• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

S2ndreal

Je suis un homme. Je suis croyant. Je crois que la réalité existe, qu’elle est connaissable, qu’elle est indépendante de moi. Je crois que chaque individu se crée une vision personnelle de la réalité. Cela fonde son individualité. Il en devient radicalement différent de moi. Je crois que je peux rejoindre chaque individu sur sa vision de la réalité. Si jamais, il accepte l’altérité de cette dernière, je crois que nous pourrons nous entendre. Cette altérité permet d’accepter de sortir de ma vision du réel pour examiner celle de mon interlocuteur. C’est difficile. C’est effrayant. C’est rencontrer la vie au sens le plus fort du terme.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 123 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • S2ndreal 17 juin 2014 10:12

    Fifi,

    Vous avez terriblement et parfaitement raison. L’UE a décidé de privatiser la SNCF. Le gouvernement est là pour faire passer la pilule. Le reste est littérature. Les syndicats sont totalement au courant de la chose. Nous ne sommes que les témoins de postures prises par le gouvernement et les syndicats. Le gouvernement tient bon et lutte pour garder ce cap car il est aux ordres de l’UE. Son maître va le punir si la SNCF et d’autres ne sont pas privatisés selon la volonté du maître.

    Je comprends pourquoi les élections n’ont plus le moindre sens, plus la moindre valeur. La démocratie devient une blague du genre « démocratie populaire » des pays de l’est. Je comprends pourquoi les élites trouvent que le peuple vote du plus en plus mal. Elle est de plus en plus dans la posture des régimes communistes des pays de l’est (une élite et une idéologie, cette dernière définissant ce qui est démocratique ou pas). Elle a oublié que la démocratie, ça marche aussi de bas en haut. Elle est apparemment incapable de remarquer qu’elle peut se tromper. Elle est incapable d’assumer ses erreurs. Par contre, nous les faire assumer, ça, elle sait.

    Si cette réforme déraille, l’agenda de l’UE est mis en danger. Ça vaut la peine de se battre pour ça. Vu où ça nous mène cet agenda...


  • S2ndreal 19 février 2014 14:44

    foufouille,

    L’article me fait penser à quelqu’un payé par le medef ou un analogue. Aujourd’hui, j’en ai vu un autre du même tonneau. Je pense que les think tanks ont décidé de nous rééduquer par des rédacteurs adhoc.


  • S2ndreal 17 février 2014 19:29

    Je suis Suisse. J’ai voté oui. C’était une occasion d’ennuyer une oligarchie européiste et la commission européenne. C’était une occasion de leur dire que je déteste leurs choix, leurs comportement. J’avais une occasion. C’est très rare. Ces gens ne veulent pas d’opinions divergentes.

    Je préfère être en pétard avec l’UE que soumis à la commission européenne. Je pense mieux m’en sortir dans cette situation que dans celle de la soumission.


  • S2ndreal 13 février 2014 18:19

    A l’auteur,

    J’ai noté que la photo illustrant l’article montre un autodafé commis par des nazis. Cela éveille en moi plusieurs souvenirs. Dans tous les cas, j’y retrouve des gens convaincus de la justesse d’une théorie plus ou moins débile et qui ne marche pas. Comme il leur est impossible d’admettre que leur théorie est fausse, ils décident qu’ils sont victimes d’une opposition puissante et discrète (complot) qu’il faut débusquer et massacrer pour le bonheur de l’humanité. L’étape suivante consiste à trouver un groupe humain faible comme comploteur. Vu l’inadéquation de la théorie avec la réalité, le combat commence par des raisonnements avec leurs opposants, continue par des invectives puis des actes physiques sont commis. Chaque échec ne remet pas en cause la foi des croyants. Ils les convainquent de la nécessité absolue de taper plus fort. A la fin, c’est le massacre. Ce processus n’est pas typiquement nazi. Un régime éthiopien de gauche l’a fait à très grande échelle. D’autres exemples peuvent être trouvés.

    Cette photo me fait croire que vous êtes engagé sur cette voie. J’espère avoir tort.


  • S2ndreal 13 février 2014 18:07

    Si les enfants sont des objets, vous avez raison de citer cet article du journal « Le Monde ». La jurisprudence et le droit de propriété décide des relations entre les enfants, leurs parents et l’état. Moi, j’y vois des personnes. Par conséquent, je ne peux que vomir sur cette vision utilitariste des enfants. Par conséquent, je ne peux pas partager le point de vue socialiste et libéral des enfants. Je ne peux pas non plus réduire les enfants à leurs seules pulsions sexuelles.
    Bref, je ne suis pas du tout d’accord avec l’auteur.







Palmarès