• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

rod

Post-doctorant en Neurosciences, je vie actuellement à Montréal...

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 90 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • rod 11 juillet 2007 19:55

    En ce qui concerne les cartes corticales, un des conférenciers nous précisait qu’une recalibration quotidienne était nécessaire pour les tests effectués chez le singe....


  • rod 11 juillet 2007 19:54

    D’accord avec vous...


  • rod 11 juillet 2007 16:14

    PS : autant pour moi avait mal lu votre texte...

    Dans le cas des prothèses développées par APL, la commande du bras robotisée ne passe pas par une connexion directe au cerveau. Ce sont les nerfs sectionnés du bras, qui sont réutilisés, et, par une technique appelée TMR (Targeted Muscle Reinnervation - ou réinnervation musculaire ciblée), connectés sur certains muscles du patient (en l’occurrence, des muscles de la région pectorale). Le patient apprend petit à petit à exciter correctement les nerfs détournés de leur fonction première pour commander les mouvements qu’il souhaite effectuer. Le bras robotisé détecte alors les commandes envoyées par les nerfs réinnervés grâce à des capteurs de l’activité musculaire positionnés précisément sur les muscles cibles de la région pectorale.

    v reprendre du café... smiley

    Toujours est-il que l’on ne peut pas vraiment parler de surhomme...il arrive a bouger le bras, faire des mouvements fins, mais la force n’est pas tout et je doute que l’on ai plus de précision avec ce type d’interface...

    Cependant si vous voulez parler de...commander directement les machines par la pensée...je pense que vous vous référez aux mauvais travaux.


  • rod 11 juillet 2007 16:07

    Euh désolé j’ai vu que mon post etait un peu sec, mais cela n’était pas mon intention (fatigué)... Sinon bravo pour nous intéresser à ce sujet, mais encore une fois l’interprétation exacte est interface nerf-machine (cela reste tout de même a mon avis une découverte formidable pour les patients). Je tiens seulement a préciser aux patients paraplégiques que ce genre de technologie sera difficile a transposer aux jambes (car il faut intégrer le contrôle de l’équilibre,...mais cela reste envisageable avec un exosquelette...espérons que cette équipe s’y intéresse).

    Voila un bout du texte du lien donné précédemment...

    Making Use of Residual Nerves

    The advanced degree of natural control and integrated sensory feedback demonstrated with Proto 1 are enabled by Targeted Muscle Reinnervation (TMR), a technique pioneered by Dr. Todd Kuiken at RIC that involves the transfer of residual nerves from an amputated limb to unused muscle regions in appropriate proximity to the injury. In this case, the nerves were transferred to the pectoral area of the patient’s chest. This procedure provides for a more intuitive use of a prosthetic arm and allows for the natural sensation of grip strength and touch.

    En gros on déplace un nerf laissé intact vers une nouvelle zone (donc demande une chirurgie, je ne suis pas compétent pour juger de la difficulté), ici le nerf est transféré vers le buste (pectoral area). Ensuite ils enregistrent l’activité d’un muscle nouvellement inervé par ce nerf (en fait ce muscle va se contracter comme celui du bras (donc je suppose qu’il faut le faire pour tous les muscles du bras + les doigts)...Pas certain pour ce dernier point mais si quelqu’un a du temps pour se renseigner sur le site...


  • rod 11 juillet 2007 15:56

    @ l’auteur, êtes vous sur de ne pas vous emporter un peu vite quant a cette découverte ? (et surtout de mal l’interêter). J’ai vu un nombre certain de conférences sur le sujet et les prothèses directes cerveaux-membres reposent encore sur des techniques invasives, implantation d’électrodes dans le cerveau (cela est actuellement en test chez le singe et cela marche plutôt bien), cependant concernant les techniques non-invasives, seuls quelques ordres 3-4 max peuvent être donnés par le cerveau (le bras possède 3 articulations + les doigts) et dans ce dernier cas, on ne parle pas de retour sensoriel... Par contre il me semble qu’un groupe tente de connecter des nerfs toujours présents apres la perte du membre a des « enregistreurs » qui commandent la prothèse (mais dans ce cas ce n’est pas une prothèse cerveau-machine mais nerf-machine et cela n’a absolument rien a voir). Quant aux prothèses internes au cerveau, on ne sait tjs pas comment il fonctionne alors y incérer des prothèses, cela reste de la science fiction...

    PS : voici un lien vers le fameux projet ou ils précisent bien que l’exemple dont vous parlez repose sur une interface nerf-machine et non pas cerveau-machine, encore une fois le dernier cas (cerveau-machine) fonctionne, j’ai vu des films impressionnant chez le singe mais avec des électrodes implantées dans le cerveau (pour l’instant ils refusent de le faire chez l’homme). http://www.jhuapl.edu/newscenter/pressreleases/2007/070426.asp







Palmarès



Agoravox.tv