• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Rune

Rune

Utopiste contrarié.

Note : la photo représente un daruma : Les daruma (達磨) sont des poupées sphériques à corps rouge et visage blanc sans pupilles. Ils représentent un prêtre qui fonda le zen il y a environ 1 500 années. Ces poupées sont sensées donner de la chance et du courage pour arriver à ses objectifs. Il faut dessiner la pupille dans le blanc de l’œil quand on fait un souhait ou exprime un objectif à atteindre, puis l’autre quand c’est fait.
Texte et photo sous licence libre de Wikipedia & Wikimédia

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 47 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Rune Rune 11 février 2009 12:23

    Nos politiques semblent n’avoir que faire de l’avis des gens concernés et des spécialistes du milieu (santé, éducation). Et pourtant, cela n’est pas tout à fait juste. Le gouvernement écoute parfois, regardez les banques, l’agriculture, les très grandes entreprises type Bouigues.... Etrange non ?
    En fait, notre gouvernement n’a que faire des propositions des psy puisque :

    - elle ne rentre pas dans le cadre de la répression

    - elle ne sert aucun interêt économique

    Construire des prisons psychiatriques par contre, c’est utile. Non seulement, ca donne des contrats à Bouigues, mais en plus, cela permet de s’affirmer dans une attitude policière forte qui répond parfaitement à une attente d’une certaine catégorie de la population. 


  • Rune Rune 9 février 2009 15:26

    Vous avez oublié "incitation à la haine" et "incitation à la révolte".
    Incitation à la haine car il met dos à dos certaines catégories sociales (un exemple au hasard : ceux qui se lèvent tôt contre les profiteurs du RMI... ) et cherche des boucs émissaires (les méchants traders).
    Incitation à la révolte car en détruisant le discours politique, il envoie les insatisfaits vers les extrêmes qui ont la facheuse tendance à réagir par la violence (d’accord, c’est pratique, ca permet de mettre en place des lois anti-terroristes mais comme la violence appelle la violence, ca ne peut que dériver)

    Au fait, le mensonge peut il être considéré comme faute professionnelle dans le milieu politique ?

    Merci pour votre article smiley


  • Rune Rune 9 février 2009 13:05

    Poser les questions du peuple ? Mais on va vous répondre gentiment que le peuple n’y comprend rien ! Que le peuple n’a pas de formation journalistique et que donc, il n’est pas compétent en ce domaine...
    Choisir des journalistes opposants ? Mais ce n’était pas un débat mon bon monsieur, c’était une émission d’information politique. Le moment n’est pas au débat mais à l’action et la communication.
    Le bouclier fiscal ? Non surtout pas, le but du président est d’expliquer sa démarche face à la crise or ce bouclier n’a aucun rapport avec la crise ! Et le président n’est pas là pour défendre ses choix politiques passés.

    De plus, vous avez peut être remarqué que selon notre bon président, lla grêve du 29 marquait l’inquiètude des français face à la crise. Personne n’a pensé à lui dire que pour beaucoup, la grêve marquait aussi et surtout le raz le bol de sa politique autoritariste, de sa politique néo-libérale et de sa politique sociale ! 

    Bien à vous


  • Rune Rune 2 février 2009 14:00

    Et oui, nos bons politiques sont hors réalité. Franchement je suis partisant de baser leurs indémnités sur le salaire moyen des français + frais de déplacement. Cela aurait deux conséquences majeures : fin du politic-business et rapprochement de la classe politique et de la population. Mais bon, inutile de rêver, je ne les vois pas se tirer une balle dans le pied...


  • Rune Rune 22 janvier 2009 21:15

    Oui mais ne pas confondre communisme et stalinisme... De plus, et c’est ce quèe fait remarquer F. Herbert, il faut du temps, beaucoup de temps pour réussir ce type de réforme. Les commnunistes sont allés trop vite.







Palmarès