Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

SALOMON2345

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 493 0
1 mois 0 3 0
5 jours 0 1 0

Derniers commentaires

  • Par SALOMON2345 (---.---.---.153) 20 août 16:36

    Merci de confirmer ce que beaucoup semblent ne pas voir : le bordel est arrivé les lendemains de la chute de l’Est, non pas qu’y régnait un paradis là-bas mais à l’Ouest, les puissants n’ont plus eu aucune crainte face aux partis disons progressistes : « plus besoin de se tracasser, on est les rois du monde, les partis de gauche, les syndicats et toutes leurs merdes : aux chiottes ! Enrichissons-nous ! » François Guizot était de retour et le XIXe siècle n’allait pas tarder à faire un retour triomphant : on y est... presque... encore quelques instants, Monsieur le Bourreau et vos complices...

  • Par SALOMON2345 (---.---.---.153) 20 août 15:54

    Quelle bande de pornophiles tous ces Pompéens, ces Grecques et autres Indiens et tant d’autres oubliés : que des vilaines images sur les murs, vases et statues !
    Que faut-il « combattre » : la représentation de la sexualité ou son exploitation ? La culture du vin ou sa vente, voire plus : l’alcoolisme ?
    Les frontières... décidement...

  • Par SALOMON2345 (---.---.---.153) 20 août 15:37

    Parrhesia
     Accord entier avec vos mots - Gaullisme et CNR - cela dit, j’émets une « micro réserve » sur l’ex URSS !
      Je tente d’expliquer : le plan soviet - étant dit parfait dès l’origine (selon leurs auteurs) - il s’est agit alors et hors de tout humanisme, de faire correspondre les hommes avec ce plan et de les faire rentrer autoritairement dans les cases prévues !
    De ce précepte, seule une dictature (inadmissible) pouvait « espérer » y conduire, etc, etc, etc...
     Seconde remarque. Bien que l’inanité de ce fameux plan saute aujourd’hui
    à des yeux dessillés, la cruauté de Staline à aggravé la perception exacte des causes et conséquences du système. Par la suite, toutes sortes d’excuses possibles ayant rendu la lecture sociale de ces pays approximative, il fallu attendre l’effondrement pour prendre la mesure plus exacte de ce partage prétendu absolu ! Tout avait été fondé sur un raisonnement « logique » mais établi sur une base fausse qui donne (par douce analogie) « une Tour de Pise » !!! L’homme n’était pas un boulon, une machine ou tout autre objet mais un être pensant et chacun unique, aucune case standard ne fut opportune alors sauf sous la contrainte (voire la torture).
     Georges SAND écrivit ainsi en 1848 sa maxime sociale : "Nul n’a droit au superflu tant que chacun n’aura pas l’essentiel", maxime que je reprends à mon compte laquelle permet et la création (la créativité, l’entreprise, l’artisanat,...) et un partage bien vu entre tous les acteurs qui participent à la richesse (depuis le chauffeur et son « patron »
    qu’il conduit, si nécessaire), afin que tous restent dignes et la tête bien fa^te et le ventre plein...

  • Par SALOMON2345 (---.---.---.153) 20 août 15:37

    Parrhesia
     Accord entier avec vos mots - Gaullisme et CNR - cela dit, j’émets une « micro réserve » sur l’ex URSS !
      Je tente d’expliquer : le plan soviet - étant dit parfait dès l’origine (selon leurs auteurs) - il s’est agit alors et hors de tout humanisme, de faire correspondre les hommes avec ce plan et de les faire rentrer autoritairement dans les cases prévues !
    De ce précepte, seule une dictature (inadmissible) pouvait « espérer » y conduire, etc, etc, etc...
     Seconde remarque. Bien que l’inanité de ce fameux plan saute aujourd’hui
    à des yeux dessillés, la cruauté de Staline à aggravé la perception exacte des causes et conséquences du système. Par la suite, toutes sortes d’excuses possibles ayant rendu la lecture sociale de ces pays approximative, il fallu attendre l’effondrement pour prendre la mesure plus exacte de ce partage prétendu absolu ! Tout avait été fondé sur un raisonnement « logique » mais établi sur une base fausse qui donne (par douce analogie) « une Tour de Pise » !!! L’homme n’était pas un boulon, une machine ou tout autre objet mais un être pensant et chacun unique, aucune case standard ne fut opportune alors sauf sous la contrainte (voire la torture).
     Georges SAND écrivit ainsi en 1848 sa maxime sociale : "Nul n’a droit au superflu tant que chacun n’aura pas l’essentiel", maxime que je reprends à mon compte laquelle permet et la création (la créativité, l’entreprise, l’artisanat,...) et un partage bien vu entre tous les acteurs qui participent à la richesse (depuis le chauffeur et son « patron »
    qu’il conduit, si nécessaire), afin que tous restent dignes et la tête bien fa^te et le ventre plein...

  • Par SALOMON2345 (---.---.---.211) 8 août 11:01

    ...à HELIOS
    Rien à retirer de vos remarques, votre « fortune » n’étant que le fruit d’économies et non d’enrichissements oiseux ! Contrairement à des avionneurs et marchands de shampoings ou autres amis, type FOUQUET’S, vos « sous » ont un parfum réel de sueurs accumulées et le risque qui flotte actuellement serait l’annonce d’un « vol légal », par retour à l’ancien régime voire à une nouvelle féodalité.
    À l’évidence, comment expliquer que TOUS les pays en une décade se trouvent « endettés » alors que les peuples ont vu dégringoler et fuir les richesses diverses du pays ? Qu’un pays « déconne » en faisant ses courses peut se concevoir mais TOUS ensemble cela pose question tant sur le système que les « mécaniciens » aux commandes ou des plombiers qui se trompent dans la saine et bonne redistribution du liquide commun, certains tuyaux reçoivent un maximum tandis que d’autres sont obstrués et reçoivent peu en retour !!!
    Aujourd’hui, nos comptables version ENA, sont de la promo « VOLTAIRE » (brillant et intelligent intellectuel mais escroc magouilleur) et il faut espérer un jour - si c’est toujours l’ENA qui fournit - une promo ROUSSEAU qui sera certainement plus douce pour les plus humbles de notre cité !!!







Palmarès



Agoravox.tv