• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

robin

J’ai obtenue un certicat en leadership et un bas en science et religion, et je suis en train de terminer une formation en lancement d’entreprise.

Dans mes temps libre je suis directeur musicale et musicien compositeur et arrangeur.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • robin 14 août 2008 10:48

    Désolé pour les fautes d’orthographes...dans mon commentaire ci-dessus.Je voulais rajouter que ma réaction allait dans le sens de Boris, mais que je ne partageais pas les même points avec le premier commentaire sur cette rédaction. Il énonce sur les athlètes français... et des athlètes américains... dans son commentaire.



  • robin 14 août 2008 10:27

    Je ne pense pas que la meilleure façon d’agir soit de nous taire ou de négliger certaines injustices ailleurs parce que certains principes ne sont pas appliqués chez nous, je m’explique : Martin Luther King disait :

    · Rien n’est plus dangereux au monde que la véritable ignorance et la stupidité consciencieuse. 

     Il faut donc tout dénoncer afin d’avertir, non pas dans le sens de critiquer amèrement mais tenir informé et surtout conscientisé chaque personne en vue d’un monde plus instruit. Il est probable que certains pays ne reflètent pas ce que nous désirons, mais le vrai citoyen a pour devoir de commencer par changer sa propre façon de vivre avant de vouloir imposer quoique ce soit à qui que ce soit.

    Je ne pense pas qu’une maman serait contente de voir son enfant lui dire :

    « Écoutes maman si tu ne me donnes pas à manger se soir, je brûlerai toute la maison. »
    Premièrement ce sont les deux qui manqueront de logement. Que sert une manifestation à tout casser ? elle démontre simplement un peuple irréfléchis qui transmet simplement un message incohérent et immature.

    Mais je vois mal une maman refuser à son enfant, devenu mature et homme, quoique se soit car il aura de quoi vivre et même il pourra quitter la maison pour vivre à ses dépends.

    Rédiger nos valeurs voilà un signe d’avancement. Se lamenter sans agir c’est dresser simplement un mur de lamentation et de rester là durant toute une vie. Nous pourrions choisir de revendiquer, mais qui veut instruire afin de devenir mature ?

     Mahatma Gandhi disait :

    · La force ne tient pas à une capacité physique. Elle repose sur une volonté indomptable. C’est ainsi qu’un petit groupe d’esprits déterminés, habités d’une foi infinie dans leur mission, peut changer le cours de l’histoire. 

    Nous devons absolument dénoncer toutes ses atrocités que vit ce peuple Tibétain et avoir des positions et des principes qui feront réagir autour de nous de façon pacifique.
    Nous sommes d’accord que certaines injustices mériteraient d’être mis à la lumière, il est donc de notre devoir de le faire sans condamner ceux qui le font pour le bien fondé de tous.


    Un peu d’histoire
    Il faut savoir que le Tibet vit une injustice qui ne peut laisser personne indifférent et cela depuis des années, mais pour comprendre l’ampleur du problème il nous faut plonger au coeur de son histoire.
    Au VII siècle, le Tibet unifié est fondé par Songtsen Gampo, qui crée un vaste et puissant empire.
    La Chine au XII siècle envahit le Tibet et depuis cet instant la tension règne dans ses deux puissances.
    De 1643 à 1649 la Russie et la Grande Bretagne entrent en concurrence et défait le peuple Tibétain par leurs soifs de conquête.

    En 1908, la Chine, profitant du départ des troupes britanniques, reprend provisoirement le contrôle du Tibet en tant que puissance suzeraine (sans toucher au pouvoir du dalaï-lama), jusqu’à la révolution de 1911 qui marque l’effondrement de l’Empire Qing et l’installation de la République de Chine.
    Ce qui a de plus surprenant c’est en 1912 la Chine est écartée et en 1913 le 13e dalaï-lama proclame l’indépendance du Tibet. Le Tibet n’a t-il donc pas droit à cette liberté ?

    Amnesty Internationnal, rapporte que depuis 1987 il y a eu plus de 214 tentatives de manifestations pour cette indépendance. Mais les autorités Chinoises ont manifestées leurs désapointements en voyant certains les manifestant dans des camps de travail. Nous apprenons par la suite que les peines données allées de 3 à 20 ans de prisons fermes.

    En 1989 il y a eu des massacres après une manifestation, Les nouvelles rapportent que 450 tibétains furent tuées

    D’après Tang Daxian, un journaliste chinois, on apprend que la police de Lhassa avait reçu l’ordre de Pékin de provoquer un incident.

    CONCLUSION
    Ce n’est pas que j’invite le monde dans un mépris pour la chine car l’injustice existe même dans nos propres pays. Mais comprenons un principe que Martin Luther King disait :
    Il faut apprendre à vivre ensemble comme des frères si non nous allons périr ensemble comme des imbéciles.
     
    La seule chose à laquelle nous sommes appellée réside à transmettre à nos leaders un message pacifique.
    Non pas dans une violence acharnée mais par un changement radical d’un comportement exemplaire. Comme nous voulons recevoir en retour faisons le à notre tour. dans un premier temps.
    Il n’est pas dit que le respect commence par soi-même ?
     En dénonçant et en faisant tout pour faire régner la paix ci possible autour de nous.
    Il est vrai que dans certains cas la fermeté est requise, mais si il n’est pas entendu la révolte n’a pas plus sa place pour véhiculer un message de changement. Il nous reste alors LE BON COMPORTEMENT à adopter.
    Georges Krassovsky a dit :
    " de tout temps on a obligé les peuples à faire la guerre. Il est temps maintenant d’obliger les gouvernements à faire la paix. 

    Montrons dans cas l’exemple entre nous, commençant dans nos propres familles tiens ?
    N’oublions pas ce point, la colère n’accomplit aucune justice qu’elle soit de Dieu ou des hommes.
    Le Tibet dans ce cas à ce droit de dénoncer au monde l’injustice qu’elle subit et nous ne devons pas rester insensible mais nous ne sommes pas plus appellé à haïr la Chine. Mais il est de notre devoir de démontrer notre position face à cette situation déplorable. Dans mon cas j’ai choisit d’écrire à ceux qui veulent bien entendre, et qui sait de ce nombre peut-être jaillira une nouvelle histoire qui ébranlera ce fléau qui sévit le Tibet.
    Je déplore la situation, mais je tien à ce que vous sachiez que j’ai un respect pour la Chine et le Tibet et pour tout peuple confondu, mais j’ai des convictions ferme qui me font déplorer l’injustice qui s’évit.

     

     

     

     







Palmarès