• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Sarah

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Sarah 2 octobre 2007 17:40

    Je suis étudiante en psychologie (dernière année et je travail sur le thème de l’anorexie) et j’ai moi même traversé l’expérience de l’anorexie. J’ai bien noté que votre enfant traversait actuellement cette expérience et je tiens à vous apporter toute ma compassion. Un des éléments qui m’a permis de trouver le ressort d’adopter un autre fonctionnement fut la volonté de ne plus voir souffrir les gens que j’aimais. Je ne sais si cela est opportun de vous le dire mais j’espère que vous ne vous croyez pas responsable de ce qui arrive à votre fille...souvent le corps médical ( encore aujourd’hui incapable de comprendre le phénomène anorexique) incrimine les parents ( c’est plus aisé que de reconnaitre son ignorance). Je ne sais si cela vous interesse mais je vous propose de garder contact, en dehors de ce forum, je serais ravie de vous communiquer les résultats ( encore peu étayés) de mes recherches. Sinon, il est claire à mes yeux, à tord ou à raison, que cette campagne est une vulgaire manœuvre marketing. Lorsque j’avais un corps qui ressemblait à celui de la photo, je le cachais sous de grands vêtements amples et je me serais sentie « violée » de constater que chacun pouvait se le représenter identique à celui de l’image. j’en aurais beaucoup souffert et je me serais sentie encore un peu plus différente...ce qui aurait alimenté les causes de mon troubles !!! L’anorexie n’a rien à voir avec la mode et le marketing, ce trouble existait bien avant l’avènement de ces dimensions contemporaines (le premier cas étudié remonte au 16éme siècle) et il sévissait aussi à l’époque ou les canons de la beauté pesaient 65kg en moyenne, pour 1m60. Réduire l’anorexie à un probléme de mode, et de volonté de plaire par la maigreur, c’est au mieux débile, au pire criminel ; parce que cela dit, implicitement que les personnes présentant un fonctionnement anorexique sont des « fashions victimes » et cela nuit à l’estime de soi, qui est finalement bien plus au coeur de la problématique que n’importe quel photo de mode. Au tenant de cette approche je dirais : essayez de perdre 20kg en 5 mois pour ressembler à un mannequin !!!...c’est impossible.



  • Sarah 2 octobre 2007 17:15

    Je vais tenter de rester correcte mais j’avoue que ce déballage d’ignorance m’agace...une campagne de pub contre l’anorexie cela ne veut rien dire : une campagne de pub c’est pour vendre des produits quelsqu’ils soient. Et l’anorexie est un trouble du comportement alimentaire. Deux espace inconciliable, sauf pour des annonceurs habiles qui savent que lorsque le spectateur est choqué, il va garder en mémoire les informations présentent au moment de son choc. De nombreuses expérimentation en psychologie expérimentales ont mis ce phénomène en lumière. Il s’en foute de la souffrance des personnes présentant un fonctionnement anorexiques et de leurs familles, ce qui leur importe est de vendre !!!et contrairement à ce que vous prétendez, une marque est clairement associée à cette campagne, c’est la marque italienne No-l-ita (c’est une marque de vêtements). A bon entendeur







Palmarès