• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

moderatus

moderatus

OYEZ OYEZ GENTES DAMES ET PETITS DAMOISAUX NOTRE ROITELET CHARLATAN PREMIER VOUS ANNONCE L’OUVERTURE IMMEDIATE DU BARNUM CIRCUS.
Dès aujourd’hui sur vos écrans, dans vos journaux, dans vos villes et vos campagnes une vingtaine de joyeux bateleurs ? La belle KACEM et la grande KONRY en tête entourant LE FOL du roi bouffon en chef, vont venir inlassablement vous expliquer et vous faire comprendre ce que vous avez du mal à assimiler TOUT VA POUR LE MIEUX DANS LE MEILLEUR DES MONDES. Notre saint patron ne comprend pas , le petit peuple de sans dents serait-il aussi sans cervelle pour ne pas apprécier tous les bienfaits et les bontés de sa seigneurie ? Il leur avait pourtant tout expliqué, MOI PRESIDENT, le jeu du moi menteur était simple, la voix éraillée du Mythe errant passé, sa posture décontractée, un coude sur le pupitre, son phrasé heurté et convaincant, il avait par ses singeries conquis le pouvoir et anesthésié le peuple. Depuis il n’a cessé de le bichonner, des ministres plus bouffons que ministres pour les dérider, les jeux télévisés, la chasse aux sarrasins en Chirye, la persécution des nantis, comme le faisaient les empereurs romains, ’ Panem et Circences’. On a même laissé la place de la république comme aire de jeux à nos chères têtes blondes pour casser du CRS et dormir debout après avoir brisé quelques vitrines et brûlé quelques voitures. Le peuple est-il reconnaissant ? Que nenni, une bronca ne cesse de monter voulant destituer ce bienfaiteur. La seule embellie, quand les sarrasins ont mis au tapis une centaine de chrétiens, tout le monde a entouré le père protecteur. Merdre comme disait UBU roi, on ne va pas aller jusqu’à souhaiter le sacrifice des chrétiens comme dans les jeu du cirque, pour sortir ce peuple ingrat de son ignorance. Alors les grands moyens, les ministres bateleurs vont envahir l’espace durant de longs mois, appuyés par les merdias laveurs de cerveau, et chanter au petit peuple la balade des gens heureux, du lever au coucher du soleil. Le sourire de l’acceptation reviendra alors sur ces faces édentées, Charlatan 1er a toute confiance en son Barnum circus. Bon divertissement peuple de France !

Tableau de bord

  • Premier article le 24/05/2016
  • Modérateur depuis le 29/06/2016
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 67 1725 10417
1 mois 9 415 1925
5 jours 2 114 482
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 99 86 13
1 mois 14 12 2
5 jours 1 1 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • moderatus moderatus 29 mars 20:04

    @Alice

     bonsoir,

    pour aller encore plus loin dans mon analyse , si on prend les faits un par un , dans leur chronologie,

    acharnement judiciaire ,lynchage médiatique, promotion éhontée de MACRON,

    on peut parler de

    « coup d’état politico judiciaire »

    ce qui au cours d’une présidentielle est une première.

    serons nous dupes de cette magouille ?


  • moderatus moderatus 29 mars 18:22

    DERNIERE INFO


    VALLS VOTERA MACRON


    « Ce n’est pas un ralliement, c’est le choix de la raison »,



  • moderatus moderatus 29 mars 17:55

    @Elliot

    Quelques infos qui vont vour rafraichir la mémoire car vous les connaissez sur le comportement de nos gouvernants et celui des médias.

    En 1990, dans son livre L’Homme de l’ombre (Fayard, 1990), le journaliste Pierre Péan dresse le portrait de Jacques Foccart, ancien résistant et homme de confiance de Charles de Gaulle. L’auteur explique que Foccart était "le chef d’orchestre des réseaux secrets qui ont porté de Gaulle au pouvoir". Pour les soutiens du Général, "affaiblir ses adversaires, parfois par des méthodes discutables, était une mission tout à fait légitime".


    Avec De Gaulle, il y avait le SAC [« Service d’action civique », une sorte de police parallèle, Ndlr] les équipes cornaquées par tous les Foccart et autres compagnies qui trainaient autour de Chirac… Guy Birenbaum


    On a vu comment le président Mitterrand a organisé la protection de sa deuxième famille, avec les fameux gendarmes qui ont mis sur écoute la moitié de Paris, des journalistes, des hommes d’influence… On a vu toutes ces histoires-là, mais on ne les a vues en vérité qu’après. Il faut bien se rendre compte que c’était très compliqué de travailler et sous de Gaulle et sous Mitterrand. C’est quelque chose qui a été caché. Guy Birenbaum



    "À la grande époque où j’ai croisé ces équipes, parce qu’il y a plusieurs équipes, elles étaient plutôt chapeautées par le pouvoir chiraquien et en particulier par un homme qui est désormais mort et qu’on a bien connu, qui était l’ancien patron des renseignements généraux, Yves Bertrand."

    Il ne faut jamais qu’on puisse remonter jusqu’au sommet, donc c’est totalement étanche. Vous avez des gens qui gravitent autour, mais Yves Bertrand, jusqu’à preuve du contraire, avait quand même un bureau. Il gravitait au cœur du pouvoir. Guy Birenbaum

    Si je regarde ce qui aurait pu être fait à Lionel Jospin dans la campagne de 2002, c’est très étonnant. Le père de Lionel Jospin était pacifiste. Ces gens-là ont préparé un bouquin pour expliquer que c’était un collabo. Ce livre était prêt à être imprimé, et c’était directement activé par les gens qui travaillaient autour de ces officines. Il y a une autre histoire qui est celle de sa maison à l’Île de Ré, c’est Yves Bertrand et son orchestre qui sont derrière, pour activer dans la presse, faire sortir des documents. Guy Birenbaum


    « Pour orchestrer les affaires judiciaires il existe une mécanique complexe »

    "Pour orchestrer les affaires judiciaires il existe une mécanique complexe aussi efficace que redoutable, est-il écrit dans le livre. Hollande a su en tirer profit. D’abord il y a Tracfin, le service de renseignement de Bercy, le ministère piloté durant tout le quinquennat par Michel Sapin, un ami de quarante ans du Président. La plupart des affaires judiciaires qui ont empoisonné Sarko et les siens ont trouvé leurs racines ici, dans cet immeuble ultra-sécurisé du 9e arrondissement de Paris, entièrement classé secret-défense. Là, cent vingt fonctionnaires sont habilités à fourrer leur nez dans les comptes en banque de n’importe qui."



    Sur TAUBIRA et HOLLANDE-

    http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/03/12/ce-qui-est-ecrit-dans-les-documents-brandis-par-christiane-taubira_4381759_823448.html




    http://osonscauser.com/medias-pourquoi-10-milliardaires-controlent-ils-notre-information/




  • moderatus moderatus 29 mars 17:09

    @Elliot

    Employer le conditionnel devant des évidences serait une duperie.

    les Cabinets noirs ou roses , ou de la couleur que vous voulez ,les écoutes téléphoniques,les interventions auprès ndu parquet par le pouvoir n’existent pas d’aujourd’hui, elles ont été employées depuis des décennies et j’allais dire des siècles et par tous les dirigeants. Par De GAULLE en passant par Sarkozy et Hollande.

    Qu’ils essayent de détruire leurs adversaires politiques en utilisant la justice et les médias ,c’est une évidence . C’est plus ou moins voyant. Dans le cas Fillon c’est indénouable.

    Rappelez vous de TAUBIRA qui niait avoir eu écho des écoutes de Sarkozy, alors qu’elle avait en main les documents prouvant le contraire. elle ignorait que la technique permettrait de lire ces documents.

    Vous n’êtes pas naif Elliot, pas vous.
    A qui profite le crime ?


  • moderatus moderatus 29 mars 16:55

    @Alice

    Bonjour,

    Vous avez bien raison, il faut aller voter surtout au premier tour,cest là ou tout va se décider.