• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

sami aldeeb

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 14/10/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 5 304
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • sami aldeeb 21 octobre 2009 06:47

    Pour comprendre l’initiative contre les minarets, il savoir ce qui suit :

     

    Les musulmans sont en train de multiplier leurs revendications en Suisse et sont confrontés à une résistance de la part de la majorité chrétienne qui ne comprend pas pourquoi par exemple les femmes musulmanes portent le niqab voire la burqa dans leur pays. Même la Jordanie http://www.ammonnews.net/article.aspx?articleNO=42114 veut l’interdire parce que des voleurs s’y cachent, et à Londres http://www.debbieschlussel.com/2886/more-burka-clad-crime-the-burka-terrorist/ des terroristes s’en sont servis. Plusieurs demandes de construction de minarets (avec l’aide de l’Arabie saoudite qui ne respecte pas la liberté religieuse des chrétiens) ont été déposées, et la population y est hostile parce qu’elle ne veut pas que ces minarets soient utilisés pour lancer l’appel à la prière. Les musulmans disent qu’ils ne vont pas s’en servir, mais en fait ils s’en sont servi en Allemagne malgré leur promesse de ne pas le faire. C’est la raison pour laquelle une initiative a été lancée contre la construction des minarets.

     

    La question qui se pose est celle-ci : est-il nécessaire d’avoir des minarets pour pratiquer la religion musulmane en Suisse ? La réponse est non. La mosquée Al-Aqsa à Jérusalem n’a pas de minaret, et pourtant on y prie. Il existe en Suisse plus de 200 lieux de culte, et les musulmans (en majorité des étrangers) pratiquent librement leur religion en Suisse, contrairment au chrétiens en Arabie saoudite qui construit les mosquées en Suisse. Aucun lieu de culte musulman n’est attaqué en Suisse alors qu’en Egypte pratiquement chaque semaine les lieux de culte des chrétiens (des citoyens égyptiens !) sont attaqués par des musulmans. Si les minarets ne seront pas utilisés - comme le promettent les musulmans -, et si les minarets ne sont pas nécessaires pour pratiquer le culte, pourquoi dans ce cas les construire ?

     

    Si demain l’initiative contre les minarets échoue, les musulmans vont réclamer des minarets partout, et il y aura des oppositions de la part de la population, avec des recours à des tribunaux à ne plus finir. La paix confessionnelle sera troublée, et les musulmans en seront les premiers perdants. Si la paix confessionnelle est au prix de la renconciation à des minarets inutiles et inutilisables, il vaut mieux renoncer à ces minarets dans l’intérêt même des musulmans. Pour cette raison j’invite les musulmans de nationalité suisse à voter en faveur de l’initiative contre les minarets, parce que c’est dans leur intérêt d’avoir la paix confessionnelle en Suisse. Sans paix confessionnelle, la vie sera infernale en Suisse.



  • sami aldeeb 18 octobre 2009 11:08

    Je pense qu’une des choses qui gêne les musulmans en Suisse concernant l’initiative contre les minarets c’est qu’on puisse mettre en discussion des questions religieuses. Pour eux, les questions religieuse ne se discutent pas. On obéit ou on se tait. Et si aujourd’hui on soumet les minarets au vote populaire, demain ce sera une autre question de religion musulmane qui se posera et le peuple suisse y tranchera. Imaginez des « mécréants » décider pour les musulmans. Scandale.
    Malheureusement c’est l’aléa de la démocratie. Tout se discute. Et tant pis si Allah ou ses adeptes n’en sont pas contents. Il faut faire avec. Les catholiques aussi ont fini par s’adapter, eux qui voulaient être enterrés séparés des « infidèles protestants ». Aujourd’hui les musulmans réclament des cimetières pour eux.... et certains cantons cèdent lâchement. Mais cela ne durera pas longtemps. Les musulmans devront aussi accepter d’être enterrés à côté des « infidèles ». Ce sera l’objet de la prochaine votation. Puis viendra la question de la circoncision masculine et féminine, du port du voile et de la burqa, des cours de natation, de la formation des imams qui devront accepter les normes suisses. Tout y passera.

    « A Rome, fais comme les romains », conseillait Saint Ambroise au jeune et futur Saint Augustin.



  • sami aldeeb 17 octobre 2009 08:27

    Si l’initiative contre les minarets est rejetée, les musulmans vont faire des demandes de construction de minarets dans chacune des 2636 communes où se trouvent des musulmans, aidés en cela par l’Arabie saoudite. Et il y aura des recours contre de telles constructions à ne plus finir, occupant les avocats et les tribunaux, et envenimant les relations entre les musulmans et les non-musulmans.
    Il faut fermer préventivement cette porte de discorde, une fois pour toutes. Les musulmans ont le droit à des lieux de culte pour prier, mais pas de minarets pour crier. Sans la paix confessionnelle, tout le monde y perdra, et en premier lieu les musulmans.
    Et qu’on ne se fasse pas d’illusion. Il ne faut pas prendre les minarets pour des sapins de Noël. Ils finiront par être utilisés, quelles que soient les promesses données par les musulmans, comme ce fut le cas ces derniers temps en Allemagne. Les promesses n’engagent que ceux qui y croient. C’est la politique du saucisonnage.
    Alors, disons-le clairement : prier, oui ; crier, non.
    Et qu’on ne vienne pas me dire qu’interdire les minarets viole la liberté religieuse. Les musulmans en Suisse (majoritairement étrangers) bénéficient de toute la liberté de pratiquer leurs cultes en Suisse, et sont bien mieux lotis que les chrétiens d’Egpyte dans leur propre pays où les lieux de culte chrétiens font l’objet d’attaques pratiquement chaque semaine. Les minarets ne sont nullement nécessaires pour pratiquer le culte musulman. Et en tout cas, les musulmans sont mille fois mieux lotis en Suisse que les centaines de milliers de chrétiens en Arabie saoudite qui leur interdit tout culte chrétien sur son sol, même si le culte a lieu dans des maisons privées.



  • sami aldeeb 17 octobre 2009 04:10

    Si l’initiative contre les minarets est rejetée, les musulmans vont faire des demandes de construction de minarets dans chacune des 2636 communes où se trouvent des musulmans, aidés en cela par l’Arabie saoudite. Et il y aura des recours contre de telles constructions à ne plus finir, occupant les avocats et les tribunaux, et envenimant les relations entre les musulmans et les non-musulmans.
    Il faut fermer préventivement cette porte de discorde, une fois pour toutes. Les musulmans ont le droit à des lieux de culte pour prier, mais pas de minarets pour crier. Sans la paix confessionnelle, tout le monde y perdra, et en premier lieu les musulmans.
    Et qu’on ne se fasse pas d’illusion. Il ne faut pas prendre les minarets pour des sapins de Noël. Ils finiront par être utilisés, quelles que soient les promesses données par les musulmans, comme ce fut le cas ces derniers temps en Allemagne. Les promesses n’engagent que ceux qui y croient. C’est la politique du saucisonnage.
    Alors, disons-le clairement : prier, oui ; crier, non.
    Et qu’on ne vienne pas me dire qu’interdire les minarets viole la liberté religieuse. Les musulmans en Suisse (majoritairement étrangers) bénéficient de toute la liberté de pratiquer leurs cultes en Suisse, et sont bien mieux lotis que les chrétiens d’Egpyte dans leur propre pays où les lieux de culte chrétiens font l’objet d’attaques pratiquement chaque semaine. Les minarets ne sont nullement nécessaires pour pratiquer le culte musulman. Et en tout cas, les musulmans sont mille fois mieux lotis en Suisse que les centaines de milliers de chrétiens en Arabie saoudite qui leur interdit tout culte chrétien sur son sol, même si le culte a lieu dans des maisons privées.



  • sami aldeeb 13 octobre 2009 11:53

    Je suis pour l’initiative contre les minarets dans l’intérêt de la paix confessionnelle

    Je vous invite à lire et à diffuser ma position en faveur de l’initiative contre les minarets dans les trois langues nationales

    - Oui à l’initiative contre les minarets http://blogdesamialdeeb.blog.tdg.ch/archive/2009/10/08/oui-a-l-initiative-sur-les-minarets.html

    - Ja zur Anti-Minarett-Initiative http://blogdesamialdeeb.blog.tdg.ch/archive/2009/10/10/ja-zur-anti-minarett-initiative.html

    - Sì all’iniziativa contro i minareti http://blogdesamialdeeb.blog.tdg.ch/archive/2009/10/10/si-all-iniziativa-contro-i-minareti.html

    et je vous offre à télécharger gratuitement mon livre :
    - Avenir des musulmans en Occident, cas de la Suisse http://www.sami-aldeeb.com/files/article/393/French_Avenir_des_Musulmans_en_Occident_c as_de_la_Suisse.pdf

    - Avvenire dei musulmani in Occidente, caso della Svizzera http://www.sami-aldeeb.com/files/article/397/Italian_Avvenire_dei_musulmani_in_Occiden te.pdf

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Islam Suisse Religions






Palmarès