• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Romain de Montréal

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 7 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Romain de Montréal 26 décembre 2007 14:46

    Dernières choses :

    1/ Est-ce la même chose (médiatisation de Sarko) dans les autres pays (européens ou autres) qu’au Québec. Si quelqu’un le sait...

    2/ Quand les Français parlent de Sarkozy, pourraient-ils éviter d’être trop franco-français ?


  • Romain de Montréal 26 décembre 2007 14:37

    Au Québec, on est informé. On a droit à tout :

    Sarkozy et Carla Bruni en visite dans la Vallée des Rois

    http://www.cyberpresse.ca/article/20071226/CPMONDE/71226004/6730/CPACTUALIT ES

    Sarkozy et Carla Bruni main dans la main en Égypte

    http://www.cyberpresse.ca/article/20071225/CPMONDE/71225012/-1/CPMONDE

    Etc.etc.etc.

    Sans parler des commentaires de nos journalistes d’icitte...

    Sarkozy avec Carla Bruni / Dumont avec Marie-Chantal Toupin / Marois avec Patrick Huard... (oui, je sais Dumont, Toupin et compagnie sont un bout moins connus que Sarko et Bruni)

    http://www.cyberpresse.ca/article/20071219/CPBLOGUES08/71219003/5406/CPINSO LITE&blogdate=20071219&cacheid=20071219

    Soit la France est trop petite pour les Français (dont Sarko)... soit ils (ou il) ont une grosse technique.


  • Romain de Montréal 26 décembre 2007 14:28

    Au Québec, Sarkozy fait souvent la une de l’actualité.

    Les articles qui lui sont consacrés sont d’ailleurs souvent les plus lus. Par exemple sur Cyberpresse : http://www.cyberpresse.ca

    Un étranger (entendez par là un non-Québécois) pourrait même croire sur certains sites d’infos qu’il s’agit de notre président (ou de quelque chose dans le genre).

    Au 400ème de Québec... le roi (des festivités) ne sera pas la reine (... d’Angleterre, reine qui sera absente d’ailleurs) mais plus sûrement la « nouvelle reine », la compagne de Sarko, et Sarko lui-même.


  • Romain de Montréal 22 décembre 2007 23:40

    Parce que votre papier a la prétention de nous éclairer et de faire avancer le débat ?

    Votre analyse est digne de Claire Chazal. A la différence que la sienne serait un éloge aveugle à Sarkozy et que la votre prend tout aussi aveuglement le chemin inverse.

    Imaginons, puisque vous avez été enseignant, qu’à une épreuve de bac il soit demandé aux candidats un « décryptage de la visite du président X (ou du roi ou de l’empereur X) au pape Y ».

    Vous devez noter la copie correspondant au papier que vous avez écrit. Franchement, quelle note accordez-vous ?

    Ecrire par exemple que « cette entrée ... est un aveu symbolique d’obédience et une reconnaissance du magistère moral du pape » est une affirmation gratuite. Ou alors vous avez une vision très étroite des relations, notamment internationales entre chefs d’Etat, fusse l’un deux pape.

    Comme un autre intervenant l’a fait observer, vous avait omis d’analyser la rencontre au regard, entre autres, des liens que la France (République comprise) et Rome ont toujours entretenu hors des frontières nationales, ce qui n’est pas rien.

    Ceci dit, Claire Chazal n’a pas plus de connaissances historiques, ce qui ne l’empêche pas de nous donner son avis. Soit.

    Mais si l’exécutif français a autant de connaissances que vous, là je vous l’accorde, il y a de quoi avoir les pétoches.

    Faites un effort ... ouvrez un livre d’histoire.


  • Romain de Montréal 22 décembre 2007 19:03

    Les cheveux ? Pour rester dans le tempo et combler d’aise l’électorat conservateur - qui à Sarkozy préfère Besancenot et Laguiller... d’où les efforts de notre président pour obtenir (enfin) ses suffrages aux prochaines élections -, vous auriez dû ajouter « et les poils du cul ! ».

    Ce même électorat conservateur qui chaque dimanche matin n’hésite pas à entonner, parfois même pétomaner, « le curé de Camaret », « tiens, voilà mon zob », ..., ces choses-là sont connues.

    L’auteur a 34 années d’enseignement à son actif ? Il a dû redoubler beaucoup de classes et rester trop longtemps la tête collé au radiateur. Merci quand même à l’Education Nationale d’avoir eu la patience de le garder si longtemps au chaud et à l’abri. Merci aussi aux contribuables.

     smiley







Palmarès