Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

robin

robin

« Rien ne presse (n’accable) un Etat que l’innovation : le changement donne seul forme à la tyrannie. » Montaigne.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 28 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires

  • Par robin (---.---.---.28) 1er août 2010 23:45
    robin

     smiley j’aime bien les thèmes variés d’Agoravox et j’apprends plein de choses TRES intéressantes, je comprends que les politiques, les hauts fonctionnaires-énarques-bureaucrates cherchent à censurer et limiter la liberté d’expression du net... qui leur échappe

    Merci à l’auteur pour l’article, l’information et les commentaires.
    Mention spéciale à SLIPENFER (Zorro) pour tous les liens.

    Continuez SVP.

  • Par robin (---.---.---.245) 16 juillet 2010 09:50
    robin

    Très intéressant tout ça.

    Félicitations pour tous les liens.

    merci,

  • Par robin (---.---.---.245) 15 juillet 2010 17:49
    robin

     smiley Bonjour,

    Merci pour cet article.

    J’avais déjà entendu parler de cette technologie notamment en ce qui concerne les UFOS ou les OVNIS.

    Cet article à l’avantage d’ouvrir l’esprit, de faire travailler l’imagination et de débattre.

    Intéressant.

  • Par robin (---.---.---.18) 9 juillet 2010 19:06
    robin

    @ l’auteur

    Un peu simpliste votre raisonnement.

    En réalité il s’agit de prêts fait aux mortgages les plus risqués, c’est à dire aux emprunteurs qui ont le plus de chance au premier coup de vent économique (récession), de ne plus pouvoir rembourser... et c’est exactement ce qui c’est passé.

    La titrisation n’est que la formule mathématique prétendument miraculeuse, permettant de faire croire qu’il n’y a pas de risque, en groupant l’actif pourri avec d’autres moins pourri, via des formules mathématiques incompréhensibles... une illusion qui nous a mené droit dans le mur...

    Ensuite, concernant l’économie et son « management » par les politiques, tout les problèmes sont dus, à mon avis et particulièrement en France, au fait que les mandats des politiques sont à court terme et exigent donc des résultats positifs économiques à court terme (5 ans) d’où la préférence dans les démocratie pour une politique Keynésienne, c’est à dire un feu de paille qui donne l’illusion d’une relance économique à court terme et donc incite les électeurs à revoter pour l’homme politique en place, mais qui, en réalité, accroit le déficit des balances commerciales et l’endettement des pays développés, puisque, dans leurs grandes majorités, ils n’ont pas ou plus (sauf cas particulier de l’Allemagne), les outils de productions des biens demandés par les consommateurs.

    Enfin, en ce qui concerne la stratégie des pays tels que l’Arabie Saoudite, là vous faite une grave erreur géopolitique car ces pays craignent un Iran (problème Chiites et Sunnites) trop puissant, comme auparavant ils craignaient leur voisin Irakien et préfèrent avoir au milieu un pays comme Israël pour équilibrer les forces...
    Par ailleurs, ils n’ont aucun intérêt à ce que nos économies occidentales disparaissent puisque ce sont eux qui financent en grande partie notre dette et en encaisse les intérêts...

    A mon avis, la seule et unique solution c’est de revenir à un capitalisme d’entrepreneur innovant, au sens de Schumpeter, sur le long terme, pour reconstruire des outils de production adaptés aux besoins futur des consommateurs.

    Et c’est seulement après avoir rebattit ces outils de production du futur que l’on pourra effectivement faire une relance par la demande de type Keynésienne pour faire tourner les outils de production industrielle locaux.

    Ce retour au capitalisme innovant prend forme aux USA sur le long terme dans la silicon valley (clean tech, green tech, energy tech) et ne peut venir que de l’initiative privée mise en condition favorable par une politique d’Etat adaptée.

    Simultanément, il faudrait abandonner totalement la financiarisation de l’économie au profit de ce capitalisme d’entrepreneur innovant mais comment peut-on faire pour stopper des traders accros, shootés, camés, aux jeux de casinos à très court terme ???

    Cela passe obligatoirement par des décisions politiques de gens n’ayant pas les mêmes intérêts dans tous les pays à commencer par la séparation de la banque de dépôt et de la banque d’affaire.

    Je ne pense pas qu’ils arrivent à se mettre d’accord là-dessus si les USA ne sont pas les initiateurs d’un tel processus. Or Obama a reculé sur cette question...

    On va donc aller dans une succession de crises et de sursauts... jusqu’à l’explosion économique finale ?

  • Par robin (---.---.---.206) 7 juillet 2010 20:49
    robin

     smiley @Olivier Cabanel

    Précisions, ces personnalités de gauche sont mises en cause avec celles de droites dans les 2 dossiers les plus pourris de la marine : les frégates vendues à Taiwan et les sous marins vendus au Pakistan qui ont entrainés la mort des 11 ingénieurs français de la DCN dans un attentat.

    J’espère que vous ne serez pas déçu par les liens...

    http://www.agoravox.fr/tribune-libr...

    http://www.bakchich.info/L-affaire-...

    http://www.arriere-cours.fr/2010/01/30/

    http://cozop.com/bakchich/quand_le_...

    http://www.lepost.fr/article/2009/1...

    http://tempsreel.nouvelobs.com/actu...

    http://www.letelegramme.com/ig/gene...

    etc...

    Ne soyez pas naïfs et ne comptez pas sur la gauche mouillée jusqu’au cou pour changer quoique ce soit, elle est pieds et poings liés dans un pacte de corruption généralisé en accord avec la droite.

    Quant à la justice, elle est aux ordres du pouvoir de gauche puis de droite, c’est à dire sous la coupe du pacte de corruption généralisé.

    Conclusion : rien ne changera et tout continuera que ce soit la gauche ou la droite, la messe est dite.

    Vous pouvez dénoncer, espérer, croire mais en réalité rien de nouveau sous le soleil, malheureusement...







Palmarès