• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Riton

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Riton 25 novembre 2009 18:20

    Bien, celà est noté. nous attendons également la réaction de Papa, Maman, du petit frère Théophraste, du cousin Paul et d’oncle Gérard, ainsi que celui de la femme de ménage, et de Chouchounette, la femelle pincher-nain de la famille.

    Elle aussi a certainement un avis éclairé.


  • Riton 25 novembre 2009 18:10

    Mon petit Florentin,

     je suis bien content de toi. Tu as rédigé une bonne petite rédaction, qui te vaudras certainement un bonne note à l’école. Ta maman et ton papa seront très fier de toi, tes professeurs te promettent certainement déjà un avenir brillant. Ta description de « l’extrème-droâââte » est brillante, imparable.

     Je note également que tu as été charitable ; en effet, tu aurais pu rajouter à la liste des tares congénitables, dont sont affligés ces ordures de fascistes nauséabonds, certaines autres. A leur « désociabilisation » et à leur perte de repères, tu aurais dû rajouter l’alcoolisme, la consanguinité, (et le retard mental qui en découle), voire toutes ces déviances sexuelles (car tout vient de là, n’est-ce pas mon petit Florentin ?), qui se terminent en -philie (entre copro- et zoo-, je comprends ton hésitation).

     Cependant, bien que tu aies bien placé des références très finement amenées aux Heures Les Plus Sombres De Notre Histoire, tu aurais pu développer les notions chères aux thuriféraires des Droits de l’Homme (donc, tout bon citoyen), que sont le métissage, la diversité, l’enrichissement interculturel et le vivre-ensemble. Ta rédaction aurait gagné en précision et en force.

     Je t’invite donc, en vue d’améliorer ta dialectique, à reprendre ton texte et à le retravailler pour le peaufiner.

     J’attends, non, NOUS attendons avec impatience cette nouvelle mouture. En effet, nous n’avons pas toujours l’occasion de rire - pardon, de nous instruire.

    PS : n’es-tu pas ami avec un étudiant de Science-Po, qui emprunte assez fréquement le Noctilien ? Vous me semblez avoir beaucoup de poings - pardon, de points en commun.







Palmarès