• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Roquettesyntaxe

Jeune professionnel de la communication éthique après avoir donné dans l’action culturelle et les musiques actuelle, ma formation et ma passion originelle reste l’histoire dont je suis diplômé et les sciances qui forment mon background naturel avec la littérature. Spécialiste en rien mais suffisamment éclectique pour prétendre proposer une vision des chose qui puisse simplement "donner à penser".

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Roquettesyntaxe 26 janvier 2010 08:22

    Les errement du GIEC commencent sérieusement à se voir et vont enfin pouvoir être discutés mais en conclure l’exact inverse c’est en faire un repoussoir avec à la clefs autant de risque de se tromper. A partir du moment ou on parlera de dérèglements climatiques plutôt que de réchauffement ou de refroidissements on aura déjà fait un grand progrès.


    Le passage sur la financement du GIEC pour expliquer un manipulation globale dans le but pour certain d’imposer un impôt mondial sur le carbone ne me semble pas pertinentsi on veut faire un travail de vérité scientifique sur la question.


  • Roquettesyntaxe 25 septembre 2009 14:20

    Est-il possible qu’une série documentaire pervienne à restituer toute la complexité d’un tel comflit et à satisfaire les attente de tous les ublic, vieux comme jeunes, novices comme avertis ? Evidemment, c’est impossible.

    Est-ce parce que les images sont de vraies images d’archives en noir et blanc qu’elle ne mentent pas ? Evidemment pas.

    Contrairement à la plupart des commentaires, cet article ne rentre pas dans un débat sur la qualité intrinsèque de ce reportage mais souligne le fait qu’il ait permis de parler à un public large qu’on suppose non initié et aux jeunes qu’on suppose plus ignorant de cette période (à mon avis à tort mais c’est une autre débat).

    ce succès et surtout l’assurance que des fonds seront débloqués pour produire d’autres documentaires sur d’autres sujets avec des approches un peu plus pointues et c’est ça la vraie bonne nouvelle de « Apocalypse ».

    En ce sens, le service public à jouer sont rôle qui consiste notamment à tirer le niveau moyen vers le haut.

    Un grand bravo donc, même si il faut quand même souligner la prétention totalement déplacée de ce film. Cette présentation des choses qui consiste à faire comme si il n’existait aucun travail sérieux et de qualité avant Apocalypse et une sâle habitude du service public en matière d’émissions historiques (cf. la présentation de la « Shoah par balle » comme un scoop par Elise Lucet dans son émission). Les vrais chercheurs peuvent à juste titre se sentir méprisés par cette approche des choses.







Palmarès