• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

roy

roy

75 ans marié 3 enfants 6 petits enfants, heureux dans notre vie familliale après avoir quitté mon activité professionnelle dans ma PME de 15 employés cédée à mes cadres. J’écris chaque jour mes impressions à propos de tout ce qui se produit : emplois, chomage, l’Europe, les conflits mondiaux, et internes à notre pays, l’évolution au sein des familles, m’inquiète, au regard des évennements récents. J’observe une continuité dans les réalisations de prestige, face à une "régression" dans les besoins essentiels d’une population en grande difficulté. 

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • roy roy 7 janvier 2006 10:55

    je connais personnellement un des membres de la commission en question, issu d’un milieu très modeste, ayant toujours l’ambition de devenir « quelqu’un » en politique, en quittant sa profession pour devenir :conseiller municipal et maire d’une petite commune, conseiller général, conseiller régional,maire d’une très grand commune, et député. Nous avons continué de nous rencontrer en famille, et ainsi remarqué les changements dans ses attitudes, ses convictions, plus conforme à son statut qu’à ses véritables convictions. Il est difficile voire impossible d’aborder « sérieusement » un sujet qui l’obligerait à prendre des positions critiques à l’égard de son parti alors que nous en rèvions avant cette « ascencion » comment espérer et croire à des changements jugés nécessaire pour notre pays ?



  • roy roy 7 janvier 2006 09:37

    l’évennnement en question révèle s’il en était encore besoin, les abus de la presse,qui ne fait plus son vrai « métier » celui d’informer laissant au lecteur s’il le souhaite,l’interprétation à la mesure de ses sensibilités ou de ses « fantasmes » n’ayant alors qu’une importance mesurée sur l’opinion de ceux qu’il cotoie !!nous le constatons tous les jours dans les journeaux à la radio et à la télévision, où les commentaires à propos des memes sujets traités sont parfois différents voire déformés, au nom de la sacro sainte liberté de la presse.L’exemple le plus récent concerne l’explication donnée par la presse à propos des termes de « racaille de voyoux et de nettoyage au Karcher » atribués aux seuls auteurs de dégradations, par le Ministre, alors que la presse (dans sa grande majorité) les attribuaient à la jeunesse des banlieues. Le mensonge à ce niveau,profite certainement à quelques uns, mais n’a pas sa place dans la profession des journalistes.







Palmarès