréter à la moitié du chemin. bref ce n’est pas le sujet. Sinon l’article est très bien, comme d’hab’, mais on commence à avoir l’habitude. :)



  • Ridenow 7 août 2008 19:22

    Je peut vous poser une question à la con ? sortant autant d’articles sur la bretagne ou des personnalités bretonnes, de Pétillon à Anne de Bretagne, pourquoi êtes vous au Modem plutot qu’au Parti Breton ? pourquoi être seulement démocrate et ne pas en plus milier pour le développement breton ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès