Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

SALOMON2345

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 481 0
1 mois 0 8 0
5 jours 0 4 0

Derniers commentaires

  • Par SALOMON2345 (---.---.---.206) 12 juin 11:27

    Tout n’est pas faux, tout n’est pas exact. Martin Baker, siège éjectable sur Mirage, n’est pas un « composant » français (comme beaucoup d’autres d’ailleurs) et la firme à besoin de l’extérieur... comme Saab, ensuite, jamais le constructeur français n’a réellement accepté de coopérer pour un projet européen : il voulait la maîtrise absolue du « chantier », ce qui ne favorise guère les enthousiasmes (et autres intérêts voisins et légitimes), quant à la paille et la poutre, souvenons-nous de la justice belge et les quelques « grains de sable » glissés par elle, ça et là, à l’encontre d’honorables réputations....

    Si l’avion en question est un bel oiseau, l’Etat est depuis toujours « obligé » d’en faire ses achats, là où vous savez, les pressions étant multiples...

    Dans tous les cas, si ledit avion ne se vend pas autant que vos espérances, ni votre enthousiasme ni votre responsabilité n’y seront en rien engagés...

  • Par SALOMON2345 (---.---.---.5) 10 juin 19:46

    Salaire Net+Retenues (patron+employé, retraite, chômage, santé, etc) produisent un SALAIRE BRUT lequel, multiplié par 2 ou 3, se trouve REVENDU au client !!!
    Et ce que l’on nomme « charge » ne repose donc que sur un 1/3 seulement de l’heure facturée !!! Et c’est ce 6e - LES CHARGES - que l’on veut supprimer, bidouiller ou bricoler pour être « compétitif » ??? C’est une véritable escroquerie !!!!

    Exemple : une heure payée 100 avec une « CHARGE » de 50 « coûte » 150 puis se trouve grâce à un coefficient jamais évoqué, revendue au client 450, et c’est sur ces petits 50 (et non 450, PV) que l’on veut ratiboiser pour concurrencer l’Asie et autres mondes merveilleux, tandis que sera facturé - au mieux - 400 (l’heure nette, dévaluée de ses retenues, ses anciennes « CHARGES » pour provisions futures, demeurant toujours multipliées par 2 ou 3 au client)... pauvres biquets, pauvres PDG du MEDEF, qui devront désormais rouler bientôt en 4L !...

    Le plus drôle - sinon triste - c’est oser dire « le coût » du salaire alors que telle une matière première si l’on accepte est la source de la Vente, ensuite, oser dire encore qu’il est trop élevé vu ce qui précède, et enfin, oublier que lesdites retenues ne sont pas des « CHARGES » mais bien ce que nos papys ont obtenu avec de vrais gaullistes (pas les UMP) et d’autres acteurs sociaux, retenues pour provisions lesquelles représentent une partie différé du salaire...

  • Par SALOMON2345 (---.---.---.5) 6 juin 19:39

    « Progrès », encore un mot « valise » car si passer de la bougie à l’ampoule peut être considéré comme une amélioration de l’éclairage, les nouvelles ampoules, dites basse consommation, sont des attrape-couillons : plus chères, moins lumineuses... voire douteuses... en sécurité !!! Il en est de même avec la « novlangue », dire des saloperies enveloppées dans du papier argent et ficelées avec des rubans en or !

  • Par SALOMON2345 (---.---.---.5) 6 juin 18:23

    Bravo !

    Rien à retirer mais souligner que Napoléon - qui prit un grand soin pratique et perspicace pour l’étendue des départements - était un Empereur et nous ses sujets, tandis qu’après deux Empires, une Restauration et la République revenue, Hollande, élu par des républicains, ignore et piétine sans vergogne les souhaits éventuels des citoyens, qu’il se garde bien d’interroger d’ailleurs, ainsi qu’il en sera, hélas, pour le Traité EU/US ! 

    Dans cet esprit si peu démocratique et pour continuer à le laisser bricoler - faute de solutionner nos problèmes - il devrait modifier la Constitution afin que celle-ci lui permette de « dissoudre le Peuple »... pour aller plus vite encore vers sa « sociale démocratie !!!

    Que les mots sont vicieux lorsqu’ils deviennent des valises à double fond, dont les sens véritables viennent se cacher puis ressortent et glissent doucement... à notre insu...

    Je ne suis pas certain que ce Peuple Français, quelque peu abasourdi par toute cette folie déménageuse aggravée depuis quelques années, reste ainsi infiniment sage, sans réagir, oubliant que devenant foule, il ne se réveille à une heure et un jour ou personne ne l’attendra !!!

    Bravo encore et merci pour vos billets toujours excellents : j’aimerai avoir »la plume" aussi facile que vous... vous devriez donner des cours... non pour penser mais pour ordonner la pensée, c’est bien utile parfois pour être compris...

    Salutations sincères.

  • Par SALOMON2345 (---.---.---.90) 11 mai 19:28

    La Loi est toujours préférable au CONTRAT lequel peut être léonin parfois par des clauses et des positions de forces inéquitables ; la péréquation permet un prix du timbre unique, demain il sera élevé sur critère de distance bafouant ce principe de partage qui veut que le moins favorisé le soit par qui l’est davantage. 

    En quoi les rails Lille-Marseille font-elles concurrence à celles reliant Berlin à Munich ?

    En quoi nos barrages et centrales font-elles également concurrence à celles d’outre Rhin ? EDF est obligé de fournir - à qui n’en fabrique pas - de l’électricité publique à des boites privées qui vont nous la revendre plus chère qu’achetée : c’est de la fausse concurrence forcée mais au profit de qui ?

    Que Renault, jadis d’Etat, ne reçoive plus d’argent public face à Peugeot privé (encore que l’actualité...) cela se conçoit mais privatiser la Poste toujours bénéficiaire oeuvrant sur notre territoire pour ne pas gêner la Poste Polonaise ou de Londres laisse pantois, non ?

    Quand l’on sait combien le « privé » ne fonctionne qu’avec des commandes ou moyens publics - médecins/sécu ; santé et labos/sécu ; BTP/autoroutes, routes, constructions publiques, etc ; aéronautique/armée... bref, la liste est longue de ceux qui vomissent l’impôt mais somment les pouvoirs d’ouvrir les subventions, attendues pour leurs propres fonctionnement ! Un peu comme le piéton qui engueule la bagnole et qui à son tour assis à son volant, engueule le piéton ou mieux encore : la question de l’oeuf... ou de la poule....

    La bonne marche des « choses » est bien plus compliquée que toutes ces avalanches, toutes ces diarrhées verbales, pleines de slogans brèves de comptoirs !!!







Palmarès



Agoravox.tv