• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Curiosus

Curiosus

Un individu parmi tant d’autres entretenant avec passion son corps et son esprit.

« Les gens exigent la liberté d’expression pour compenser la liberté de pensée qu’ils préfèrent éviter. »

Søren Kierkegaard.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 8 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Curiosus Curiosus 2 mai 2009 23:30

    Bonsoir,

    Tout d’abord merci à l’auteur d’avoir porté à ma connaissance ce mouvement de pensée que je connaissais pas. Néanmoins, il aurait été souhaitable que vous, luisito, développiez un petit plus votre article afin d’expliquer clairement ce mouvement qui semble intéressant.
    Ce n’est pas la première fois qu’un article se révèle si succinct (cf le Décroissance) et c’est assez frustrant quand on sait ce que l’on pourrait apprendre de passionnant !

    Cordialement.


  • Curiosus Curiosus 2 mai 2009 20:54

    Bonjour,

    Serait-ce de l’ironie très cher ?


  • Curiosus Curiosus 2 mai 2009 19:18

    « Mon but n’est nullement la polémique mais la prise de conscience. »

     Rassurez-vous Thomas, loin de moi l’idée de vouloir vous faire passer pour un trouble fait. Votre but est honorable et je ne cherchais, au travers de mon commentaire, qu’à écrire une petite note ironique sur la mascarade qu’est cette loi. Et cela de A à Z : du fait que les personnes soit disant initiées qui sont sensé débattre de ce projet de lois sont en fait moins informées du contenu et des conséquences de cette loi que mon ami Jean-Jacques, g33k dans l’âme, jusqu’au fait que tout ce que vise au final Hadopi est déjà en grande partie accessible par le biais de réseaux sociaux ou par notre grand ami Google.

     Mais ne vous m’éprenez pas, je souhaite ardemment que ce projet ne passe pas.

     « Pour autant, faut-il se contenter de dire que l’ignorance c’est le bonheur, ou débuter un travail de sensibilisation ? À l’évidence, j’ai choisi la seconde option. »

     Et c’est tout en votre honneur. Malheureusement peu de personne s’intéressent au fond des choses. Du moment que cela marche, que cela, semble, nous faciliter la vie alors pourquoi faire un travail d’investigation ? N’est ce pas merveilleux que de pouvoir discuter et échanger avec ses amis en direct, de n’ importe où sur le globe ? N’est ce pas merveilleux toutes ses petites applications, qui pullulent sur Facebook par exemple, flattant notre égo ou notre manque de pouvoir, d’argent ou de tout ce que vous voudrez ?

     C’est comme pour le pétrole ou les téléphones portables plus récemment, on ne renoncera pas à cette mirobolante invention qu’est le réseau social/communautaire. Malgré tous ses dangers, le système l’accepte sans broncher et finit par ne plus pouvoir sans passer.

     Cordialement.


  • Curiosus Curiosus 2 mai 2009 18:49

    Bonjour,

    Je n’ai pas lu tous les commentaires et je serais donc bref :

    De toute façon si l’on veut ficher les individus, tout savoir d’eux, de leur relations, de leur croyances, etc... Il n’y a même pas besoin d’Hadopi ou d’Edwige. Il suffit juste d’enquêter sur les réseaux communautaires (Facebook, MySpace, Twitter, les blogs...) que les gens utilisent volontairement, consciemment et sans aucune obligation. Dévoilant leur vie privée aux yeux de tous (la condition requise comme devant être un « ami » de la personne pour pouvoir accéder à son profil est tout sauf un obstacle...), surtout que le plus vicieux dans cette histoire c’est que l’on se fait épingler, ficher par ses propres amis, par ses propres camarades par le biais de photos notamment.
    Alors pourquoi le pouvoir s’obstine t-il à vouloir déchainer les passions et créer une polémique qui n’aura au final que de fâcheuses conséquences alors que le peuple ses fiche lui même avec joie et innocence ?

    Cordialement.


  • Curiosus Curiosus 2 mai 2009 17:38

    Bonjour,

    "Copenhague accueillera d’ailleurs 3 conférences importantes sur le climat en décembre 2009, nous vous tiendrons informés de ce qu’il s’y dira !"

    Ne vous donnez pas cette peine, nous savons très bien ce qu’il va ressortir de ces rassemblements des puissants de ce monde. Il y en a déjà eu je ne sais combien et c’est toujours le même baratin qui en ressort : Oui au développement durable ! Vive l’écologie ! La protection de l’environnement est indissociable de la croissance économique (seule par laquelle jure les économistes capitalistes chevronnés à Bac +8 et les personnalités politique et autres éco-tartuffes).

    Les solutions ne viendront pas des états, des politiques et autres mirobolantes institutions transnationale. Elles viendront des localités... Ou pas et alors là nous n’aurons plus qu’à nous morfondre sur notre malheureux sort.

    Cordialement.







Palmarès