• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Ronan

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Ronan 27 août 2008 20:44


    Effectivement, le terme « citoyen », à l’époque, ne recouvre que des catégories très limitées (et ne comprend effectivement ni les Indiens, ni les Noirs, ni les femmes, ni même les serviteurs sous contrat).

    Juste préciser qu’il existait aussi (selon les Etats) des restrictions apportées au droit de vote en fonction du droit de propriété (suffrage censitaire), en fonction du niveau d’études (suffrage capacitaire) ou en fonction de la religion professée. Bref : au XVIIIe siècle, le droit de vote et/ou d’éligibilité dans les treize États fondateurs (et dans les colonies qui les ont précédés) est limité aux propriétaires blancs de sexe masculin. Dans plusieurs de ces États, les catholiques, les Juifs, les Quakers, les non-blancs et d’autres catégories de résidents sont exclus de ce droit.

    Mais la Constitution US était suffisamment souple pour accepter que des amendements permettent, ultérieurement, un élargissement progressif de cette citoyenneté et de ce droit de vote : pour les non propriétaires (1856), pour les noirs et anciens esclaves (1870), pour les femmes (en 1920), pour les indiens (1948) ; majorité civique abaissée à 18 ans en 1971 (1974 pour la France).

    En tout cas, depuis 1965 (« Voting Rights Act »), il n’y a plus aucun obstacle légal au droit de vote pour qui que ce soit, quelque en soit l’origine. (Cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Droit_de_vote_aux_%C3%89tats-Unis).







Palmarès