• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Sarah Murcia

je suis une femme de 36 ans qui connait de la vie ce qu’elle en a vécu et subit.
Je fais de mon mieux pour rester optimiste dans ce monde de dingue.

Tableau de bord

  • Premier article le 31/01/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 6 30
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires


  • Sarah Murcia 6 mars 2008 15:23

    Merci de ce témoignage qui m’a été droit au coeur même si je ne connaissais pas vos relations avec mon défunt père.

    Sincéres remerciements et salutations

    sarah.


  • Sarah Murcia 6 mars 2008 15:20

    Excusez moi ce commentaire était pour Monsieur Carlo Revelli.


  • Sarah Murcia 6 mars 2008 15:18

    Un merci tout particulier à Vous Monsieur sans qui cet hommage n’aurait jamais pu paraître sur Agoravox.

    Je vous souhaite tout le bonheur que la vie puisse vous accorder et vous remercie encore de votre judicieux conseil.

    Sarah


  • Sarah Murcia 6 mars 2008 15:14

    Merci à vous tous et toutes de ces condoléances trés touchantes concernant mon défunt père.

    Je sais qu’en 2005 ou 2006 , il y a eu une réunion des Oranais sur Paris, je serai reconnaissante à ceux et celles qui auraient des photos de cette journée, de me les faire parvenir à l’adresse suivante :

    aimelire47@yahoo.fr

    Avec une fois de plus, tous mes remerciements pour ces hommages et pour les photos qui pourront m’être transmises.

    Sincéres Salutations

    Sarah.


  • Sarah Murcia 3 février 2008 00:59

    Je viens de lire tout ce que vous avez écrit sur le livre de Littell et je m’étonne que personne n’ait fait référence à ce petit livre d’Amélie Nothomb "ACIDE SULFURIQUE", qui soit dit en passant m’a fait froid dans le dos, mais sur lequel mon commentaire en tant que membre du jury livre de poche 2007 a été le suivant :

    ----------------------------------------------------

    A l’époque des Cathares et des Vikings la violence faisait Loi.

    Au temps des Romains, les arénes de Romes étaient le tribunal.

    Pour Kant "l’homme est un loup pour l’homme".

    La seconde guerre mondiale a su nous démontrer à quel point l’homme pouvait être immonde.

    En 200 pages, Amélie Nothomb nous dévoile un futur inspiré d’un "sublime" mélange du passé et du présent afin de mettre à jour deux facettes de l’homme qui nous sont à tous inhérantes : la barbarie que l’on peut avoir envers son prochain et l’espoir que l’on peut éprouver avec nos semblables.

    La politique et l’armée ont servi de toile de fond à la terreur de cette histoire. Ici la religion n’a pas été impliquée mais je ne peux m’empêcher en conclusion d’évoquer ce passage de la Génése :"....et dieu créa l’homme à son image,c’est à dire,bon....". Ce livre nous permet de mieux appréhender, que pour être bon, encore faut il être intelligent et tolérant,ce qui est rarement le cas de la nature humaine.

    ------------------------------------------------------

    Il ne faut pas oublier que la science fiction d’hier est notre demain et que malheureusement nous apprenons rarement de nos erreurs ce qui fait que l’Histoire est souvent un perpétuel recommencement sous une autre forme.

    Il est certain que tous les auteurs confondus, qui abordent le théme de la seconde guerre mondiale et des horreurs qui en ont découlés, ont sciemment ou non donné leur opinion.

    Que l’on se cache derriére l’image du monstre pour se rendre plus humain ne changera rien au fait qu’une majotité de notre civilisation a "un besoin de violence" au quotidien, ce qui fait le bonheur financier de certains réalisateurs et pour ne citer que leurs "oeuvres" : Stalingrad - Apocalipse now- Lord of war....ne sont certes que des films mais combien d’êtres Humains sont conscients que tout ceci est tiré de FAITS REELS..... ?

    Seul des personnes ayant vécu cette horreur pourraient avoir une vision "objective" des faits dans leur narration même si implicitement cela implique un ressenti personnel.

    Dans cette éternelle lutte "du bon et du méchant" je me demande ce que penserait le personnage de Littell s’il devait nous donner ses impressions aprés la lecture du Journal d’Anne Franck" !

    Cordialement.

    Sarah.

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre France Economie Etats-Unis






Palmarès



Agoravox.tv