Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

robin

robin

« Rien ne presse (n’accable) un Etat que l’innovation : le changement donne seul forme à la tyrannie. » Montaigne.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 27 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires

  • robin (---.---.---.198) 6 avril 2010 23:18
    robin

    Enfin un article sur la véritable économie mondialisée !
    Pour compléter, posez vous la question pour laquelle plus aucune innovation majeure n’est réalisée en France... et pourquoi le chômage augmente et continuera d’augmenter malgré les milliards engloutis par OSEO/ANVAR depuis plus de 40 ans...
    Tout simplement parce que les pompes à frics que sont les multinationales du CAC 40 disposent toutes de sociétés import export dans les paradis fiscaux pour y « oublier » la marge en laissant les pertes en France. Le risque principal pour elles c’est l’innovation majeure ou de rupture qui viendra les concurrencer et mettra fin à leurs monopoles. La solution c’est le blocage des innovations majeures et de ruptures pour protéger les monopoles captifs des multinationales en France par un monopole d’état sur le financement des innovations. Ce monopole du financement en France c’est OSEO ex ANVAR (EPIC) chargé de bloquer tout ce qui pourrait gêner les multinationales. Lorsque vous rencontrez OSEO, la première question et le premier conseil du délégué d’OSEO/ANVAR c’est de savoir si vous avez une grande entreprise associée dans votre projet... si vous voulez avoir une chance de voir votre dossier aboutir...
    La raison est simple : si c’est le cas, alors vous avez obligatoirement un pacte de préférence statutaire qui vous lie à cette grande entreprise et vous oblige à lui céder prioritairement les parts de votre société en cas de cession. Par ailleurs, cela permet aussi à la multinationale de surveiller vos travaux et de les contrôler.Avantage pour la multinationale, le financement et le risque est supporté par l’état, nos impôts, avec, en cas de succès, la possibilité de récupérer à bon compte l’innovation pour sous traiter sa fabrication hors de France et laisser les profits dans les paradis fiscaux en faisant tourner la pompe à fric habituelle.
    BRAVO à l’état et aux hauts fonctionnaires qui ont bien vérouillé le système avec OSEO/ANVAR et bien vérouillé les monopoles des multinationales et leurs pompes à fric dans les paradis fiscaux.
    C’est la raison pour laquelle aucune innovation majeure ou de rupture n’apparait en France et encore moins les emplois qui en découleraient, innovations qui permettraient de faire baisser durablement le chômage en France.
    Les énarques et hauts fonctionnaires donnent régulièrement en pâture, comme excuse aux médias, tantôt des chercheurs qui ne trouvent pas, tantôt des français qui n’ont pas le gout du risque et de l’entreprise, préférant l’état providence...
    Ils oublient OSEO/ANVAR dont la véritable mission est parfaitement accomplie : protéger les monopoles des multinationales du CAC40 et leurs pompes à fric placées dans la bienveillante opacité des paradis fiscaux.

  • robin (---.---.---.8) 22 mars 2010 19:09
    robin

    Il y a environ 12 ans, vers 19 h l’été dans le 47, je jouais dans le jardin avec mes enfants quant ma fille m’a signalé la lune qui bougeait...
    Je me suis alors retourné et j’ai vu venir du sud-est allant vers le nord-ouest un triangle noir qui semblait silencieux.
    Il n’allait pas très vite à la vitesse d’un hélico, le ciel était très clair et dégagé.
    Lorsqu’il est passé au dessus de nous, légèrement en face, j’ai entendu un sifflement comme celui d’une boulloire à eau.
    Il était triangulaire tout noir avec un rond rouge tirant sur l’orange au centre du triangle.
    Cette lumière au centre du triangle semblait fixe, ne pas bouger au niveau du rayonnement ni changer de couleur ou de taille.
    L’objet ne rebondissait pas ni ne tournait pas sur lui-même et sa trajectoire était parfaitement linéaire.
    Il est passé au-dessus des peupliers à environ 2 mètres au-dessus un peu en face de moi.
    Il me semble que sa taille devait être d’environ 2 à 3 mètres de long par 1 à 2 mètres de haut.
    A l’époque, cadre sup dans une entreprise je n’ai pas voulu passer pour un illuminé alors je n’en n’ai pas parlé.
    Dernièrement sur Arte ou la 5 j’ai suivi le soir un reportage sur les drones.
    Sachant que celui-ci semblait venir de Toulouse, ou se trouvent des centres d’essais, je me demande si il ne s’agissait pas tout simplement d’un drone.
    Je suis rationnel et cartésien, je peux vous assurer que mes enfants et moi-même avons été témoins de quelque chose de tout à fait réel, mais de quoi exactement ?
    Vu la taille, le sifflement, je pense qu’il devait s’agir d’essais de drones en rase motte qui filmaient l’activité au sol.
    Sans plus de certitude, juste par recoupement avec cette émission sur les drones et leurs caractéristiques.







Palmarès