• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

scalion

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • scalion 15 avril 2008 17:06

    Bonjour Messieurs, Dames,

    Après lecture de quelques uns des commentaires, je pensais que les nouvelles générations étaient quand même plus enclin que cela à pouvoir engager des conversations, confronter des points de vue, sans tomber pour autant dans la caricature partisane.

    Que la France soit endettée : personne ne peut le discuter

    Il est bien évident que nous ne pouvons comparer l’endettement d’un Etat ou d’une Collectivité à l’endettement de tout à chacun, dans la mesure où les emprunts servent à l’investissement (fondamental de la gestion publique)

    Malheureusement, c’est là que le bas blesse !

    Depuis des années, l’Etat se trouve obligé d’emprunter pour son fonctionnement et honorer ses dépenses.

    Quand j’entends les Français attendent une augmentation de leur salaire, c’est une hérésie !!!

    Augmentons le SMIC, augmentons les salaires, vous verrez que les Français n’auront pas plus d’argent dans leur porte monnaie en fin de mois, tout simplement car les prix augmenteront, car de nouveaux besoins apparaîtront.

    Nous sommes rentrés depuis 30 ans, dans un système où les publicitaires et les commerciaux ont sans cesse créé des nouveaux besoins, que nous avons tous eu envie d’assouvir.

    De ce fait, sans tirer sur tel ou tel gouvernement, depuis 30 ans, le peuple français vit sur un postulat de pays riche.

    Or, il faudra bientôt tirer un bilan sur les finances publiques, l’ensemble des dépenses publiques et enfin savoir à quel niveau se trouve notre propension à consommer.

    Alors, à ce moment, il sera peut être temps d’expliquer honnêtement au peuple français dans quelle situation l’Etat se trouve et que nous vivons tous au dessus de nos moyens.

    Désormais, cela est clair pour nombre d’entre nous, maintenant il est vrai que ce seront les mesures les moins populaires qui n’aient jamais été prises, mais si, Nous, jeunes, voulons un jour avoir un avenir qui s’éclaircisse, ce bilan (appelez le Grenelle, appeler le comme vous voulez) ainsi qu’un changement des mentalités seront nécessaires.

    Le thème cité dans le titre de ce sujet







Palmarès