• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

 Roger Roussé

Roger Roussé

. J’ai eu la chance d’enseigner ce qui me tenait le plus à coeur : l’écologie et la protection de la nature en Lycée Agricole. Parallèlement à mon activité de prof, j’étais un militant écologiste. Je n’ai jamais cessé cette activité, mais la forme de mon engagement elle, a changé radicalement.  J’utilise tout mon temps en recherche à la fois sur un plan spirituel et sur l’application de mes convictions à la vie de citoyen du monde. Ainsi, je cherche à comprendre l’Humain dans ses deux dimensions inséparables : psychologique et comportementale. Cette recherche me permet de mettre ma vie en harmonie autant que faire se peut. Ce n’est pas facile mais ça vaut le coup d’essayer. Ma vie professionnelle m’a conduit à m’engager sur le thème de ce qu’il est convenu d’appeler le « développement ».  J’ai été en 1989, un convaincu du développement durable, je ne le suis plus aujourd’hui.
 J’ai tenté de mettre en place au Népal avec la collaboration d’un chef de village, une structure de développement soutenu par une forme de tourisme tourné vers l’humanisme, ce fut un échec riche d’enseignements. Actuellement je suis en contact avec un chef de village au Mali, homme éclairé, avec lequel je partage sa vision du monde et de son avenir. Il existe des laboratoires d’un monde futur, ce village du Mali en est un.
Pour résumer ma pensée aujourd’hui :
- l’Occident n’est pas en mesure de changer volontairement sa trajectoire suicidaire ; sa pensée est trop dogmatique ; 
-un immense changement des consciences est en train de s’opérer, même s’il est encore discret et avec lui s’opèrent des actions isolées qui préparent l’avenir.
 Il est indispensable d’agir et non réagir. Je cherche à agir dans l’innovation. C’est positif et vivifiant.  
Roger Roussé

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0







Palmarès



Agoravox.tv